9 conseils sur les antiacides

· 28 mars 2019
Les brûlures d'estomac sont des maux très répandus dans le monde. Les antiacides aident à soulager ces maux, mais il faut les utiliser avec précaution.

Les brûlures d’estomac, les reflux gastriques et les difficultés digestives sont des maux qui affectent quasiment la moitié de la population mondiale. Une une mauvaise alimentation et le stress sont les principales causes à l’origine de ces maux. Et c’est pourquoi de nombreuses personnes prennent des antiacides.

Pour traiter ces maux d’estomac, sont généralement prescrits des antiacides. Néanmoins, ces médicaments doivent être administrés correctement, afin d’éviter l’apparition d’effets néfastes. Il faut faire en sorte de tirer le meilleur parti des antiacides et de réduire l’acidité dans l’estomac.

Découvrons ensemble, dans cet article, neuf conseils sur la prise d’antiacides.

1. Évitez l’automédication

Une femme qui tousse

Les antiacides étant disponibles en vente libre, nombreuses sont les personnes qui ont tendance à les consommer sans discernement.

Avant de prendre un médicament, quel que soit son type, il faut toujours compter sur l’avis d’un expert.

Certaines marques ne sont pas recommandées dans certains cas.

2. Les antiacides peuvent augmenter la tension 

Certains antiacides sont contre-indiqués pour les patients qui souffrent d’hypertension artérielle, ainsi que pour les patients qui ont ou ont eu des calculs rénaux ou des difficultés pour évacuer.

3. Un traitement personnalisé 

Les spécialistes prescrivent des produits spécifiques selon l’état de santé du patient.

Il prendra en compte les éléments suivants : la prise régulière de médicaments, le type de régime alimentaire (un régime hyposodé par exemple, c’est à dire faible en sodium) et la consommation de calcium.

4. Les antiacides sont des médicaments à utiliser ponctuellement 

Un antiacide dans un verre d'eau

Les antiacides servent à traiter un épisode d’acidité ponctuel ou bien pour soulager les symptômes gênants des maux d’estomac tels que les brûlures. Ces médicaments ne doivent pas être pris pendant une période prolongée, et encore moins faire partie d’une routine alimentaire.

Si, au bout d’une semaine, la prise d’antiacides n’améliore pas le problème, il est indispensable de consulter à nouveau un spécialiste. Seul lui peut écarter l’option d’une éventuelle affection plus grave. Les antiacides ne sont pas faits pour traiter une pathologie concrète, telle que l’appendicite, un ulcère de l’estomac, des calculs biliaires ou des problèmes intestinaux.

La prise d’antiacides s’accompagne généralement de certains effets secondaires. Certains patients ont des nausées et des maux de tête.

Lisez cet article : Comment consommer du bicarbonate pour combattre l’acidité

5. Faites attention avec certains minéraux

Les formules à base de magnésium peuvent provoquer des diarrhées. Les formules à base de calcium ou d’aluminium, elles, peuvent entraîner des problèmes de constipation.

Même si cela arrive peu fréquemment, les antiacides qui contiennent du calcium peuvent être à l’origine de calculs rénaux. L’abus d’antiacides contenant de l’aluminium peut lui entraîner la perte de calcium au niveau des os et ainsi provoquer l’ostéoporose.

Dans la plupart des cas, les brûlures d’estomac ont un lien étroit avec un fort niveau de stress. C’est pourquoi il faut faire en sorte de maintenir à distance les situations stressantes et l’anxiété.

Il ne faut pas prendre plus d’un antiacide à la fois, ni le mélanger avec des inhibiteurs de la pompe à protons ou des antihistaminiques H2, à moins que le médecin ne prescrive le contraire.

6. Évitez les troubles alimentaires

Une alimentation peu saine est inévitablement synonyme de problèmes de santé. Les troubles gastriques et digestifs sont les principales conséquences d’une alimentation peu saine.

  • Les  menus doivent être équilibrés et contenir une grande portion de légumes et de fruits.
  • Il faut limiter au maximum sa consommation de produits fabriqués à partir de farines raffinées ainsi que sa consommation de sucre.
  • Il faut éviter les plats trop gras.
  • Sauter des repas ou manger rapidement provoque des troubles alimentaires.
  • Il est important de bien mâcher les aliments avant de les avaler.
  • L’abus de plats trop chauds ou bien trop froids fait aussi partie des mauvaises habitudes alimentaires.

7. Quelques produits interdits

Les personnes affectées par les brûlures d’estomac doivent éliminer de leur alimentation régulière le café et l’alcool, et dans certains cas, le chocolat aussi. De plus, fumer affecte sérieusement les fonctions de l’estomac.

8. Quand vous le pouvez, préférez les remèdes naturels aux antiacides

Il existe certaines options naturelles pour traiter les brûlures d’estomac. Vous pouvez tester ces options avant de vous rendre chez le médecin.

Un grand verre d’eau est la première mesure à prendre en cas de brûlures d’estomac. L’eau est très utile comme soin palliatif temporaire.

Cet article peut aussi vous intéresser : Que manger lorsque l’on souffre d’acidité stomacale ?

9. Le gingembre

La racine de gingembre est utilisée depuis la nuit des temps. Grâce à sa capacité À bloquer l’acide de l’estomac, c’est un remède naturel important contre les problèmes digestifs.

Son efficacité pour prévenir la formation d’ulcères n’est plus à prouver. La racine de gingembre assure également la fonction de protecteur gastrique.

  • De las Salas-Martínez, Roxana Patricia, and Elizabeth Villarreal-Cantillo. “Interacciones en el uso de antiácidos, protectores de la mucosa y antisecretores gástricos.” Salud Uninorte 29.3 (2013).
  • Divins, M. “Antiácidos y antiulcerosos.” Farmacia Profesional 22.10 (2008): 30-33.
  • Galan, A. Cerezo, et al. “Estudio multicentrico prescripcion-indicacion de antiacidos y ulcerosos.” Farm. Hosp 208 (1996): 91-103.
  • White, L. El recetario herbario: las mejores alternativas naturales a los medicamentos. Rodale, 2002.