Conseils nutritionnels pour les patients à risque d’ostéoporose

4 mars 2019
Outre les éventuels antécédents familiaux, certains comportements comme la consommation d'alcool ou de tabac, ou encore un régime alimentaire déséquilibré peuvent accroître les risques d'ostéoporose.

En général, nous sommes tous exposés à des problèmes osseux. Cependant, il existe des facteurs déterminants qui augmentent les risques d’ostéoporose.

C’est pourquoi nous allons vous donner quelques conseils concernant certaines mesures nutritionnelles pour réduire cette maladie qui fragilise vos os.

Les os et l’ostéoporose

ostéoporose

 

Nos os sont des tissus vivants qui souvent passent par un processus de régénération. C’est-à-dire que les nouvelles cellules remplacent les anciennes, ce qui garantit leur santé et donc le bon fonctionnement osseux.

Toutefois, ce processus peut être interrompu ou affecté. C’est le cas en l’absence de régénérescence ; les os deviennent très faibles et minces.

Dans cette situation, nous devenons donc plus sujets aux fractures. C’est ce qu’on appelle l’ostéoporose.

Facteurs augmentant les risques d’ostéoporose

Il existe plusieurs facteurs qui augmentent les risques d’ostéoporose. Certains peuvent être considérés comme non modifiables. C’est le cas de la vieillesse, des antécédents familiaux, de la ménopause et d’une petite structure osseuse innée.

D’autre part, il y a des facteurs à risques modifiables et qui ont un rapport avec notre mode de vie. Il peut s’agir de la consommation excessive d’alcool ou du tabagisme.

A voir : 6 habitudes quotidiennes aussi dangereuses que le tabagisme

Parmi ces facteurs à risque modifiables, il y a aussi certaines conditions de santé comme l’aménorrhée, la carence en calcium ou en vitamine D et le faible poids corporel.

Lisez aussi : Vitamine D : la clé du fonctionnement musculaire ?

Ces situations peuvent être traitées par des médicaments, et ainsi permettre la diminution des risques d’ostéoporose.

Prévention de l’ostéoporose 

Nous devons faire notre possible pour éviter les facteurs à risques modifiables. Cependant, ceux qui ont déjà des facteurs non modifiables doivent faire plus d’efforts pour ne pas ajouter de nouveaux éléments.

Autrement dit, si ces personnes ont des antécédents familiaux d’ostéoporose, si elles se trouvent dans leur troisième âge ou en ménopause, elles ont déjà beaucoup de risques d’ostéoporose face auxquels on ne peut rien y faire.

C’est pourquoi, il faut éviter d’ajouter des facteurs liés à de mauvaises habitudes comme fumer ou boire excessivement de l’alcool.

Par ailleurs, les facteurs modifiables susceptible d’accroître le risque de cette maladie doivent être traités rapidement.

Mesures contre l’ostéoporose 

Ci dessous, nous vous énumérons les principales mesures alimentaires que vous devriez prendre pour réduire le risque d’ostéoporose:

  • Consommez une quantité adéquate de protéines: les protéines sont les substances chargées d’alimenter nos tissus. Un régime bas en protéines implique des déficiences dans la régénérescence des tissus corporels, y compris les os.
  • Consommez des produits contenant de la vitamine D: les principaux aliments riches en vitamine D sont l’huile de poisson, le thon, le saumon, la sardine, les produits laitiers, le jaune d’œuf, l’avocat et les champignons.
  • Consommez des aliments contenant du calcium: les produits riches en calcium sont principalement les lactoses. Néanmoins, il est possible de trouver ce minéral dans les sardines, le sésame, les kiwis, les amandes, le choux et les figues sèches.
  • Évitez l’excès de fibres: même si la fibre est un composant très recommandé pour beaucoup de maladies, dans le cas de l’ostéoporose cela peut être contre-productif puisqu’il a des effets sur l’intestin pouvant réduire l’absorption du calcium.

Découvrez: Remèdes naturelles pour l’ostéoporose

Autres recommandations

Recommandations par un professionnel pour lutter contre l'ostéoporose

  • Diminuez votre consommation en sel.
  • Contrôlez vos mauvaises habitudes. Si vous fumez, essayez de traiter cette dépendance car elle augmente le risque d’ostéoporose et engendre beaucoup d’autres problèmes de santé. Ceci vaut également pour les personnes consommant beaucoup d’alcool. 
  • Dans le cas où vous seriez en surpoids ou sous poids, consultez un nutritionniste pour un régime alimentaire adéquat.
  • Si vous semblez en aménorrhée, traitez rapidement cette situation avec l’aide de spécialistes.
  • Si vous avez des carences en calcium ou en vitamine D, recourrez à un nutritionniste. Il pourra vous guider dans ce que vous pourriez faire pour déterminer si la cause de ce déficit est due à un apport insuffisant ou s’il il y a des facteurs internes.
  • N’oubliez pas de pratiquer une activité physique, comme par exemple marcher 30 minutes par jour.  
marcher pour prévenir l'ostéoporose

Quel que soit le cas, l’avis d’un spécialiste peut vous aider à surmonter ces facteurs augmentant les risques d’ostéoporose. Rappelez-vous que la santé et la qualité de vie sont des sujets à ne pas prendre à la légère.

Souffrez-vous d’ostéoporose actuellement ? Nous vous conseillons de ne pas rater les contrôles médicaux et d’essayer d’adopter de nouvelles habitudes plus saines dans votre vie afin de mieux supporter cette maladie.

 

Uebelhart, B., & Ferrari, S. (2017). Ostéoporose. Revue Medicale Suisse.