Appétit excessif : quelles en sont les causes ?

3 février 2021
L'hyperphagie n'est pas en soi une maladie, mais un symptôme d'un trouble sous-jacent. Le désir inépuisable de manger peut être dû à un problème organique, à la consommation d'une drogue ou à des raisons psychiques.

L’hyperphagie ou l’appétit excessif est une augmentation exagérée de la sensation de faim, sans raison apparente. Le mot vient des racines grecques « hiper », qui signifie « excès », et « fagia », qui signifie « manger ». Ce problème conduit à un apport alimentaire disproportionné.

La sensation de faim est parfaitement normale. Cela se produit lorsque le corps a besoin de nutriments pour fonctionner correctement. Ce qui n’est pas normal, c’est de ressentir de l’appétit à tout moment, même peu de temps après un repas copieux. C’est dans ces cas que l’on parle d’hyperphagie.

L’augmentation effrénée de l’appétit peut être le signe de différentes maladies. Parfois, il s’agit d’un symptôme de troubles endocriniens ou de troubles mentaux. L’hyperphagie ne survient que pendant un certain temps, puis disparaît ou persiste pendant de longues périodes.

Que signifie avoir un appétit excessif ?

Une femme se cachant pour manger.
Le terme médical pour appétit excessif est l’hyperphagie. C’est une condition qui s’accompagne souvent de boulimie.

Une augmentation excessive de la sensation d’appétit est connue en termes médicaux sous le nom d’hyperphagie. Dans cette condition, se produit une envie irrésistible de manger, même quand il n’y en a pas besoin. La personne affectée mange une grande quantité de nourriture et le fait en permanence.

L’une des caractéristiques de l’hyperphagie est que la personne avale de la nourriture et la mâche à peine. C’est un trouble de l’alimentation, généralement d’origine psychologique, qui s’accompagne très fréquemment de boulimie.

Il est très courant pour les personnes souffrant d’hyperphagie de prolonger les repas au-delà de l’habituel. L’alimentation ne se termine pas dans un délai raisonnable, mais continue d’être ingérée. Dans presque tous les cas, il existe une prédilection pour certains types d’aliments, en particulier les produits sucrés ou gras.

Une autre caractéristique distinctive de ce trouble est que la personne touchée montre des signes de honte au sujet de son état. Si quelqu’un la regarde, elle est nerveuse. Cependant, elle ne peut pas arrêter l’appétit vorace qu’elle éprouve, ni arrêter de manger, malgré sa honte.

Cet article pourrait vous intéresser : Un jus délicieux pour réguler votre appétit

Les causes

L’appétit excessif ou l’hyperphagie n’est pas une maladie en soi, mais le symptôme d’un autre trouble. Parfois, la cause de ce problème est une pathologie organique. Les personnes atteintes de diabète sucré, d’hyperthyroïdie ou d’hypoglycémie peuvent avoir des épisodes d’hyperphagie, selon une publication dans la revue Obesity.

Il existe également des médicaments qui peuvent conduire à ce problème. Ce sont des médicaments qui inhibent la production de leptine. Cette hormone est chargée de réguler la sensation de faim.

Si cette barrière ne fonctionne pas correctement, la sensation de satiété ne se produit pas non plus avec la nourriture. Les recherches menées chez la souris, comme celle publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, ont mis en corrélation les problèmes de production de cette hormone avec le processus d’hyperphagie.

Le plus souvent, ce problème est lié à un trouble mental. Le stress, la dépression ou l’anxiété peuvent entraîner des troubles de l’alimentation. Il est très fréquent que l’hyperphagie soit accompagnée de boulimie, selon une étude publiée en 2008.

Dans la boulimie, il y a une ingestion excessive de nourriture pendant une courte période. Ces épisodes sont communément appelés « frénésie ». Plus tard, la personne affectée éprouve de forts sentiments de culpabilité et cherche ensuite à éliminer l’excès de nourriture par des vomissements induits ou des laxatifs.

Symptômes et diagnostic

Une femme qui mange beaucoup.
Les personnes qui ont un appétit excessif se sentent souvent coupables après avoir mangé. Cependant, elles ressentent le besoin de continuer à manger excessivement.

Comme nous l’avons déjà souligné, l’un des symptômes typiques de l’hyperphagie est le sentiment de honte qu’elle produit chez ceux qui en souffrent. Par conséquent, il n’est pas rare que la personne concernée finisse par s’isoler au moment du repas, pour empêcher les autres de détecter son comportement.

Ces types de personnes picorent à tout moment, même tôt le matin. La sensation de faim ne disparaît pas et, par conséquent, ils sont obligés de le faire. Ce comportement s’accompagne souvent de sentiments de dépression et d’une faible estime de soi.

Cette façon excessive de manger entraîne des problèmes digestifs. Il n’est pas rare qu’il y ait des brûlures d’estomac, de la diarrhée, des vomissements et des troubles gastriques. Cela conduit souvent à d’autres maladies telles que le surpoids, le diabète, un taux de cholestérol élevé et des problèmes cardiovasculaires.

Un apport alimentaire excessif provoque également de la somnolence et ralentit l’activité normale d’une personne. Le diagnostic repose généralement sur l’observation du comportement. En général, ce sont les témoins du comportement qui alertent d’un problème.

Découvrez aussi : 5 clés pour reprendre confiance en soi

Traitement de l’appétit excessif

Pour effectuer le traitement, la cause de l’hyperphagie doit d’abord être déterminée. Si elle est associée à une maladie organique de base, il est indiqué de la traiter afin qu’elle ne génère pas d’épisodes d’excès d’appétit.

De la même manière, si le problème est causé par un médicament, il doit si possible être remplacé par un autre qui ne génère pas cet effet secondaire. Si la cause est psychique, le problème sera traité par un psychologue. Il se concentrera sur l’augmentation de l’estime de soi et la diminution de l’anxiété.

Parfois, ce trouble est totalement inoffensif et temporaire. C’est le cas des femmes enceintes, des sportifs et des adolescents. Dans les trois conditions, il y a des moments où un apport supplémentaire de nutriments est nécessaire et, par conséquent, l’appétit a tendance à augmenter excessivement.

Hyperphagie, un trouble de l’alimentation

L’hyperphagie produit un appétit excessif qui conduit à l’ingestion d’aliments en quantités plus importantes que nécessaire. Il est important d’identifier les causes afin de remédier à cette situation. Si vous pensez souffrir de ce trouble, consultez votre médecin pour commencer un traitement approprié.

 

  • Heymsfield SB, Avena NM, Baier L, et al. Hyperphagia: current concepts and future directions proceedings of the 2nd international conference on hyperphagia. Obesity (Silver Spring). 2014;22 Suppl 1(0 1):S1–S17. doi:10.1002/oby.20646
  • Michel M., Page McCaw PS., Chen W., Cone RD., Leptin signaling regulates glucose homeostasis, but not adipostasis, in the zebrafish. Proc Natl Acad Sci USA, 2016. 113 (11): 3084-9.
  • Dahmen N., Becht J., Tom P., Prevalence of eating disorders and eating attacks in narcolepsy. Neuropsychiatr Dis Treat, 2008.