6 erreurs matinales qui affectent notre métabolisme

Aussi important que de ne pas sauter le petit-déjeuner : choisir des aliments adaptés pour qu'il soit de qualité et nous aide à activer notre métabolisme.

Le métabolisme englobe un groupe de processus chimiques dont la fonction est de transformer les nutriments des aliments en sources d’énergie pour chacun des systèmes du corps.

Il participe à la régulation des niveaux de glucose dans le sang qui, à son tour, joue un rôle déterminant dans le contrôle du poids et de la santé cardiovasculaire.

Il fonctionne de façon différente chez chaque personne, étant donné qu’il agit en fonction du sexe, de l’âge, des habitudes et de divers aspects de la santé.

Cependant, de nombreuses personnes s’attachent à le maintenir actif, puisque quand ses fonctions ralentissent, il y a une forte probabilité de souffrir de surpoids ou de maladies métaboliques.

Le problème est que certains ignorent que diverses pratiques interviennent sur son fonctionnement et, malgré tous leurs efforts, ils ne parviennent pas à perdre de poids ni à améliorer leur santé.

C’est pour cela qu’il est fondamental de les reconnaître et de les corriger, afin qu’elles ne causent aucune complication.

Étant donné que beaucoup d’entre nous les ignorent, nous allons vous révéler ces 6 erreurs matinales qui peuvent nuire à notre santé.

1. Se lever trop tôt

Se lever trop tôt

Il est certain que se lever tôt peut comporter des avantages comme, par exemple, avoir plus de temps pour déjeuner ou faire de l’exercice.

Cependant, quand cela implique de réduire le temps de sommeil, des problèmes de métabolisme et de surpoids peuvent se développer.

  • Dormir moins de 7 heures par jour augmente la production d’hormones de la faim et le stress, qui influe sur l’accumulation de graisse.
  • Pour ne pas subir ses conséquences, le mieux est donc de respecter le temps de sommeil, en tâchant de dormir entre 7 heures et 8 heures par jour sans interruptions.

Voir également : 5 exercices à faire avec une chaise pour réduire la graisse abdominale

2. Ne pas s’hydrater

L’hydratation dès la première heure de la journée est une habitude qui peut stimuler les fonctions métaboliques tout au long de la journée.

L’organisme accomplit certaines fonctions pendant la période de repos et, au réveil, il peut être déshydraté.

C’est pour cela qu’il est fondamental d’ingérer du liquide au réveil, en prenant garde à ce que ce soit de l’eau ou des boissons saines.

  • Si vous souhaitez un apport supplémentaire en nutriments, commencez la journée en buvant de l’eau tiède et du citron.

3. Sauter le petit-déjeuner ou prendre un mauvais petit-déjeuner

Ne pas déjeuner

Attention ! Le petit-déjeuner est un des repas les plus importants pour bénéficier d’un fonctionnement métabolique optimal.

Même si l’on pensait pouvoir l’éviter pour économiser des calories, aujourd’hui on sait parfaitement qu’il est une des sources principales d’énergie pour le corps.

Il est primordial de déjeuner des aliments de haute qualité et d’incorporer des sources de :

  • Protéines
  • Glucides complets
  • Fibres
  • Antioxydants
  • Vitamines
  • Minéraux
  • Acides gras

De même, à ce moment-là de la journée, il faut éviter les aliments raffinés, les sucres et les graisses saturées.

4. Déjeuner trop tard

Pour insister sur l’importance du petit-déjeuner, il faut mentionner dans une partie séparée que l’horaire également a une influence sur les bénéfices qu’il apporte au métabolisme.

Pour éviter la sécrétion excessive d’hormones de la faim, il est conseillé d’ingérer un petit-déjeuner sain dans la première heure suivant le réveil.

Déjeuner au-delà de ce délai peut réduire la capacité du corps à brûler les calories et à transformer les graisses et les sucres en énergie.

5. Choisir un mauvais café

Choisir un bon café

Il est indéniable que le café est une des boissons les plus consommées le matin.

Il est énergétique et aide à atténuer cette sensation de sommeil que l’on a généralement dans les premiers instants de la journée.

Toutefois, son ingestion peut altérer le rythme du métabolisme, surtout quand on choisit des formes qui ne sont pas saines.

  • Le café avec du sucre, du sirop ou de la crème fouettée est assurément un mauvais choix.
  • Le mieux est de le consommer nature, sans rien y ajouter.

Nous vous recommandons de lire : Les bénéfices du thé et du café contre la maladie du foie gras

6. S’énerver sur le chemin du travail

Le manque de temps, le trafic ou le fait d’avoir passé une mauvaise nuit peuvent provoquer un certain sentiment d’énervement avant d’arriver au travail.

Les niveaux de cortisol augmentent et donnent lieu à un épisode de stress qui peut durer toute la journée.

Ce que certains ignorent, c’est que cet état émotionnel interfère sur le rythme du métabolisme et peut influer sur la prise de poids.

Son manque de contrôle empêche les muscles de contribuer au processus de décomposition des graisses, ce qui augmente leur accumulation.

  • C’est pour cela qu’il est important de pratiquer des techniques de relaxation et de chercher des alternatives pour éviter au maximum les situations qui provoquent du stress.

Vous reconnaissez certaines de ces erreurs ? Que vous les commettiez ou non, essayez de trouver des moyens pour les éviter avant qu’elles n’engendrent des complications sur la fonction de votre métabolisme.

Notez que, bien qu’elles semblent inoffensives au début, avec le temps elles génèrent un impact qui se constate sur le bien-être et le poids.

 

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi