Aliments chauds ou froids : quels sont les plus sains ?

Nous nous préoccupons beaucoup de savoir quels sont les aliments les plus sains et quelle quantité devons-nous ingérer. Cependant, nous ne remettons pas souvent en question l'importance de la température des aliments sur notre santé. Aliments chauds ou froids : quels sont les plus sains ?
Aliments chauds ou froids : quels sont les plus sains ?

Dernière mise à jour : 11 février, 2021

Aliments chauds ou froids, quels sont les plus sains ? Cette question se pose véritablement alors que nous sommes en plein cœur de l’hiver et que nous avons échangé les plats froids de l’été contre les soupes chaudes. Mais les croyances à ce sujet génèrent parfois une confusion. Nous souhaitons donc aborder la question dans cet article !

Manger des aliments chauds aident à les digérer

Savez-vous pourquoi il est conseillé de manger ou de boire chaud, même en été ? La réponse est très simple. Les aliments ou les liquides chauds nous aident à digérer. C’est ce qu’affirme un article publié dans “Journal of the Science of Food and Agriculture.

Pour que l’estomac et les intestins puissent travailler correctement, il est préférable qu’ils soient à la même température que le corps. Autrement dit, à 37 degrés environ.

Il semble donc logique de penser que l’ingestion d’aliments chauds ou tièdes facilitent le processus de digestion. De cette façon, l’estomac n’a pas besoin de faire un effort supplémentaire pour atteindre la bonne température avant de se mettre au travail.

Par conséquent, manger chaud semble être une excellente option pour les personnes qui souffrent de problèmes digestifs ou de digestions lentes. De plus, comme pour la nourriture épicée, les aliments chauds représentent un bon moyen de se réchauffer.

La température augmente l’absorption de certains nutriments

Une jeune femme qui cuisine.

“La température adéquate des aliments peut augmenter la disponibilité de certains nutriments, tels que les composants antioxydants des tomates et des carottes.”

Un autre aspect à prendre en compte lors du choix des aliments chauds ou froids est l’influence de la température sur les nutriments. Dans certains cas, la température peut favoriser l’accessibilité et l’absorption des nutriments de certains aliments. C’est pourquoi, il est intéressant d’appliquer un type de cuisson particulier avant de consommer ces aliments :

  • Les œufs crus altèrent la digestion de leurs protéines.
  • Les tomates et les carottes cuites augmentent la disponibilité de leurs composants antioxydants tels que le lycopène et les bêtacarotènes.
  • Le brocoli cuit permet de mieux accéder à l’action des glucosinolates.

Perte de nutriments

En revanche, la cuisson de certains aliments peut parfois entraîner une perte importante de nutriments. C’est principalement le cas des vitamines hydrosolubles telles que la vitamine C ainsi que les vitamines du groupe B, qui sont très sensibles à la chaleur.

La principale source de vitamines dans notre alimentation sont les fruits et les légumes, qui peuvent être consommés crus sans problème. Il est donc très sain d’inclure des salades et des fruits frais dans notre routine alimentaire.

Si les fruits et légumes crus sont suivis d’un plat chaud, l’estomac parvient également à atteindre la température optimale pour travailler. Par ailleurs, s’il nous est difficile d’ingérer des aliments très froids, il est possible de les sortir du réfrigérateur à l’avance afin de les tempérer.

Dans le cas des légumes qui ne peuvent être consommés crus, les meilleures cuissons seront à la vapeur, au four ou poêlés rapidement. Juste le temps nécessaire pour que les aliments soient al dente.

Aliments chauds ou froids pour prévenir les intoxications

Assiette de poisson grillé.

“Les aliments tels que le poisson, les oeufs et les viandes doivent être bien cuits afin d’éliminer les éventuels micro-organismes pathogènes.”

La sécurité alimentaire est réellement importante lorsqu’il s’agit de bien se nourrir. Cela est particulièrement vrai pour la préparation et la cuisson des aliments, les étapes où les risques sont plus élevés. Grâce à une bonne gestion des températures de cuisson, nous pouvons épargner de nombreux problèmes de santé, parfois sérieux.

En effet, la croissance bactérienne est directement liée à la température. A travers l’application de chaud, nous pouvons éliminer la plupart des agents pathogènes. Il est donc recommandé de bien cuire les aliments les plus sensibles (viande, œuf et poissons).

Par ailleurs, il faut également s’assurer que l’aliment est cuit de manière homogène. Une fois qu’il est cuit, nous devons le consommer le plus rapidement possible ou le conserver à une température supérieure à 65 degrés. Si nous souhaitons le manger froid, il est important de respecter les normes de cuisson et de conservation au froid.

Les aliments chauds sont généralement plus savoureux

Le goût des aliments est perçu sur la langue grâce aux papilles gustatives. Une température des aliments comprise entre 20 et 37 degrés favorise la perception des saveurs. Souvent, les textures sont également plus douces et plus moelleuses.

Par contre, lorsque nous ingérons des aliments très froids, nous devons les savourer pendant un certain temps pour en apprécier finalement la saveur. Néanmoins, il faut être prudent avec les aliments très chauds.

D’une part, nous avons tendance à les rejeter pour éviter de se brûler la langue. Et, d’autre part, l’ingestion continue d’aliments très chauds peut favoriser l’apparition de troubles dans l’oesophage ou l’estomac. C’est ce qu’explique une étude publiée dans le magazine “Medicine.

Comme l’indique l’Agence de Recherche sur le Cancer, “les boissons très chaudes (supérieures à 65 degrés) sont classées comme des agents cancérigènes possibles”. C’est la conclusion de l’examen d’un millier d’études portant sur la consommation de boissons chaudes et leur éventuelle connexion avec le cancer.

D’autre part, il est essentiel d’apprécier les aliments que nous ingérons. Au-delà des quantités, des nutriments et de leur absorption, l’alimentation est également très liée aux émotions et au bien-être.

Savourer chaque bouchée avec des aliments qui nous plaisent fait de nos repas un véritable moment de plaisir. Et même si cela ne semble pas pertinent, c’est également un bon pari pour la santé.

Aliments chauds ou froids : comment choisir la meilleure option ?

Parmi tous les avantages et les inconvénients des aliments chauds et froids, nous vous proposons les astuces suivantes pour mieux choisir :

  • Combiner des plats chauds et froids à chaque repas, pendant toute l’année.
  • Cuire les légumes à la vapeur, au four ou à la poêle (très peu de temps) afin de minimiser la perte de vitamines et améliorer la disponibilité des nutriments.
  • Bien cuire la viande, le poissons et les œufs puis les consommer fraîchement cuits, ou réchauffés.
  • Certains aliments requièrent une cuisson pour mieux absorber leurs nutrimentsCela ne signifie pas qu’ils ne doivent pas être consommés froids. Mais en respectant toujours les conditions optimales de conservation et en se rappelant que les aliments tempérés ou chauds ont toujours un meilleur goût.
Cela pourrait vous intéresser ...
8 aliments qui se révèlent plus sains lorsqu’ils sont mangés crus
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
8 aliments qui se révèlent plus sains lorsqu’ils sont mangés crus

Bien que dans le cas de la tomate, le lycopène augmente lorsqu'on la cuit, il est certain que d'autres aliments sont meilleurs crus.



  • Boland M., Human digestion a processing perspective. J Sci Food Agric, 2016.
  • Chai T., Shen Z., Zhang P., Lin Y., et al., Comparison of high risk factors (hot food, hot beverage, alcohol, tobacco, and diet) of esophageal cancer: a protocol for a systematic review and meta analysis. Medicine, 2019.