5 objets de la maison qui accumulent des millions de bactéries

· 10 octobre 2018
Beaucoup de personnes sont surprises d'apprendre que certains objets considérés comme hygiéniques contiennent, en réalité, de nombreuses bactéries et autres germes. Est-ce un risque pour notre santé ? Comment devrions-nous agir ? Découvrez 5 objets quotidiens de la maison qui accumulent des millions de bactéries et des conseils pour les nettoyer correctement.

Même si nous nous consacrons au nettoyage de la maison, nous vivons chaque jour au contact de nombreux germes. Plus il y a de personnes dans un foyer, plus grande est la probabilité que ces organismes se reproduisent. Ce qui nuit à notre santé. Découvrez quels sont les cinq objets d’utilisation quotidienne qui accumulent des millions de bactéries.

Sans tomber dans le désespoir ni l’obsession, nous devons savoir que notre maison est soumise en permanence à des millions de bactéries. Pour garder une bonne hygiène et rester en bonne santé, il est préférable d’éliminer de manière régulière tous les germes et bactéries qui nous entourent. Bien qu’ils ne constituent pas toujours une menace permanente, ils peuvent potentiellement provoquer différents problèmes de santé.

Après avoir examiné la liste de ces objets d’utilisation quotidienne, vous saurez à quels éléments de la maison vous devez faire plus attention lors du nettoyage et de la désinfection.

5 objets de la maison qui accumulent des millions de bactéries

Les microbes désignent les organismes vivants microscopiques, c’est-à-dire qu’on ne peut les observer qu’à l’aide d’un microscope. Un petit nombre d’entre eux sont cependant des organismes pathogènes. On les retrouve dans les trois grandes familles de microbes : les champignons ou levures, les bactéries et les virus. 

Notre organisme comporterait dix fois plus de cellules bactériennes que de cellules humaines. L’immense majorité d’entre elles sont inoffensives, voire même bénéfiques pour le corps humain. Il existe cependant des espèces pathogènes de bactéries à l’origine de nombreuses maladies infectieuses.

Les bactéries et les microbes se trouvent partout et se développent même dans la maison. Certains germes, et surtout les bactéries, aiment vivre dans les endroits chauds et humides de la maison. Ils peuvent se multiplier rapidement aux endroits où l’eau et la saleté s’accumulent, comme les éviers, les toilettes, les serviettes mouillées, le linge et les éponges que vous utilisez pour faire le ménage.

Lorsque vous nettoyez, vous réduisez physiquement la quantité de saleté et de germes qui se trouvent sur la surface. Pour nettoyer, vous avez besoin de savon ou de détergent et d’eau, ou d’une bonne solution nettoyante, et vous devez frotter énergiquement. Par contre, lorsque vous désinfectez, vous éliminez les bactéries. En règle générale, vous devez désinfecter les endroits où il pourrait y avoir beaucoup de germes dangereux qui pourraient affecter votre santé. Il s’agit principalement de suivre des bonnes mesure d’hygiène pour prévenir la prolifération des bactéries.

Découvrez à la suite, les 5 objets de la maison qui accumulent des millions de bactéries.

1. Les toilettes

Logiquement, nous devons commencer par l’objet principal que tout le monde utilise en ce qui concerne l’accumulation de bactéries dans une maison. Cependant, diverses publications récentes signalent pourtant que les toilettes ne sont généralement pas aussi sales que d’autres objets que nous touchons tous les jours, comme par exemple, la carte de menu d’un restaurant.

De par leur fonction, les toilettes sont en contact permanent avec de nombreux organismes considérés comme nocifs pour la santé. Par conséquent, il est conseillé de les nettoyer une fois par semaine et de baisser le couvercle lorsque l’on tire la chasse. De cette manière, vous éviterez aussi la propagation des particules dans la pièce. Lorsque vous faites le ménage, pensez à utiliser des détergents neutres ou biodégradables pour préserver aussi l’environnement.

2. Les éponges

les éponges accumulent des millions de bactéries

Bien qu’elles passent souvent inaperçues, les éponges sont l’un des éléments qui regroupent le plus de germes de la maison. Cet objet, qui semble être un grand allié de l’hygiène, peut devenir l’un des pires ennemis de la santé lorsqu’on ne l’utilise pas de manière adéquate.

La plupart des éponges de cuisine contiennent souvent des bactéries de type E. coli ou des salmonelles. Cela a du sens si nous y réfléchissons sous cet angle : elles combinent les restes de nourriture avec de l’humidité. Il s’agit de l’environnement idéal pour la prolifération de micro-organismes et des bactéries.

De plus, le fait d’être en contact dans la cuisine avec des éponges à récurer, généralement humides, multiplie l’effet polluant dans ces lieux de la maison. Pour cette raison, il faut toujours bien les laver et les essorer après chaque utilisation. Par ailleurs, vous devez également les désinfecter et les renouveller régulièrement.

La principale recommandation est de changer d’éponge tous les sept jours, même si cela semble excessif. Une autre option consiste aussi à les laver avec un mélange d’eau de javel et d’eau (proportion de 10% et 90%, respectivement).

Après la deuxième désinfection, il est préférable de recycler l’éponge que vous utilisez pour le nettoyage de la salle de bain ou de la vaisselle. Par ailleurs, sachez que les bactéries des éponges ne s’éliminent pas facilement. Le mieux serait peut-être de jeter plus souvent l’éponge et d’en utiliser une nouvelle.

Vous aimerez également lire cet article : Savez-vous que les éponges pour faire la vaisselle sont de grandes sources de bactéries ? Découvrez comment les nettoyer et les désinfecter !

3. Les draps des lits

les draps de la maison accumulent des millions de bactéries

Avez-vous déjà imaginé que l’endroit où vous dormez chaque nuit est en fait rempli de bactéries et d’acariens ? Nous vous conseillons donc de changer les draps toutes les semaines – ce que nos mères nous ont souvent répété, et à juste titre.

La raison est que les draps accumulent des restes de peau, de crèmes et même de la saleté que nous transportons tous les soirs dans le lit. De plus, il est recommandé d’aérer un peu avant de faire le lit lorsqu’on se lève pour éviter que ces micro-organismes ne puissent pas sortir et se multiplient. Pour cette raison, il est particulièrement important de laver les draps de votre lit à la fin la semaine.

Les acariens peuvent survivre très longtemps. Ils s’accumulent principalement dans les chambres, les matelas, les draps et les oreillers sont leurs demeures préférées et ils peuvent provoquer des allergies et des maladies. Il est donc conseillé de laver régulièrement les draps ainsi que les couettes et oreillers, avant de les réutiliser.

4. Les éviers et lavabos

Il peut sembler ridicule que deux éléments soumis au passage constant d’eau sur leur surface fassent partie des objets ménagers qui accumulent des millions de bactéries. Mais en réalité c’est bien le cas des éviers et des lavabos.

Les éviers de la cuisine sont en contact permanent avec les restes de nourriture, combinés à l’humidité qui y règne, c’est l’endroit idéal pour que les microbes s’installent et prolifèrent. Bien sûr, vous pouvez éviter cela grâce à un nettoyage et une désinfection appropriés après chaque utilisation. En outre, il est essentiel de prévenir l’accumulation de germes, en particulier à la fin de la journée jusqu’au lendemain matin.

D’autre part, les lavabos et les robinets dans les salles de bain, et même les baignoires, constituent un autre cadre idéal pour l’apparition de champignons et de moisissures. Encore une fois, les restes organiques et l’humidité sont les protagonistes de ces endroits. De plus, ces lieux ont généralement des angles difficiles à nettoyer qui favorisent le développement de la moisissure.

5. Les brosses à dents

Bien que ce soit l’élément que vous utilisez plusieurs fois par jour pour nettoyer vos dents, le fait est que les brosses à dent contiennent généralement de nombreux micro-organismes.

Parmi ceux-ci, nous pouvons distinguer plusieurs genres de bactéries : les staphylocoques, les bactéries coliformes, les pseudomonas et les bactéries intestinales. Ces bactéries peuvent vous affecter votre santé si vous ne les contrôlez pas à temps.

Vous avez beau rincer votre brosse à dents, elle n’est pas toujours exempte de bactéries, en particulier si vos toilettes se trouvent dans la salle de bain. En outre, le verre dans lequel vous rangez habituellement vos brosses à dent est également l’un des objets domestiques qui accumulent des millions de bactéries. Il est conseillé de le rincer tous les jours et d’éviter l’accumulation d’eau et d’humidité à l’intérieur.

Autres objets qui accumulent des millions de bactéries

Parmi tous les objets que nous utilisons au quotidien et qui accumulent des millions de bactéries, il est également utile de dresser une liste de ceux qui en contiennent le plus. Parmi les objets que nous avons cité, nous pourrions également ajouter ceux que nous manipulons au jour le jour, tels que :

  • Téléphones mobiles et autres appareils qui ont un écran comme les tablettes
  • Télécommande du téléviseur et celui de la console de jeux vidéo
  • Claviers et souris d’ordinateur
  • Portes et volant de la voiture, ainsi que d’autres parties de celle-ci
  • Sol de la maison
  • Serrures de porte
  • Tables de nuit.
  • Sacs et sacs à dos
  • Planches à découper
  • Serviettes

Comme vous pouvez le constater, nous sommes quotidiennement en contact avec de nombreux objets domestiques qui accumulent des millions de bactéries. Quoi qu’il en soit, ne vous inquiétez pas outre mesure car notre corps a des défenses pour résister aux agents externes.

Bien entendu, cela ne signifie pas que vous ne devez prendre pas de précautions pour nettoyer de manière régulière les différents lieux de la maison et maintenir une parfaite hygiène.

Vous aimerez aussi lire cet article : Les 9 bactéries les plus dangereuses pour l’être humain

Bien qu’elles ne soient pas toutes mortelles, il existe certaines bactéries dangereuses qui peuvent être très nocives pour notre organisme. Celles-ci peuvent provoquer différents problèmes si elles ne sont pas détectées et traitées à temps. La majorité d’entre elles provoque des maladies communes.

De plus, si elles ne sont pas traitées, elles pourraient aussi mettre notre santé en danger. Connaître ces micro-organismes, leur symptomatologie et les souffrances est important pour maintenir notre santé personnelle et familiale. Découvrez dans cet article les 9 bactéries les plus dangereuses pour l’être humain.