5 réactions du corps face à une séparation

· 22 février 2018
Saviez-vous que des réactions chimiques peuvent se produire à différents niveaux lorsqu'on est face à une séparation et que l'on peut ressentir des douleurs semblables à celles d'une fracture?

Si vous avez déjà vécu une séparation, vous avez probablement ressenti ces cinq réactions qui se produisent habituellement dans notre corps lorsque nous vivons un tel moment.

Combien de temps cette douleur peut-elle durer? En moyenne entre six mois et deux ans, bien que cette durée puisse dépendre de chaque personne.

1. Anxiété et insomnie

l'insomnie est une des réactions du corps normal après une séparation

Après une séparation, les symptômes qui apparaissent habituellement dans notre corps sont l’anxiété et l’insomnie. On se sent en effet plus en sécurité lorsque nous ressentons le contact d’une autre personne. Ainsi lorsque nous le perdons, un sentiment de douleur nous envahit.

Plusieurs recherches scientifiques démontrent que la douleur que nous ressentons après une séparation active la zone du cerveau qui est stimulée également dans le cas d’une dépendance à la cocaïne.

Lisez aussi : Les risques de séparations temporaires dans le couple

2. Douleur thoracique

La douleur thoracique est une des multiples réactions du corps lorsque que l’on est confronté à une séparation.

Les signaux neuronaux émis par une personne après une séparation sont identiques à ceux provoqués par une brûlure.

Il n’est donc pas étonnant qu’après une séparation, vous ressentiez de la douleur dans votre poitrine.

C’est parce qu’après une rupture, la fonction cardiaque est impactée. Ainsi la personne déjà atteinte d’une maladie cardiaque pourrait même mettre en péril son intégrité physique en ne maîtrisant pas le stress.

En raison de l’effet de l’adrénaline, vous pourriez également souffrir d’une arythmie.

Des observations à l’IRM du cerveau de personnes en situation de rupture ont été conduites. Elles montrent une activité cérébrale dans les parties qui contrôlent le stress et la douleur physique.

C’est pourquoi le cerveau finit par libérer des hormones de stress. Celles-ci attaquent le cœur, le système digestif et même le système immunitaire.

3. Apparition d’imperfections cutanées

L'acné est une des réactions du corps après une séparation

Un autre symptôme dérivé du stress est l’apparition d’acné et d’autres problèmes de derme. Lorsque nous passons par une étape de ce type, nous avons également tendance à moins prendre soin de nous.

En outre, comme nous le disons, les hormones de stress aggravent l’état de la peau. Tout cela peut conduire à l’apparition de nouveaux boutons et points noirs et même la perte de cheveux.

Voir aussi : Trouble d’anxiété dû à une séparation : causes et traitement

4. Douleurs musculaires

Lorsque nous sommes stressés, nous sommes plus susceptibles de souffrir de lésions. Dans une telle situation, il est également plus fréquent de ressentir des spasmes musculaires.

En conséquence de tous ces problèmes, les muscles peuvent finir par avoir des contractures, ce qui provoque des douleurs dans différentes parties du corps.

5. Repas irréguliers

La malnutrition peut être un des réactions du corps à la suite d'une séparation

Après une séparation, un déséquilibre alimentaire peut-être une des réactions normal du corps. Ainsi, beaucoup de gens mangent trop ou pas du tout. De cette façon, une rupture amoureuse peut entraîner une surcharge pondérale ou son contraire.

C’est parce que, en raison du stress, les cellules deviennent moins sensibles à l’insuline, de sorte que le corps commence à la produire en plus grandes quantités, accumulant des graisses.

De plus, l’insomnie et le manque d’exercice physique ne font qu’empirer la surcharge pondérale.

En état de stress, le tractus gastro-intestinal est perturbé. Tout cela peut entraîner des douleurs d’estomac et de la diarrhée.

Pourquoi les séparation sont-elles douloureuses et pourquoi le corps manifestent de telles réactions?

La réponse pourrait être liée aux réactions chimiques qu’elles sont capables de provoquer.

Les ruptures activent des systèmes liés à la façon dont nous communiquons avec d’autres personnes. Par conséquent, lorsque nous vivons une séparation, ils nous forcent à nous rapprocher de cette personne.

Cependant, lorsque l’une des deux personnes ne veut pas de ce rapprochement, c’est alors que la douleur se produit. C’est une sensation qui peut être aussi intense que celle que l’on éprouve lorsqu’on est victime d’une fracture.

Gardez à l’esprit que si d’autres types de rejet social sont beaucoup plus cognitifs, le rejet amoureux est lié à des systèmes qui fonctionnent au même niveau que le sentiment de faim ou de soif.

  • Song, Hongwen et al. “Love-related changes in the brain: a resting-state functional magnetic resonance imaging study” Frontiers in human neuroscience vol. 9 71. 13 Feb. 2015, doi:10.3389/fnhum.2015.00071