A quoi servent les corticoïdes ?

13 janvier 2020
En intervenant dans de nombreux processus organiques, les corticoïdes auront des effets néfastes très variés. Par exemple, ils ont été décrits comment augmentant considérablement la susceptibilité à l'infection étant donné qu'ils sont des immunosuppresseurs.

Les corticoïdes sont un type de médicament que l’on connaît aussi sous le nom de corticostéroïdes. En effet, ils ont en réalité la structure chimique des stéroïdes naturels synthétisés dans le cerveau. C’est pourquoi les corticostéroïdes, comme les hormones, interfèrent avec de nombreux processus organiques.

Parmi ces réactions, nous pouvons en citer quelques-unes comme les processus métaboliques des nutriments, tels que les protéines ou les glucides, ou les processus inflammatoires.

Ils interviennent également dans le fonctionnement du système immunitaire, comme nous le verrons plus loin, et dans la réponse au stress.

Les stéroïdes sont soumis à prescription car ils ont des effets très puissants. Les doses et la posologie doivent être contrôlés par le médecin. En effet, un mauvais usage de ce type de médicament est très dangereux.

D’autre part, et comme nous le verrons tout au long de l’article, les corticoïdes sont indiqués pour combattre de nombreuses maladies. Par exemple, ils sont utilisés pour traiter les maladies rhumatismales ou la maladie de Crohn.

A quoi servent les corticoïdes ?

Un homme qui prend des corticoïdes

Comme nous l’avons mentionné, les corticoïdes sont des médicaments utilisés pour traiter de nombreuses maladies. C’est pourquoi ils sont également disponibles sous de nombreuses formes pharmaceutiques.

Tout d’abord, ces médicaments sont largement utilisés pour le traitement des maladies pulmonaires chroniques, telles que l’asthme ou l’EPOC, ainsi que pour le traitement ciblé de la bronchite chronique. Pour ces maladies, il existe sur le marché des inhalateurs qui permettent leur administration par nébulisation.

En outre, il existe également la formulation classique en comprimés pour l’administration orale. On l’utilise principalement pour traiter presque tous les types de maladies inflammatoires, telles que celles classées comme maladies rhumatismales comme la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose ou les lombalgies. Cependant, pour les douleurs articulaires, il peut être administré par voie intramusculaire.

Une autre utilisation des corticoïdes est le traitement du psoriasis, de l’eczéma ou de diverses dermatites. Pour ces maladies, on utilise la formulation topique à appliquer directement sur la zone affectée.

Enfin, les maladies auto-immunes, comme le lupus érythémateux systémique, constituent une autre indication pour ce type de médicament.

Lisez également : Les remèdes naturels pour lutter contre le lupus

Actions pharmacologiques des corticoïdes

Comme nous le savons, les corticostéroïdes affectent de nombreux processus dans l’organisme, ce qui les amène à déclencher de nombreux effets. Voici quelques-unes des principales actions pharmacologiques :

  • Métabolisme des glucides, des protéines, des lipides, de l’eau et des électrolytes : les corticoïdes augmentent la glycémie et le taux de pyruvate. Ils interviennent dans la redistribution des graisses et augmentent la sensation d’appétit. Ils retiennent également le sodium et l’eau, mais favorisent l’excrétion du potassium et de l’hydrogène. Enfin, ils peuvent déclencher l’ostéoporose et la myopathie
  • Actions sur le système cardiovasculaire : ils facilitent l’apparition d’œdèmes
  • Immunosuppression : ils affectent le système immunitaire, l’affaiblissant, ce qui justifie leur efficacité sur les maladies auto-imunes.
  • Action anti-inflammatoire : réduit les symptômes de l’inflation, tels que les bouffées de chaleur, la chaleur, la douleur et l’œdème. Ils inhibent également la sécrétion d’histamine

Lisez également : Anti-inflammatoires naturels bons pour les articulations

Effets indésirables des corticoïdes

Un médecin prescrivant des corticoïdes

Comme tous les médicaments commercialisés, les corticoïdes ne sont pas exempts de produire un certain nombre d’effets indésirables qui ont été signalés lors d’essais cliniques avec ces médicaments.

En ce sens, comme ils interviennent dans de nombreux processus organiques, les corticoïdes auront des effets néfastes très variés. Par exemple, une augmentation considérable de la susceptibilité aux infections a été décrite, puisqu’il s’agit d’immunosuppresseurs.

Les autres effets indésirables courants de ces médicaments sont :

  • Problèmes musculo-squelettiques, tels que les douleurs musculaires, l’ostéoporose et la nécrose osseuse
  • Pancréatite et ulcère peptique
  • Hypertension
  • Acné

En plus de ces réactions, ils peuvent aussi produire d’autres effets, tels que des altérations psychologiques comme la dépression, la psychose ou l’insomnie, les cataractes, le glaucome ou des problèmes endocriniens (diabète, surpoids ou croissance réduite, car ils sont liés à l’hormone de croissance).

Conclusion

Les corticoïdes sont des médicaments liés aux hormones stéroïdiennes du corps qui vont déclencher de nombreux effets chez le patient qui les prend. Ce sont des médicaments aux effets très puissants, il faut donc faire très attention à leur utilisation, suivre les instructions du médecin et ne jamais s’automédicamenter.

 

  • Francisco Pizarro, I. (2014). Historia de los corticoides. Revista Médica Clínica Las Condes. https://doi.org/10.1016/s0716-8640(14)70120-8
  • Azparren, A., Servicio, A., & Farmacéuticas, D. P. (2009). Corticoides tópicos. Boletín de Información Farmacoterapéutica de Navarra.
  • Grau, P. S. (2006). Corticoides tópicos. Actualización. Medicina Cutanea Ibero-Latino-Americana.