Quels traitements pour l’acné papulo-pustuleuse ?

23 novembre 2020
Lorsque l'acné papulo-pustuleuse se complique, l'isotrétinoïne peut être utilisée par voie orale, ce qui permet de très bien contrôler l'acné, mais avec des effets secondaires.

L’acné papulo-pustuleuse est un type d’acné spécifique. L’acné elle-même est une affection cutanée caractérisée par une inflammation des glandes sébacées, provoquant la formation de comédons. C’est la cause la plus fréquente d’une consultation dermatologique. En fait, on estime que près de 85 % des adolescents en souffrent à différents niveaux.

L’acné a une étiologie multifactorielle. Tout d’abord, on constate une augmentation de la production de sébum, principalement due à l’action des androgènes.

En outre, sa composition est modifiée. Les comédons sont formés par une perturbation de la kératinisation. Les cellules kératinisées s’écaillent et ne peuvent être enlevées, ce qui entraîne la formation d’un conglomérat de cellules et de graisse. D’autre part, une prolifération de la bactérie Propionibacterium acnes a lieu.

En outre, il existe un processus inflammatoire secondaire. Tout cela finit par donner lieu aux lésions typiques de l’acné. Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’acné papulo-pustuleuse et son traitement. Continuez à lire !

À quoi ressemble l’acné papulo-pustuleuse ?

L’acné papulo-pustuleuse, comme l’acné en général, est une affection très courante et sans gravité, mais qui affecte esthétiquement et psychologiquement tous ceux qui en souffrent. Comme nous l’avons mentionné, la plupart des adolescents en souffrent dans une certaine mesure. Cependant, les adultes peuvent également être touchés, aussi bien les hommes que les femmes.

Graphique d'explication de la formation de l'acné.

L’acné papulo-pustuleuse est également appelée acné modérée. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un mélange de papules et de pustules. Les papules sont des excroissances cutanées aux apparitions ciblées et constantes.

Elles se forment du fait d’une obstruction du follicule qui fait ensuite place à une inflammation. De couleur blanc jaunâtre, les pustules sont de petites cavités qui sont initialement purulentes. Elles sont également plus grandes et plus enflammées que les papules.

Ainsi apparaissent les boutons rouges enflammés et les boutons remplis de pus. Ils se manifestent principalement sur le front, le nez et les joues. Bien que moins fréquents, ils peuvent également se former au niveau du dos. Lorsque l’affection s’apaise, elle peut laisser des cicatrices et une peau hyperpigmentée.

Cela pourrait vous intéresser : Les astuces pour avoir un joli dos sans acné 

Les bases du traitement de l’acné

Le traitement général de l’acné est basé sur l’étiopathogénie de la maladie. On utilise des traitements topiques et systémiques. Pour traiter l’hyperkératose canalaire, on utilise des comédolytiques ou des exfoliants.

Il s’agit notamment de l’isotrétinoïne, de l’acide salicylique ou de l’adapalène. L’isotrétinoïne influence également la production excessive de sébum, tout comme les anti androgènes ou les oestrogènes.

De plus, les antibiotiques sont utilisés pour la prolifération de Propionibacterium acnes. Les plus utilisés sont la doxycycline, l’érythromycine et la clindamycine. Pour les cas très graves, on utilise le métronidazole ou des corticoïdes.

Vous aimerez peut-être : Acné conglobata : causes et symptômes

Traitement de l’acné papulo-pustuleuse

Une femme nettoie son visage.

Dans le cas spécifique de l’acné papulo-pustuleuse, le traitement suivant est généralement recommandé :

  • Peroxyde de benzoyle (POB). Il s’agit d’une substance à action antimicrobienne. Il a également des qualités anti-inflammatoires. C’est le traitement de premier choix. Elle peut provoquer des réactions irritantes et une sécheresse. Le POB ne produit pas de résistance bactérienne.
  • Les antibiotiques topiques tels que l’érythromycine et la clindamycine sont généralement combinés avec le peroxyde de benzoyle.
  • Antibiotiques pris par voie orale. Comme mentionné, le plus utilisé est la doxycycline. Cependant, d’autres peuvent être utilisés comme la minocycline, la tétracycline et l’érythromycine. Le problème est qu’ils sont phototoxiques. C’est-à-dire qu’ils provoquent une irritation de la peau lorsqu’ils sont exposés au soleil. Il faut donc être très prudent en été.
  • Rétinoïdes topiques. L’adapalène ou l’acide rétinoïque est souvent utilisé. Il est important de savoir qu’elles sont contre-indiquées en cas de grossesse.
  • Lorsque la cause est un trouble hormonal, on utilise des contraceptifs oraux, des corticostéroïdes ou des anti-androgènes.

Lorsque l’acné papulo-pustuleuse se complique, on utilise souvent l’isotrétinoïne par voie orale. C’est un dérivé de la vitamine A. Elle contrôle très bien l’acné sévère et cause moins de cicatrices. Elle est donc indiquée lorsque le patient ne répond pas au traitement ou présente d’importantes cicatrices.

Toutefois, elle est accompagnée de sérieux effets secondaires. Elle peut provoquer une sécheresse de la peau et des muqueuses. En outre, il est totalement contre-indiqué de consommer de l’alcool pendant le traitement, qui doit durer au moins six mois. Il est également tératogène, c’est pourquoi les grossesses sont contre-indiquées pendant cette période.

Le choix du traitement dépend toujours de la sévérité des lésions. Ainsi, les traitements topiques sont préférés aux traitements systémiques. Comme l’acné papulo-pustuleuse présente généralement une sévérité modérée, les combinaisons de traitement les plus couramment utilisées sont le peroxyde de benzoyle avec de l’adapalène ou de la clindamycine.

En conclusion

L’acné papulo-pustuleuse doit être traitée avec des médicaments topiques. Si les lésions s’aggravent, des médicaments systémiques tels que la doxycycline ou l’isotrétinoïne peuvent être utilisés. Quoi qu’il en soit, le plus important est de consulter votre médecin. 

  • Kraft J, Freiman A. Management of acne. CMAJ. 2011;183(7):E430–E435. doi:10.1503/cmaj.090374
  • Tan AU, Schlosser BJ, Paller AS. A review of diagnosis and treatment of acne in adult female patients. Int J Womens Dermatol. 2017;4(2):56–71. Published 2017 Dec 23. doi:10.1016/j.ijwd.2017.10.006
  • Fox L, Csongradi C, Aucamp M, du Plessis J, Gerber M. Treatment Modalities for Acne. Molecules. 2016;21(8):1063. Published 2016 Aug 13. doi:10.3390/molecules21081063
  • Sparavigna A, Tenconi B, De Ponti I, La Penna L. An innovative approach to the topical treatment of acne. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2015;8:179–185. Published 2015 Apr 9. doi:10.2147/CCID.S82859