Les 5 étapes pour appliquer l’abondance dans votre vie

Pourquoi n’apprenons-nous pas à cesser de convoiter ce que nous ne possédons pas et à commencer à profiter d’autres dimensions bien plus importantes, telles que la gratitude pour ce que nous avons déjà ?

 

L’abondance est la merveilleuse capacité à donner de l’importance aux grandeurs intérieures avant nos carences.

C’est remercier chaque chose que nous possédons pour, de cette manière, être beaucoup plus sensible aux opportunités et atteindre ainsi la prospérité.

Cette idée, en apparence simple, renferme en réalité des aspects très concrets sur lesquels réfléchir.

Nous vivons dans une société où l’accumulation de choses et de biens est synonyme de réussite. De la même manière, être parfait-e physiquement est également synonyme de succès social.

Où en sommes-nous arrivé-es ? Pourquoi l’adolescent-e qui ne possède pas le dernier téléphone à la mode se sent frustré-e ? Pourquoi nous haïssons-nous lorsque notre corps n’a pas les mensurations idéales ?

Peut-être que nous abordons notre réalité d’une manière erronée.

Il est nécessaire de reformuler bon nombre de nos schémas de pensée pour nous permettre d’être plus libres, plus sensibles à ce qui importe réellement.

Nous vous proposons de réfléchir à ce propos. Ci-dessous, nous vous invitons à réfléchir sur ces 5 dimensions qui, sans aucun doute, vous seront d’une grande aide pour avoir une vie pleine et heureuse.

  1. Gérez votre besoin pour l’abondance artificielle

Nous cherchons tou-te-s à couvrir ces dimensions qui configurent les ciments de la fameuse pyramide de Maslow sur les besoins humains.

  • Des aspects comme la sécurité d’un foyer, des ressources avec lesquelles nous nourrir, nous vêtir et nous développer dans notre cercle vital pour prendre soin de notre santé et de notre bien-être physique est, sans aucun doute, quelque chose d’essentiel, de prioritaire.
  • De nos jours, dans nos sociétés modernes un aspect que nous connaissons tous fait acte de présence : le consumérisme.
  • Nous vivons dans une réalité ou bien souvent nous laissons de côté ce que nous possédons déjà pour focaliser notre intérêt sur ce qu’il nous manque.

Et ce qu’il nous manque n’est parfois qu’un téléphone de dernière génération, une voiture plus élégante, les vêtements dernière tendance…

  • Tout cela fait place à ce que nous avons évoqué auparavant : le succès ou le statut.

Nous voulons ce que les autres ont pour nous sentir intégré-e-s, pour faire partie de cette homéostasie artificielle si habituelle dans notre monde.

Réfléchissez-y. Demandez-vous si vos besoins actuels sont artificiels ou s’ils répondent à une réelle carence, un manque émotionnel concret et éloigné de ce consumérisme.

Découvrez également Personnalités nocives : 5 types de « trafiquant-e-s » de culpabilité

2. Apprenez à pratiquer la gratitude

Une manière de céder le pas pour découvrir notre abondance authentique c’est d’être reconnaissant-e pour ce que nous possédons déjà. C’est quelque chose qui nous échappe souvent, quelque chose auquel nous ne donnons pas la valeur méritée :

  • Remerciez dans un premier temps, votre propre intégrité, votre propre existence : vivre et exister dans ce monde est quelque chose de merveilleux et chaque jour que nous avons devant nous, ce sont de nouvelles opportunités pour être heureux-se.
  • Soyez capable de vous rendre compte des grandeurs que vous avez autour de vous : famille et ami-e-s, des grands trésors qui vous offrent votre authentique abondance quotidienne.

3. L’abondance fait partie des choses les plus simples et les plus élémentaires de cette vie

L’abondance ne consiste pas à disposer d’un compte courant avec beaucoup de zéros.

Il ne s’agit pas non plus d’accumuler des ami-e-s sur nos réseaux sociaux ou de collectionner des vêtements dans notre armoire, des bijoux dans nos coffres ou des voitures dans nos garages.

  • Le secret du bonheur se trouve dans le fait de savoir apprécier les choses les plus simples et les plus élémentaires qui surgissent dans notre quotidien : un bon moment partagé avec un-e ami-e, faire quelque chose de bien et nous sentir fier-ère de nous, se promener seul-e et profiter de la nature…

C’est là que se trouve l’authentique abondance.

Découvrez 5 exercices qui améliorent votre relation de couple

4. Cessez de focaliser votre vie sur le manque

Nous savons qu’appliquer ce schéma mental dans notre quotidien n’est pas facile ; ça ne l’est pas car nous vivons, que nous le voulions ou non, dans une époque de manque.

  • Le travail digne n’abonde pas, les inégalités sociales sont l’ingrédient commun à la majorité des capitales du monde entier.
  • Avoir son propre foyer est souvent un privilège ou une aspiration qui requiert de grands sacrifices ou investissements.
  • Il nous manque beaucoup de choses, nous le savons. Il se peut que votre corps ne soit pas parfait, que votre partenaire ne soit pas l’idéal-e et que votre travail ne vous permette pas de montrer toute l’étendue de vos aptitudes ainsi que de vos capacités.
  • Cependant, nous devons garder à l’esprit un aspect : nous ne pouvons concentrer notre vie UNIQUEMENT sur ce qu’il nous manque. Si nous le faisons, nous inonderons notre réalité d’une profonde insatisfaction.

Donnez de la valeur à ce que vous avez déjà, remerciez-le et regardez avec espoir votre réalité. Elle est pleine d’opportunités et vous ne pourrez le voir que si vous vous sentez digne, tranquille et avec une bonne estime de vous.

Lisez également Avec le temps, on découvre qu’il y a des batailles qui n’en valent pas la peine

5. Favorisez un autre type de conscience orientée vers la prospérité

Qu’entendons-nous par prospérité ? La prospérité c’est permettre qu’une étape habitée par le positif survienne, par la confirmation des rêves, des désirs et des espoirs.

L’abondance intérieure est, sans aucun doute, l’étape pour y arriver.

Elle l’est car c’est uniquement lorsque nous sommes sûr-e-s de nous, plein-e-s d’amour propre, respectueux-ses de nous-mêmes et avec une forte estime de nous-mêmes, que nous bougerons les engrenages pour atteindre cette dimension.

Mettons-le en pratique : apprenons à développer notre abondance, celle qui est en nous.