Le thymus : médiateur du bien-être et de notre système immunitaire

· 4 mars 2018
Pour renforcer les fonctions du thymus, il est fondamental de prendre soin de notre alimentation, de faire de l'exercice et de gérer les sources de stress afin d'également améliorer la réponse de notre système immunitaire.

Le thymus est cet organe auquel nous avons historiquement attribué de plus grandes dimensions spirituelles.

Pour de nombreuses personnes il est comme un centre biologique de pouvoir où se concentrerait ce « quatrième chakra » qui, selon ces traditions, représenterait le cœur, ou notre capacité d’aimer.

Même son nom (thýmos) vient du grec et signifie précisément « cœur, âme, désir… ».

De plus, cet organe se trouve dans un endroit de premier plan, juste au centre de notre poitrine, derrière le sternum.

C’est sans doute pour cette raison qu’il a toujours eu cette connotation magique dans de nombreuses cultures et pratiques, mais bien loin d’une approche scientifique.

Mais y-a-t-il quelque chose de vrai dans toutes ces idées ? Cette petite glande est-elle si importante pour notre santé et notre bien-être physique et émotionnel ?

Nous sommes face à une glande et, comme toutes celles qui se trouvent dans notre organisme, elle joue un rôle particulier et essentiel pour la santé.

Dans ce cas, il est intéressant de savoir qu’à l’intérieur du thymus mûrit un certain type de cellules très importantes : les lymphocytes T.

Ces cellules sont essentielles pour notre système immunitaire, c’est pourquoi il est intéressant d’avoir plus d’informations à propos de cette glande si importante mais parfois peu comprise.

Est-il vrai que le thymus intervient dans nos émotions positives ?

émotions positives

En regardant la bibliographie et les articles réalisés à propos du thymus, nous découvrons qu’ils présentent, pour la plupart, une approche peu scientifique.

Une grande partie de cette information se situe au niveau du prisme spirituel, ce qui masque légèrement la vraie fonction de cet organe qui, en lui-même est déjà aussi intéressant qu’important.

Pour commencer, le thymus n’intervient pas dans nos émotions et ne renforce pas notre bonheur. Ce qu’il fait en réalité c’est prendre soin de notre bonne réponse immunitaire.

Les fonctions du thymus

  • Le thymus n’est pas une seule structure, mais un organe formé de deux lobules situés sur le médiastin, juste devant notre cœur.
  • Ce qu’il fait en réalité c’est recevoir les cellules T immatures de la moelle osseuse.
  • Là, et dans cet environnement favorable, il permettra à ces organismes nécessaires à notre système immunitaire de mûrir pour pouvoir répondre aux cellules étrangères et pathogènes qui pourraient nous attaquer.
  • Il réalisera également ce processus par le biais d’une sélection positive, c’est-à-dire, des cellules qui ne seront pas aptes se « nettoieront » grâce à ce type de macrophage.
  • Une fois que les cellules T les plus aptes se seront développées complètement et seront entièrement capables et fonctionnelles, elles seront libérées dans le sang pour « tuer » les éléments pathogènes.
  • De plus, et ceci est également important, elles activeront les cellules B afin de produire plus d’anticorps et stockeront des « souvenirs » sur la manière dont elles auront fait face à certaines infections.

Lisez également : La glande pinéale : régulateur des cycles et oeil vestigial

Le thymus change avec le temps

changement du thymus

Une autre idée qui est devenue populaire à propos du système lymphoïde c’est qu’il grandit ou rétrécit de temps à autre suivant nos émotions.

Ce n’est pas vrai. Le thymus est plus grand pendant notre enfance, mais arrivé à la puberté il rétrécit. Ses tissus sont remplacés petit à petit par du tissu adipeux.

Est-ce que cela est négatif ou dangereux ? En réalité non, il s’agit d’un processus naturel simple et qui ne comporte aucun risque pour notre santé.

La raison ? La lymphopoïèse T ou la maturation des cellules T se réalise à tout moment en tant que processus nécessaire à notre réponse immunitaire.

Quelles maladies sont associées à cette glande ?

Le thymus, comme n’importe quelle autre glande de notre organisme, peut s’enflammer, perdre ses fonctions, souffrir du développement de cellules cancéreuses ou de la présence de kystes.

Regardons cela plus en détail :

  • La micro délétion 22q11, aussi appelée syndrome de DiGeorge est une maladie peu commune qui consiste en une déficience de la réponse immunitaire et en l’apparition de petits kystes.
  • Lors de l’hyperplasie du thymus en revanche, les patients présentent des follicules lymphoïdes à l’intérieur du thymus. C’est une maladie dérivée du Lupus.
  • Le thymome est une autre sorte de tumeur qui apparaît surtout chez les femmes. Elles peuvent être bénignes ou malignes.

Découvrez également : 7 signes qui vous indique que votre thyroïde ne fonctionne pas bien

Les règles à suivre pour prendre soin du thymus

prendre soin du thymus

Comme nous avons pu le voir, le thymus est une glande peu connue ou mal comprise qui, en fin de compte est indispensable à notre bien-être et au système immunitaire fort doté d’une bonne capacité de réponse.

Ci-dessous nous vous proposons quelques stratégies simples pour renforcer ses fonctions :

  • Mangez des fruits et des légumes frais bio.
  • Essayez d’avoir une alimentation la plus naturelle possible, en étant les produits industriels ou déjà cuisinés, riches en graisses saturées, en conservateurs, en sucre blanc, etc.
  • Les aliments riches en vitamine E, comme les avocats ou le germe de blé sont très bons.
  • Consommez des fruits riches en vitamine C.
  • Le brocoli, l’ail et l’oignon sont également très bons.
  • Consommez du curcuma.
  • Le thé vert est également recommandé.
  • Optez pour des poissons riches en acides gras oméga 3.
  • Il est également important de ne pas négliger la vitamine D.
  • Faites des exercices doux tous les jours qui amélioreront l’oxygénation et la bonne circulation.

Pour conclure, une bonne hygiène de vie, pour laquelle nous apprendrons à gérer les sources de stress, inversera sans aucun doute, le bien-être du thymus et de tout notre organisme.

Mettez-les en pratique.