7 conseils pour ne pas prendre du poids à la ménopause

11 septembre 2020
À la ménopause, il est essentiel de boire plus d'eau mais aussi de réaliser une activité physique, pour pouvoir combattre les kilos en trop et les maladies associées. Que devons-nous également prendre en compte ?

Les changements hormonaux peuvent mener de nombreuses femmes à prendre du poids à la ménopause. Quelles mesures faut-il adopter pour mieux vivre cette étape de la vie ?

La diminution de la production d’œstrogènes et de progestérones qui survient à la ménopause modifie l’activité du métabolisme. Par conséquent, outre l’augmentation de la tendance à accumuler des graisses, on note une perte de masse musculaire.

Cette situation provoque non seulement un changement de silhouette mais elle augmente également le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2 et autres troubles métaboliques qui réduisent la qualité de vie, tel que l’indique une étude de la Revista Médica de Chile.

Néanmoins, il existe une manière de contrer cela, dans une certaine mesure du moins. Cela est possible lorsqu’on améliore son style de vie avant de traverser ces changements. C’est pourquoi nous voulons, dans cet article, partager avec vous quelques clés à mettre en pratique pour vivre cette étape de la meilleure manière possible, sans crainte de souffrir des effets du surpoids.

Lisez également : 5 causes de surpoids qui ne sont pas liées à l’alimentation

1.Augmentez votre consommation de diurétiques naturels

Comme l’indiquent les spécialistes du Texas Heart Institute, les diurétiques aident à diminuer la rétention de liquides. En outre, ils contribuent à contrôler la tension artérielle, et ils diminuent ainsi les probabilités de souffrir de certaines maladies.

Les aliments ci-dessous présentent certes des propriétés diurétiques. Néanmoins, ils n’ont pas la même efficacité que les médicaments de ce type. Vous ne devez cependant jamais prendre ces médicaments sans prescription médicale. Ils peuvent en effet avoir des effets secondaires importants.

Voici quelques options en ce qui concerne les diurétiques naturels :

  • Bouleau : selon une étude publiée dans le Natural Product Research, les extraits de ses feuilles contiennent des propriétés diurétiques
  • Betterave : ses effets diurétiques sont confirmés dans une étude de 2016 publiée dans le Emergent Life Sciences Research.
  • Pissenlitcette propriété a été confirmée scientifiquement dans une étude publiée dans The Journal of Alternative and Complementary Medicine
  • Thé vert : c’est l’un des diurétiques les plus connus, grâce aux propriétés confirmées, par exemple, dans une étude publiée par Chinese Medicine
  • Potiron : une recherche diffusée par The Journal of Food Science and Technology affirme que le potiron possède un effet diurétique

Certes, avec moins de preuves scientifiques, ces autres aliments sont également reconnus comme des diurétiques par la médecine traditionnelle :

  • Fraises
  • Pastèque (avec des effets prouvés, mais pas encore chez l’être humain)
  • Melon
  • Ananas
  • Myrtilles
  • Asperges
  • Avoine
  • Persil
  • Artichauts

2. Pour ne pas prendre du poids à la ménopause, buvez suffisamment d’eau

Boire suffisamment d'eau est très important pour éviter de prendre du poids à la ménopause.

La consommation quotidienne d’eau est importante à toute étape de la vie, pas seulement à la ménopause. Néanmoins, on dit que boire suffisamment d’eau pourrait vous aider à vous sentir davantage rassasiée entre les repas. De plus, c’est un diurétique important qui contribuera aux aspects mentionnés dans le point précédent.

En théorie, cette consommation de liquides peut aider à diminuer la sensation de faim et l’anxiété de consommer des aliments. Il n’existe cependant pas de preuves qui appuient ces conclusions. Si vous buvez suffisamment d’eau, il vous sera plus facile d’éviter de grignoter entre les repas.

3. Faites de l’exercice physique pendant la ménopause

En dépit des changements significatifs dans l’organisme, l’exercice reste l’un des meilleurs outils pour maintenir un poids corporel sain et stable à la ménopause. Cela est confirmé, par exemple, dans une étude publiée dans Annals of Internal Medicine.

Quand on fait de l’exercice, on stimule le métabolisme pour maintenir le rythme et fournir l’énergie nécessaire. Par conséquent, on brûle des calories. Ainsi, avec une alimentation équilibrée, l’activité physique est essentielle pour maintenir un poids corporel correct.

Par ailleurs, l’exercice possède également d’autres bénéfices, tels que la perte de masse maigre. Ceci est un bon indicateur de santé au fur et à mesure que l’on vieillit, selon une publication spécialisée de MedlinePlus.

En outre, cela aide à maintenir la densité osseuse à des niveaux corrects. Cela est fondamental pour prévenir l’ostéoporose. Cette dernière est plus présente à la ménopause, selon une étude publiée dans Postgraduate Medical Journal.

4. Pour ne pas prendre du poids à la ménopause, ajoutez du poisson bleu à votre alimentation

Le poisson bleu présente des bienfaits nutritionnels pour les femmes sujettes à la prise de poids à la ménopause. Outre ses apports en protéines, les acides gras oméga-3 qu’il contient aident à réduire les niveaux de mauvais cholestérol (LDL). Ainsi, ils améliorent la santé cardiovasculaire, tel que l’indique un article de WebMD.

A voir : Les mythes des régimes contre le cholestérol

5. Consommez de l’avoine

L’avoine est un aliment qui apporte des nutriments essentiels et qui aide à maintenir le corps actif et plein d’énergie. L’un de ses bienfaits est la satiété qu’il entraîne, selon un article publié dans Nutrition Reviews en 2016. C’est pourquoi vous pouvez en consommer au petit-déjeuner pour être rassasié le matin et éviter de manger plus que nécessaire.

Par ailleurs, cet aliment peut également aider à contrôler la tension et les niveaux de cholestérol. En plus, il existe de nombreuses manières de le préparer !

6. Pour ne pas prendre du poids à la ménopause, évitez la consommation excessive de graisse

À la ménopause, la meilleure option est de modérer la consommation de graisses et de privilégier les graisses polyinsaturées et monoinsaturées aux graisses saturées. Autrement dit, vous devez choisir les bonnes graisses, comme l’explique une publication de MedlinePlus.

Pour cela, vous pouvez éviter les aliments tels que la malbouffe et les produits ultratransformés. Si vous cherchez à contrôler votre poids, il faut également prendre en compte les graisses des huiles ou du beurre utilisés en cuisinant.

7. Limitez la consommation de sucre

Le sucre raffiné, tout comme les aliments qui en contiennent, peuvent avoir une influence directe sur la prise de poids, et entraîner d’autres difficultés métaboliques. Sa consommation doit être limitée tout au long de la vie. Or, comme l’indiquent les experts, il vaut mieux la réduire au maximum à la ménopause.

  • Avec les changements hormonaux, on réduit la capacité de l’organisme à utiliser cette substance comme source d’énergie. Cela influe sur l’accumulation de graisse

Par ailleurs, la glycémie augmente et le risque de développer du diabète est plus grand, tel que l’explique un article de Mayo Clinic.

Prenez-soin de vous et vivez une ménopause heureuse et saine !

Vous êtes inquiète des changements de poids à la ménopause ? Pour les éviter ou du moins réduire leur incidence sur votre qualité de vie, prenez en compte ces conseils et appliquez-les comme un style de vie. En outre, la consultation médicale et la supervision permanente d’un professionnel de santé sont essentielles pour rester en bonne santé au cours cette étape emplie de changements.