9 produits alimentaires pouvant expliquer une migraine

6 mars 2019
Vous avez régulièrement des maux de tête ? Découvrez ici 9 produits alimentaires pouvant être à l'origine d'une migraine.

La migraine est l’un des maux qui génère le plus de consultations médicales dans le monde entier. De fait, c’est l’un des motifs d’incapacité les plus récurrents selon les données révélées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Il s’agit d’une douleur forte et pulsatile, sur un ou les deux côtés de la tête, presque toujours accompagnée de nausées, d’une vision trouble et d’une sensibilité à la lumière. La douleur intense peut durer quelques minutes, mais dans la majorité des cas, elle reste pendant des heures voire des jours.

Son apparition est liée aux facteurs héréditaires. Le stress, une mauvaise alimentation, les changements hormonaux et certains stimulants peuvent être à l’origine de ce mal.

Il a été prouvé qu’environ 30 % des cas étaient liés à certaines habitudes alimentaires peu saines. Certains aliments ont été signalés comme responsables de ce problème. Découvrez ici quels sont ces aliments !

1. Le beurre de cacahuète peut être à l’origine d’une migraine

Le beurre de cacahuète est un aliment associé aux maux de tête et aux épisodes continus de migraine. Il contient un acide aminé vasoactif, la tyramine, qui provoque ce type de réactions.

Il contient également des substances qui provoquent des réactions allergiques sur certains organismes.

Lisez également : 4 signes qui vous alertent sur une mauvaise circulation sanguine

2. La bière

Régime à la bière

Même si pendant des siècles on lui a attribué de nombreux bienfaits médicaux, la bière peut provoquer de fortes migraines à cause de sa teneur en tyramine et en alcool. Ces deux substances sont stimulantes. Elles peuvent provoquer des réactions inflammatoires sur divers tissus du corps.

Cela ajouté au fait que sa consommation excessive affecte le métabolisme. C’est pourquoi elle a tendance à empirer les symptômes des migraines.

3. Vin rouge

Un verre de vin rouge par jour apporte une grande quantité d’antioxydants au corps et améliore ainsi la circulation.

Cependant, il n’est pas recommandé pour des patients susceptibles de souffrir régulièrement de migraines et de céphalées :  il contient de la tyramine, des phénols et d’autres composés qui provoquent ce type de problème.

4. Fromage

Ceux qui souffrent de migraines doivent réduire au maximum la consommation de fromge : ses composés ont tendance à empirer l’intensité des symptômes.

Ses protéines et ses graisses augmentent l’inflammation. Elles rendent ainsi  difficiles le contrôle des maux de tête et les gênes visuelles.

5. La charcuterie

Tous les types de charcuterie, sèche ou pas, sont les ennemis de ceux qui doivent en permanence lutter contre ce problème.

Ces aliments contiennent des additifs comme les nitrites et nitrates qui, en plus d’augmenter le risque de cancer, augmentent l’inflammation et le flux sanguin vers le cerveau, ce qui amène à de forts maux de tête.

6. Les fritures et les aliments riches en graisses

Les fritures industrielles et les aliments riches en graisses saturées provoquent des réactions inflammatoires sur certains tissus. Bien souvent, ils sont responsables des migraines.

Ils augmentent les taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang. Conséquence de cela : la pression artérielle augmente ainsi que le risque de souffrir de problèmes cardiovasculaires.

De plus, ils rendent difficiles les processus métaboliques et réduisent la capacité du corps à oxygéner les cellules de manière optimale.

7. L’excès de café peut être à l’origine d’une migraine

Le café peut provoquer une migraine

La consommation excessive de caféine peut engendrer des maux de têtes fréquents et des migraines. 

Pour autant, si on ne doit pas le consommer en excès, il ne faut pas complètement le supprimer. Ne pas en boire, spécialement lorsque l’organisme est habitué à une petite dose, pourrait également provoquer une réaction négative.

8. Le chocolat

Une petite portion de chocolat par jour apporte des antioxydants au corps. Le chocolat exerce aussi une action positive autant sur la circulation que sur la santé cognitive.

Néanmoins, en grande quantité, le chocolat peut provoquer des maux de tête intenses, car il altère les vasodilatateurs à cause de sa teneur en tyramine.

Cet article peut aussi vous intéresser : Le chocolat améliore nos fonctions cognitives

9. Les farines raffinées

Les farines raffinées et autres sources de gluten sont liées à l’aggravation des symptômes chez les patients migraineux.

Cette protéine, à digestion difficile, engendre des déséquilibres dans les processus inflammatoires, gastro-intestinaux et métaboliques chez ceux qui souffrent d’intolérance.

Les patients intolérants au gluten présentent une nette amélioration  lorsqu’ils évitent de consommer ce genre de produits.