7 aliments qui augmentent l’acide urique

· 24 septembre 2018
Pour contrôler l'acide urique, il est nécessaire de faire un régime spécifique, surtout d'éviter les aliments responsables de son augmentation. Nous vous disons ici ce que vous devez ingérer avec modération pour le contrôler et maintenir votre bien-être.

L’acide urique se trouve à des quantités élevées dans le sang, entraînant l’apparition de l’arthrite ou de la goutte. Quand il s’accumule dans le liquide présent dans les articulations, il provoque une inflammation et une douleur, affectant principalement les orteils et les chevilles.

Certains aliments contiennent beaucoup de purines, qui augmentent les niveaux d’acide urique dans le sang. Par conséquent, avoir des tests sanguins corrects et une alimentation équilibrée est le moyen de prévenir ce problème.

Les aliments qui augmentent les niveaux d’acide urique

1. Les fruits de mer

les fruits de mer augmentent le niveau d'acide urique

Ce sont des aliments riches en purines, il faut donc les modérer dans l’alimentation si vous avez de l’acide urique élevé. Parmi ce groupe se démarquent : les crabes, crevettes, huîtres, palourdes, moules.

Ces produits ne doivent être consommés ni frais ni en conserve ; les produits fumés valorisent également l’augmentation de l’acide urique dans le sang.

2. Les viandes rouges

C’est l’un des aliments qui contribuent le plus à son augmentation. Si vous avez des niveaux élevés, vous devriez l’éviter complètement. Le porc et le boeuf contiennent également un pourcentage élevé de purines. Ceux qui sont très gras, les viscères, les extraits de viande, la viande hachée, les reins.

A lire également : 10 changements dans votre corps lorsque vous arrêtez de manger de la viande

3. Les légumineuses

 

Les lentilles, les pois chiches, les haricots, sont remarquables pour leur forte concentration de purines, de sorte que les personnes ayant un indice élevé devraient limiter leur consommation à seulement une à deux fois par semaine.

4. Les légumes

Certains légumes devraient être consommés avec modération, comme les asperges, les champignons, le chou-fleur, les épinards, les radis et les poireaux.

5. Les boissons alcoolisées

l'alcool augmente le niveau d'acide urique

La bière est plus nocive pour les personnes ayant un taux élevé d’acide urique que les fruits de mer et les viandes. C’est parce qu’elle augmente la production de ses niveaux dans le corps et rend l’élimination difficile. Les experts recommandent d’éviter la bière aux personnes qui souffrent de la goutte.

6. Les boissons sucrées et les pâtisseries

Les boissons gazeuses et les jus de fruits commerciaux contenant du sirop stimuleront la production d’acide urique. Ainsi, les biscuits sucrés, les bonbons, les pâtisseries industrielles et les aliments chargés en sucre augmentent le problème.

7. Le café

 

Consommé excessivement, il peut être nocif. Le mieux est de prendre une ou deux tasses par jour au maximum.

Les symptômes de l’acide urique élevé

Lorsque le niveau est très élevé, la goutte et les calculs rénaux se produisent. Les symptômes les plus courants sont :

  • Douleur au niveau du gros orteil
  • Douleur intense et inflammation des articulations
  • Difficulté à uriner
  • Tachycardie
  • Douleur dans les genoux
  • Calculs dans les reins
  • Fatigue
  • Bosses dures dans les articulations

Un médecin doit faire le diagnostic pour savoir si vous souffrez du problème, et pour prescrire un traitement qui devrait inclure des changements dans votre alimentation.

Traitements pour l’acide urique

  • Les douleurs sont assez gênantes, mais il existe des mesures qui peuvent atténuer le problème ; vous pouvez par exemple appliquer des compresses froides sur les articulations douloureuses.
  • Le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens, s’il le juge à propos ; ils sont d’un grand soulagement.
  • Vous pouvez commander des médicaments d’abord à faibles doses, et augmenter au fil du temps, toujours selon les recommandations de votre médecin.
  • La durée du traitement peut être comprise en 6 et 12 mois.
  • Pendant cette période, vous devriez prendre soin de votre alimentation et faire de l’exercice de façon légère à modérée, régulièrement.

Un exemple de régime alimentaire pour abaisser l’acide urique

 

Le régime doit comprendre une concentration de protéines qui doivent provenir des produits laitiers et des oeufs. Il peut inclure le lapin et la viande d’une teneur faible en matières grasses, une faible concentration de purines, et votre taux de cholestérol sera également faible.

Petit-déjeuner

  • 1 verre de lait écrémé
  • 2 tranches de pain de aux céréales complètes

Milieu de matinée

Déjeuner

  • Gnocchis avec sauce tomate naturelle
  • Poisson grillé
  • 1 flan

Goûter

  • Tranche de pastèque

Avez-vu lu cet article ? Les 3 bienfaits insoupçonnés de la pastèque

Dîner

  • Tranches d’aubergine cuites
  • Salade de tomate, carottes et basilic

Il s’agit là d’une idée parmi d’autres. Vous pouvez changer les éléments, en prenant en compte que les protéines, les légumes, les fruits et les céréales doivent être équilibrés. Avec un contenu faible en gras et proportionné.

Rappelez-vous : l’article est informatif, en aucun cas nos recommandations ne peuvent se passer de l’avis d’un médecin.

Il recommandera également un régime approprié, si vos niveaux sont au-dessus de la normale.

Prenez soin de votre santé, c’est le trésor le plus important que nous avons ! Personne d’autre que vous ne peut le faire.