9 raisons pour lesquelles pleurer est bon pour la santé

· 12 janvier 2019
Saviez-vous que pleurer peut vous aider à soulager la douleur et à réduire le stress ? En plus de cela, les larmes permettent d'hydrater les yeux et d'exprimer toutes sortes de sentiments.

Depuis que nous sommes enfants, on nous dit que nous ne devrions pas pleurer (et encore moins devant les autres) parce que c’est un signe de faiblesse, ou parce que montrer ses sentiments n’est pas une bonne chose.

Cependant, les larmes ont des effets positifs sur notre santé physique et mentale. Dans cet article, nous vous en disons plus sur leurs principaux avantages.

Pourquoi pleurons-nous ?

Nous pouvons verser des larmes de joie, de tristesse, d’amour ou de frustration. Bien sûr, chaque type de pleurs est différent et peut apparaître pour diverses raisons.

La vérité est que ce phénomène est présent dans nos vies depuis le jour de notre naissance.

Lorsque nous sommes bébés, nous pleurons quand nous avons faim ou que nous avons sali notre couche… Lorsque nous sommes enfants, les pleurs peuvent être causés par le froid, la peur ou la jalousie.

A mesure que nous grandissons, nous tâchons d’éviter les larmes parce qu’on nous enseigne  qu’elles sont mauvaises. Cependant, ce n’est pas la vérité.

Nous devrions éduquer nos enfants (qu’ils soient garçons ou filles) afin qu’ils puissent pleurer sans en avoir honte. De cette façon, ils peuvent exprimer leurs sentiments et soulager la pression.

Il ne faut pas oublier qu’un traumatisme non traité depuis l’enfance peut devenir un problème majeur à l’âge adulte.

C’est pourquoi pleurer est fondamental dans notre développement en tant que personne. Les larmes ont de nombreux effets positifs… Ainsi, nous ne devons pas contenir une situation qui nous dépasse, nous angoisse ou nous fait nous sentir mal.

Le plus recommandable est de se défouler auprès de quelqu’un en qui nous avons confiance ou, si ce n’est pas possible, choisir un endroit privé pour pleurer.

La pire chose que nous puissions faire dans une situation triste est de garder nos sentiments à l’intérieur et de cesser de pleurer.

Nous disons souvent que nous ne voulons pas pleurer pour ne pas inquiéter les autres, parce que nous devons être forts, parce que la situation sera bientôt résolues ou parce que nous ne voulons pas que quelqu’un nous juge…

Cependant, nous ne devons pas oublier que ce que nous n’extériorisons pas s’accumule à l’intérieur jusqu’à ce que cela « explose », et pas toujours de la meilleure façon.

Les blocages émotionnels et le frein des larmes peuvent provoquer de l’anxiété, du stress et de la dépression… Nous devons donc apprendre que pleurer est essentiel pour se sentir soulagé par la suite.

Pleurer a beaucoup d’avantages

A partir de maintenant, vous n’aurez plus honte de pleurer. Peu importe si les larmes sont provoquées par un film, un événement angoissant ou même une rage accumulée.

Rappelez-vous que c’est une habitude qui peut apporter de nombreux bénéfices :

Voulez-vous en savoir plus ? Consultez cet article : A quoi cela sert-il de pleurer ?

1. Permet d’apprendre à se connaître

les bienfaits que représente le fait de pleurer

 

Pleurer est un excellent moyen de se connaître soi-même. Lorsque nous pleurons, nous réalisons nos besoins, nos faiblesses et nos forces.

Nous voyons les choses plus clairement parce que les peines n’obstruent plus nos pensées.

2. Réduit le niveau de stress

Lorsque nous pleurons, nous libérons des hormones liées au bien-être qui agissent comme des analgésiques naturels et soulagent le stress.

De plus, les larmes peuvent réduire la nervosité, l’anxiété et l’agressivité.

Enfin, elles éliminent la noradrénaline et l’adrénaline, deux substances qui, en excès, peuvent nuire à notre santé.

3. Permet une hydratation des yeux

 

De nos jours, le syndrome de l’œil sec est très fréquent en raison de l’utilisation de téléphones mobiles et de tablettes. De ce fait, un peu de lubrification naturelle est toujours bonne à prendre.

Les larmes permettent de garder les yeux hydratés, oxygènent la cornée, combattent les bactéries qui s’accumulent dans l’œil et préviennent le dessèchement.

Pas besoin d’utiliser des gouttes oculaires artificielles !

4. Réduit la mauvaise humeur

Quand nous pleurons, nous libérons du manganèse. Lorsque ce minéral est présent en grande quantité dans le corps, nous avons tendance à nous sentir irrités, fatigués, anxieux et déprimés.

Par conséquent, les larmes apaisent cette « mauvaise humeur » qui peut nous apporter beaucoup de problèmes. Avec cela, nous chassons les pensées négatives et la tristesse.

5. Permet de surmonter la douleur

 

Quand quelque chose nous arrive, il est normal d’avoir envie de pleurer. Nous ne devons pas réprimer le besoin de nous décharger de nos émotions ou de libérer ce qui nous cause une boule dans la gorge ou un vide dans l’estomac.

Les larmes nous permettent également de transformer la négativité en quelque chose de tangible, qui peut être géré et traité. Par conséquent, elles sont la première étape pour aller de l’avant et résoudre les problèmes.

6. Favorise la communication

Bien qu’on nous ait dit l’inverse depuis l’enfance, pleurer n’est pas synonyme de faiblesse ni d’infériorité.

  • Nous avons besoin du pouvoir des larmes pour montrer aux autres ce que nous ressentons, ce qui nous fait souffrir, ce que nous aimerions changer.
  • Pleurer peut également être un moyen d’établir un connexion avec nos proches lorsque les mots ne semblent pas vouloir quitter nos lèvres.

Par conséquent, cela peut être considéré comme un appel à l’aide ou un moyen de rendre nos sentiments visibles.

Visitez cet article : Les choses que vous ne connaissiez pas sur les larmes et les pleurs

7. Permet de retrouver un état neutre

pleurer est bénéfique

 

Lorsque nous pleurons, nous remettons l’organisme dans un état « d’homéostasie ». Cela signifie que les larmes nous permettent de retrouver la sérénité, mais aussi le fonctionnement normal du corps.

C’est pourquoi, après les pleurs, nous éprouvons une agréable sensation de soulagement et de libération. C’est parce que le métabolisme fonctionne de nouveau correctement !

8. Evite les problèmes gastriques

Lorsque nous sommes stressés ou en détresse, et que nous refusons de pleurer ou de parler du sujet qui nous touche, nous sommes susceptible de souffrir d’indigestion, de problèmes d’estomac ou de déséquilibres intestinaux.

Lorsque nous pleurons, nous libérons tout ce qui nous tourmente et évitons ainsi le risque d’ulcères ou de colites chroniques provenant des nerfs.

9. Permet d’améliorer la respiration

 

Il est vrai que les pleurs peuvent s’accompagner de hoquets, d’une respiration entrecoupée et d’un sentiment d’étouffement.

Cependant, à la fin de la crise de larmes, les émotions se stabilisent et, de ce fait, l’air entre plus facilement dans les poumons.

Enfin, pleurer régule la fréquence cardiaque et la transpiration. 

 

  • Rottenberg J, Bylsma LM, Vingerhoets AJJM. Is crying beneficial? Curr Dir Psychol Sci. 2008;
  • Fooladi MM. The healing effects of crying. Holist Nurs Pract. 2005;
  • Vingerhoets AJJM, Cornelius RR, Van Heck GL, Becht MC. Adult Crying: A Model and Review of the Literature. Review of General Psychology. 2000.
  • Gračanin A, Bylsma LM, Vingerhoets AJJM. Is crying a self-soothing behavior? Front Psychol. 2014;