6 choses à savoir sur les croûtes de lait

20 juillet 2020
Les croûtes de lait ne sont pas une allergie, ni une apparition due à une mauvaise hygiène. Il s'agit d'un problème esthétique qui, avec les soins nécessaires, restera sous contrôle jusqu'à sa disparition.

Les croûtes de lait, ou dermatite séborrhéique du nourrisson, sont assez fréquentes chez les enfants de moins de trois ans. Elles ont tendance à disparaître d’elles-mêmes. Néanmoins, il est normal que cette affection inquiète les parents. Dans cet article, nous vous expliquons donc quelques éléments à connaître à ce sujet.

Les croûtes de lait

Il s’agit d’un type de dermatite séborrhéique qui survient principalement chez les nourrissons. Cette affection consiste en l’apparition de croûtes ou de squames épaisses et jaunâtres dans la région du cuir chevelu. Elles peuvent également apparaître dans d’autres zones du corps.

Par ailleurs, si certains bébés la développent dans des zones très réduites, d’autres la manifestent sur toute la tête, y compris sur les cils et les sourcils.

Le cuir chevelu est la zone la plus sensible à la croûte laiteuse. Cette dernière finit par disparaître au bout de quelques mois.

En ce qui concerne les causes, en réalité, beaucoup sont encore à l’étude. Cependant, les chercheurs pensent qu’elle peut être la conséquence d’une production excessive de sébum de la part des glandes sébacées. De plus, comme la dermatite séborrhéique touche surtout les nourrissons et les adolescents, le facteur hormonal peut aussi jouer un rôle important.

Dans tous les cas, il existe aussi d’autres facteurs qui peuvent augmenter la probabilité de développer cette affection. Parmi eux, nous pouvons citer les climats extrêmes, la peau grasse, le stress, le système immunitaire affaibli, etc.

Voici donc quelques éléments clé à savoir sur les croûtes de lait. Vous pourrez ainsi être rassurés et apporter les soins nécessaires à votre bébé.

Est-ce que les croûtes de lait démangent ou font mal ?

Même si leur apparence peut donner la sensation de démanger ou de faire mal, les croûtes de lait ne provoquent aucune de ces sensations chez le bébé. S’il y a une irritation, elle peut être due à une infection, mais en aucun cas à la dermatite séborrhéique.

En effet, il s’agit simplement d’un problème esthétique qui, dans la plupart des cas, disparaît de lui-même au bout d’un certain temps.

Les croûtes de lait sont-elle une allergie ?

 

Il existe souvent des mythes et des rumeurs qui circulent sur l’apparition des croûtes de lait liées à certaines allergies alimentaires, comme le lait. Mais c’est précisément un mythe, rien de plus.

Comme nous l’avons expliqué plus tôt, la dermatite séborrhéique du nourrisson n’a rien à voir avec les réactions allergiques. Il s’agit plutôt d’une production excessive de sébum de la part des glandes sébacées.

Lisez également : Les 9 allergies les plus communes chez les enfants

Sont-elles contagieuses ?

Non, les croûtes de lait ne sont pas contagieuses. Il ne s’agit pas d’une infection, d’une bactérie ou d’un virus. Elles ne peuvent donc se transmettre à personne.

Par ailleurs, même si la plupart des cas disparaissent généralement après quelques mois, certains enfants les développent jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans. En outre, dans certains cas, les croûtes de lait peuvent réapparaître subitement.

Est-ce un manque d’hygiène ?

Si l'enfant a des croûtes de lait, il est important d'utiliser un peigne bien propre

Comme précisé plus haut dans cet article, les causes exactes des croûtes lactées sont méconnues. Toutefois, elle sont probablement la conséquence d’une production excessive de graisse ou de sébum dans l’organisme. Ce n’est donc pas le résultat d’un manque d’hygiène.

Par contre, une fois qu’elle se manifeste, il est important de maintenir certaines mesures afin d’éviter les infections. Vous pouvez mettre des protections sur les mains de l’enfant s’il a tendance à se toucher la tête, garder ses ongles bien propres et utiliser un peigne dont les poils sont également propres.

Découvrez aussi : 5 conseils pour prendre soin des cheveux de votre bébé ?

Comment traiter les croûtes de lait ?

La plupart du temps, un traitement spécifique n’est pas nécessaire. En ce sens, l’application d’huile d’olive ou d’amande douce ainsi qu’un massage doux dans la zone des squames peut aider à éliminer. De plus, dans certains cas, il peut être nécessaire de laisser l’huile poser pendant un moment afin de ramollir les croûtes.

Quoi qu’il arrive, il ne faut jamais retirer les squames en grattant ou en utilisant un peigne. Il est préférable d’attendre que l’huile les ramollissent et qu’ils disparaissent d’eux-mêmes petit à petit.

Faut-il aller chez le médecin ?

Bien évidemment, il est toujours important d’avoir l’avis d’un médecin sur les questions relatives à la santé du nourrisson. Lors des visites chez le pédiatre, vous devez donc lui évoquer les croûtes de lait afin qu’il examine s’il s’agit d’une infection ou d’une autre complication.

En outre, le médecin pourra vous conseiller sur les shampoings spécifiques pour les bébés ou les huiles à utiliser.

Quoi qu’il arrive, il faut aller chez un spécialiste dans les cas suivants

L'examen d'un bébé qui a des croûtes de lait

  • Les croûtes lactées s’aggravent et s’étendent à d’autres parties du corps en plus de la tête
  • La dermatite séborrhéique entraîne des irritations et des démangeaisons chez le bébé ainsi qu’une chute des cheveux
  • Les squames deviennent rouges, chauds ou commencent à suppurer
  • En plus de présenter des croûtes de lait, le nourrisson a du mal à prendre du poids

Comme vous avez pu le constater, la dermatite séborrhéique du nourrisson n’est pas une maladie grave. Il suffit de quelques soins à la maison et elle disparaîtra tôt ou tard. Néanmoins, nous vous conseillons de consulter un pédiatre afin qu’il écarte d’autres complications et vous indique un traitement adéquat.

 

  • Organización Mundial de la Salud, Guidelines on the Treatment of Skin and Oral HIV-Associated Conditions in Children and Adults, 2014
  • Thomas Berk y Noah Scheinfeld, « Seborrheic Dermatitis », P T. 2010 Jun; 35(6): 348–352.
  • Victoire A, Magin P, Coughlan J, van Driel MLVictoire A, Magin P, Coughlan J, van Driel ML. »Interventions for infantile seborrhoeic dermatitis (including cradle cap) (Protocol) », Cochrane Database of Systematic Reviews, 2014, Issue 11. Art. No.: CD011380