8 raisons de boire du vin rouge avec modération

8 décembre 2018
Les composants du vin rouge, parmi lesquels nous trouvons le resvératrol, peuvent être d'une grande aide pour notre organisme tant que l'on consomme cette boisson avec modération.

Boire du vin rouge peut être bénéfique. C’est l’une des boissons alcoolisées les plus consommées au monde.

Elle fait partie de centaines de cultures et est considérée comme une importante source de nutriments bons pour la santé.

Sa consommation excessive peut entraîner des conséquences négatives. Cependant, boire un ou deux verres par jour apporte à l’organisme des bienfaits.

En effet, le vin rouge renferme de puissants antioxydants, des vitamines et des minéraux qui favorisent le bien-être physique et mental.

Son principal composé actif, le resvératrol, protège les cellules des effets négatifs des radicaux libres, ces particules nocives qui accélèrent le vieillissement cutané.

Il existe bien d’autres raisons pour lesquelles vous pouvez consommer du vin rouge avec modération sans culpabiliser.

Ci-dessous nous souhaitons vous donner les 8 meilleures afin que vous n’hésitiez pas à l’inclure dans votre alimentation.

1. Boire du vin rouge protège la santé mentale

Boire du vin rouge protège la santé mentale.

Grâce à sa forte concentration en composés antioxydants, y compris le resvératrol, le vin rouge peut aider à protéger les cellules cérébrales contre les effets du stress oxydatif.

En effet, ces substances favorisent la régénération des tissus et régulent le flux sanguin pour garantir un bon processus d’oxygénation cérébrale.

Boire un verre par jour est suffisant pour réduire le risque d’Alzheimer, de démence et d’autres troubles neurologiques.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez : Hommes et femmes, deux réalités cérébrales différentes

2. Boire du vin rouge évite la dépression

Les personnes qui passent par des épisodes dépressifs peuvent ressentir une amélioration en consommant régulièrement du vin rouge.

Cette boisson saine stimule ainsi la production de neurotransmetteurs comme les endorphines et la sérotonine, connus comme les hormones du bien-être.

Il suffit de consommer 3 à 4 verres par semaine pour diminuer les problèmes d’humeur.

3. Boire du vin rouge améliore la santé orale

Boire du vin rouge améliore la santé orale.

Bien qu’une consommation excessive puisse affecter l’émail des dents, une petite quantité par semaine est saine pour protéger les dents et les gencives contre les infections.

En effet, ses composés antimicrobiens stoppent la prolifération de certaines bactéries qui se trouvent dans la bouche, ce qui peut provoquer des caries et des gingivites.

Buvez-en 2 à 3 fois par semaine, en vous assurant d’humidifier toute la bouche.

4. Boire du vin rouge améliore la santé respiratoire

Le principal composé antioxydant du vin rouge, le resvératrol, a la capacité de créer une barrière protectrice sur les voies respiratoires.

Ainsi, il diminue ainsi le risque d’irritation et de maladies liées à des toxines et à des agents externes.

Son action anti-inflammatoire nettoie les voies respiratoires et contrôle également la production excessive de glaires afin d’éviter la congestion.

En buvant un petit verre de vin par jour, on renforce la santé immunitaire et on diminue le risque de grippe et de rhume.

5. Boire du vin rouge améliore la santé cardiovasculaire

Boire du vin rouge améliore la santé cardiovasculaire.

Si la consommation de boissons alcoolisées peut entraîner de graves conséquences sur la santé cardiovasculaire, boire du vin rouge modérément peut être très bon.

En effet, ses puissants antioxydants évitent l’oxydation du cholestérol dans les artères tout en évitant les troubles comme l’hypercholestérolémie et l’athérosclérose.

Les femmes doivent donc consommer un petit verre par jour tandis que les hommes peuvent en boire jusqu’à deux.

6. Boire du vin rouge combat les infections urinaires

Cette boisson saine peut être une bonne alliée pour contrôler les infections urinaires.

En effet, ses qualités diurétiques augmentent l’élimination des liquides et favorisent l’élimination des bactéries qui se propagent dans les voies urinaires.

D’autre part, elle a un effet astringent qui améliore la santé de la vessie tout en évitant qu’elle s’enflamme à cause de substances irritantes ou de déchets.

Ainsi, buvez un petit verre par jour quand vous ressentez un quelconque symptôme d’infection.

Lisez également cet article : Remèdes naturels pour traiter les infections urinaires

7. Boire du vin rouge augmente le niveau d’énergie

Les bienfaits de boire du vin rouge.

Les personnes qui souffrent de fatigue matinale peuvent trouver un bon énergisant dans un verre de vin. Ses nutriments apportent de l’énergie à l’organisme et améliorent le rendement physique et mental.

Comme il améliore la circulation du sang, il augmente le transport d’oxygène dans tout l’organisme. Sachez que ceci est fondamental pour éviter la fatigue.

Consommez un verre de vin quand vous vous sentez fatigué.

8. Boire du vin rouge prévient le vieillissement prématuré

Vous cherchez des méthodes pour éviter de souffrir du vieillissement prématuré ? Bien qu’en général il soit important d’avoir un style de vie sain, consommer régulièrement cette boisson peut être d’une grande aide.

Le resvératrol protège les cellules contre les dommages causés par les toxines. Il diminue ainsi les dommages qui se produisent sur les organes et les tissus.

Buvez au moins 4 verres de vin par semaine pour profiter de cet effet.

Comme vous pouvez le voir, on obtient de nombreux bienfaits grâce à cette boisson. Consommez-la en petites quantités, de manière sporadique et profitez de ses nutriments pour prendre soin de votre organisme.

  • Gharaee-Kermani, M., Moore, B. B., & Macoska, J. A. (2016). Resveratrol-mediated repression and reversion of prostatic myofibroblast phenoconversion. PloS one11(7), e0158357.
  • Mirkarimi, M., Eskandarion, S., Bargrizan, M., Delazar, A., & Kharazifard, M. J. (2013). Remineralization of artificial caries in primary teeth by grape seed extract: an in vitro study. Journal of dental research, dental clinics, dental prospects7(4), 206-10.
  • Stockinger, J., Maxwell, N., Shapiro, D., deCabo, R., & Valdez, G. (2017). Caloric restriction mimetics slow aging of neuromuscular synapses and muscle fibers. The Journals of Gerontology: Series A73(1), 21-28.