6 signaux d’un taux de cortisol élevé dans l’organisme

Réduire votre ingestion de café et augmenter votre dépense énergétique, grâce à la pratique d'un sport, sont deux aspects essentiels à prendre en compte pour contrôler votre taux de cortisol.
La cortisol, ou hydrocortisone, est une hormone qui est produite par la glande surrénale.

Cette hormone permet d’augmenter le taux de sucre dans le sang, mais elle présente plusieurs inconvénients : elle réduit la croissance osseuse et peut provoquer plusieurs maladies, comme le surpoids.

Lorsque la cortisol est présente à l’excès dans le sang, on parle d’hypercortisolisme ou du syndrome de Cushing. Cette maladie entraîne une accumulation de graisse, une élévation de la pression artérielle et du stress corporel.

Les signaux que nous allons vous présenter vont vous permettre de savoir si votre taux de cortisol est trop élevé.

1. Une prise de poids soudaine

Une prise de poids soudaine est l’un des premiers symptômes d’un taux de cortisol trop élevé.

  • Elle est particulièrement notable dans la partie supérieure du corps, à cause d’une accumulation de graisse au niveau des épaules, de la poitrine et du dos.
  • Le phénomène suivant peut également vous mettre la puce à l’oreille : au contraire du reste de la zone supérieure du corps, les bras et les jambes du patient restent minces.

Nous vous recommandons également : 6 manières efficaces pour contrôler les hormones qui vous font prendre du poids

2. Des symptômes cutanés

acné

La peau est également affectée par l’hypercortisolisme.

Cela peut provoquer des troubles comme :

  • De l’acné
  • Des lésions violacées sur les seins, le ventre et les cuisses
  • Des hématomes et une grande faiblesse
  • Une augmentation du duvet facial et corporel

3. Des symptômes musculaires et osseux

Un taux élevé de cortisol affecte également la santé des muscles et des os. La structure osseuse devient plus faible et cela augmente le risque de fractures, particulièrement au niveau des côtes et de la colonne vertébrale.

4. Une déficience du système immunitaire

système immunitaire

Le thymus, la glande chargée de réguler le système immunitaire chez l’être humain, peut être dérégulée par un excès de cortisol.

Cette hormone peut causer la mort de certaines cellules et inciter le système immunitaire à attaquer les tissus de notre corps comme s’ils étaient des virus.

  • Les symptômes les plus communs associés à ce trouble sont l’apparition d’allergies et d’asthme.
  • Cependant, le problème peut devenir bien plus grave. Un lupus, la maladie de Crohn ou la fibromyalgie peuvent être provoqués par ce dérèglement.

5. Une dépression et des changements d’humeur

L’anxiété est l’un des symptômes les plus fréquents chez les patients qui souffrent de niveaux élevés de stress.

Elle est généralement accompagnée par des changements d’humeur soudains et réguliers voire, dans les cas les plus graves, par une dépression.

Certaines études démontrent qu’un taux élevé de cortisol réduit la circulation sanguine et l’administration de glucose dans le cerveau.

Cette réaction altère la capacité des cellules cérébrales à capter le glucose, ce qui peut entraîner la mort de certaines d’entre elles.

6. De la fatigue et de l’insomnie

fatigue

L’énergie apportée par le cortisol peut être tout à fait contreproductive pour notre organisme.

Comme il est beaucoup trop actif durant la journée, notre corps ne parvient pas à se reposer correctement. Durant la nuit, l’excès de cortisol empêche le patient qui en souffre de se reposer et il ne parvient pas à trouver un sommeil réparateur.

  • Dans des conditions normales, une personne connaît une montée de cortisol aux alentours de 8 heures du matin, afin de pouvoir être active durant la journée.
  • Mais chez les patients souffrant d’hypercortisolisme actif, c’est l’inverse. L’hormone s’active durant la nuit et le patient est très fatigué dès son réveil.

Voir également : 9 symptômes de la fatigue chronique

Comment réduire la cortisol dans l’organisme ?

Dans la suite de cet article, nous allons vous présenter quelques conseils qui vont vous permettre de réduire votre taux de cortisol et d’avoir une vie plus saine.

Dites adieu au café

La caféine a tendance à augmenter le taux de cortisol dans le sang, d’au moins 30% par heure. Il faut prendre en compte que ses effets peuvent parfois durer jusqu’à 18 heures.

Si votre intention est de diminuer votre métabolisme catabolique et d’augmenter votre métabolisme anabolique, ne buvez plus de café.

Essayez de dormir plus

sommeil

Améliorez vos cycles de sommeil en buvant des infusions de valériane et de camomille avant d’aller vous coucher. Cela permettra à votre corps de se reposer plus rapidement et plus longtemps.

En plus de réduire votre taux de cortisol, cela vous permettra de paraître plus jeune et plus sain. Vous minimiserez également l’impact du passage des années.

Faites de l’exercice

Les bienfaits d’une routine régulière d’exercices, comme le développement de la masse musculaire et l’augmentation de la production de sérotonine et de dopamine, permet de maintenir éloignées l’anxiété et la dépression.

De plus, vous allez pouvoir brûler l’excès d’énergie retenu dans votre corps et qui fait exploser votre taux de cortisol.

Surveillez votre taux de glycémie

Consommez des repas complets à base de glucides, de protéines et de fibres, afin de maintenir votre taux de glycémie sous contrôle.

Il est également recommandé de consommer des suppléments de vitamine B, de calcium, de magnésium, de chrome, de zinc, de vitamine C et d’acide alpha-lipoïdique (ALA).

 

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi