7 conseils pour prendre soin de votre hygiène intime

16 décembre 2019
L'utilisation de savons neutres et le fait d'éviter les douches vaginales excessives peuvent contribuer aux soins appropriés de la région intime. En général, il est essentiel de maintenir un équilibre entre votre pH naturel et votre flore.

En tant que femme, il est normal que vous vous préoccupiez de prendre soin de votre hygiène intime. Cette zone délicate nécessite un traitement très particulier, car son pH est différent des autres parties du corps et a tendance à changer plus facilement.

Dans son état naturel, la flore vaginale a un flux riche en bactéries saines qui peuvent faire face aux agents pathogènes. Cependant, elle présente parfois des déséquilibres etcette « barrière protectrice » s’affaiblit, provoquant de mauvaises odeurs et des infections.

C’est pourquoi, en plus de l’hygiène habituelle sous la douche, il est essentiel de mettre en pratique d’autres recommandations qui sont décisives pour prendre soin de votre santé. A cette occasion, nous voulons partager avec vous les 7 meilleurs conseils à prendre en compte dès maintenant.

1. Pour votre hygiène intime : portez des sous-vêtements appropriés

Pour prendre soin de votre hygiène intime, portez les bons sous-vêtements

Bien que vous puissiez l’ignorer, le type de sous-vêtements que vous portez est essentiel pour prévenir les infections vulvovaginales et les odeurs fortes. Lorsque ces vêtements sont faits de matières synthétiques, l’humidité est retenue et la croissance des bactéries augmente.

De plus, parce qu’ils ne sont pas des tissus « respirants », ils produisent souvent un environnement chaud qui facilite également la prolifération des microorganismes. Par conséquent, afin d’éviter les inconvénients, il est idéal de choisir des sous-vêtements en coton ou en matières naturelles.

2. Ayez de bonnes habitudes d’hygiène intime

Les habitudes d’hygiène sont essentielles pour prendre soin de votre zone intime. S’il est évident que nous devons toutes les suivre, il est essentiel de préciser qu’elles doivent être pratiquées correctement, en évitant l’utilisation de produits qui altèrent la flore vaginale.

L’utilisation de savons intimes pour neutraliser les odeurs et les liquides est une excellente option, car ils respectent le pH acide et maintiennent une hygiène correcte de la zone.

Il ne s’agit donc pas de « cacher » l’odeur vaginale. Pour prévenir les irritations et les infections, vous devez laver la zone avec de l’eau et du savon. Ensuite, assurez-vous de bien le sécher pour que l’humidité n’affecte pas le manque de contrôle des microorganismes.

3. Évitez les douches vaginales excessives

Certaines femmes pensent que les douches vaginales sont leurs meilleures alliées pour éliminer les mauvaises odeurs qui apparaissent dans cette zone.

Néanmoins, loin d’être bénéfiques,elles provoquent des déséquilibres dans le pH qui facilitent le développement des infections.

4. Ayez une vie sexuelle saine

Le maintien d’une vie sexuelle saine est également important pour prendre soin de votre région intime. Bien que vous puissiez choisir la façon d’en profiter, la chose la plus saine est d’avoir un partenaire sexuel stable pour réduire le risque de contracter des infections ou des maladies transmises sexuellement (MST).

Cependant, si vous utilisez des lubrifiants intimes ou des produits érogènes, vous devez vérifier qu’ils sont hypoallergéniques, avec des composants qui ne modifient pas l’environnement vaginal. L’application d’irritants peut déclencher des odeurs, des démangeaisons et d’autres inconforts.

Vous pourriez être intéressé par : 11 maladies sexuellement transmissibles (MST) à connaître

5. Changez vos protections intimes constamment

Changez régulièrement vos protections pour prendre soin de votre hygiène intime

Les tampons et serviettes utilisés pendant vos règles doivent être changés constamment, toutes les 4 heures environ. Bien que vous ne le remarquiez pas toujours, les saignements menstruels augmentent le pH et peuvent causer des odeurs désagréables.

Pendant les règles, il y a un changement inévitable dans l’environnement vaginal, car le pH du sang est de 7,4, ce qui est beaucoup plus élevé que le pH vaginal normal. Par conséquent, pour éviter les infections ainsi que les irritations et les mauvaises odeurs, il est nécessaire de faire un usage approprié de ces produits d’hygiène.

Vous pourriez être intéressé : Les 7 odeurs corporelles qui peuvent vous alerter d’un problème de santé

6. Contrôlez l’humidité

Il est essentiel que vous compreniez que la région vaginale ne doit jamais être sèche. Comme elle a besoin de fluides pour rester lubrifiée, il est normal que son environnement soit humide. Cependant,vous devez la protéger de l’humidité extérieure.

Cela signifie que vous devez éviter les sous-vêtements mouillés, les maillots de bain et les pantalons qui sont trop serrés. Ne pas surveiller l’humidité favorise la croissance et l’apparition des champignons, des bactéries et des problèmes de peau comme les dermatites.

7. Évitez l’utilisation d’éponges pour votre hygiène intime

Les éponges ne conviennent pas pour prendre soin de votre région intime. Bien qu’elles semblent aider à mieux le nettoyer, elles peuvent en réalité causer des effets indésirables. Ces éléments sont agressifs pour la peau et peuvent provoquer des irritations ou des blessures.

De plus, parce qu’elles absorbent l’humidité, elles accumulent souvent des bactéries et des champignons qui ne sont pas visibles à l’œil nu. La bonne façon de faciliter le nettoyage intime est de passer doucement vos doigts sur les plis de vos lèvres vaginales.

En conclusion, une bonne hygiène intime permet de protéger la flore bactérienne du vagin. Toute habitude qui provoque des altérations peut être un déclencheur d’infections ou d’inconfort dans la peau. Par conséquent, essayez d’appliquer toutes ces recommandations dans votre routine.