Que doivent dîner les femmes enceintes ?

6 septembre 2020
Vous êtes enceinte et vous ne savez pas quoi dîner ? Si vous voulez éviter de manger la première chose que vous trouvez dans le réfrigérateur, nous allons vous expliquer comment organiser un repas sain et nutritif.

Rentrer tard à la maison, devoir préparer le dîner et s’asseoir devant un bon repas n’est peut-être pas ce qui fait le plus envie aux femmes enceintes, encore moins si elles sont dans les derniers mois de leur grossesse. Cependant, il n’est pas non plus bon qu’elles restent sans manger ou qu’elles prennent la première chose qu’elles voient dans le frigo.

Au contraire, il est positif qu’elles maintiennent une petite routine au niveau du dernier repas car elles s’assurent une bonne alimentation et l’assurent aussi au futur bébé. Mais comment doit être un dîner approprié pour la grossesse ? Nous allons dès maintenant vous donner plusieurs conseils.

L’importance de l’alimentation pendant la grossesse

L’un des premiers points qui préoccupe les futures mamans est lié aux quantités de nourriture et à l’augmentation de leurs besoins énergétiquessurtout au cours du deuxième et troisième trimestre de grossesse. Même s’il n’est pas nécessaire de “manger pour deux”, il n’est pas non plus recommandé de se mettre au régime.

En général, cette plus grande demande en calories est couverte par l’augmentation de l’appétit dont les femmes font l’expérience à cette étape. Il n’est donc pas nécessaire de se forcer à trop manger. Cependant, il faut bien considérer que les besoins liés à certains nutriments augmentent, comme les vitamines, les minéraux ou les protéines.

Ainsi, une bonne stratégie consiste à répartir les ingestions en plusieurs portions par jour pour éviter les repas copieux et s’assurer un bon apport de nutriments. C’est pour cela qu’il est important de savoir ce que doivent dîner les femmes enceintes car il s’agit d’un repas généralement oublié ou qui a tendance à être négligé.

Une femme enceinte qui mange des amandes après le dîner.

Découvrez aussi : Risques d’une alimentation riche en sucre pendant la grossesse

Que doivent dîner les femmes enceintes ?

Les femmes enceintes peuvent dîner de nombreux aliments sains. Cependant, sur le plan général, il faut bien garder à l’esprit que ce dernier repas doit contenir tous les nutriments requis pour une bonne alimentation.

Cela veut dire que, dans des conditions normales et s’il n’existe pas de pathologie le déconseillant, il faut manger en priorité des fruits, des légumes, des glucides, des protéines et des graisses. De cette façon, ils se repartissent tous au fil de la journée et il est plus facile de réussir à couvrir les besoins nutritionnels de chacun.

Une bonne façon de les repartir consiste à se concentrer sur le schéma de la méthode « assiette de Harvard ». Cette dernière recommande de répartir les ingestions de la façon suivante :

  • La moitié des aliments du dîner doit correspondre à des légumes
  • Un quart doit être consacré aux protéines. Elles peuvent être d’origine animale ou végétale
  • Une dernière portion doit couvrir les glucides
  • On doit aussi accompagner le repas d’une source de graisses saines et d’un fruit ou d’un produit laitier en dessert

Quels sont les aliments que les femmes enceintes peuvent dîner ?

Comme nous l’avons commenté, lors de ce repas, tous les groupes de nutriments doivent être présents. Il est tout aussi important de choisir des aliments sains et adéquats pour ce dernier repas de la journée.

Fruits et légumes

En principe, ils sont tous permis au cours de la grossesse. Il existe un grand nombre de possibilités pour introduire des légumes, même si les légumes bouillis ou sous forme de purées sont les plus adéquats au moment du dîner. Quant aux fruits, il est recommandé de les manger bien mûrs et d’éviter les citriques si l’on a des problèmes de reflux gastrique.

A voir : Les meilleurs fruits contre le foie gras

Glucides

Il faut donner la priorité aux grains entiers, que ce soit du riz, des pâtes, du pain, du couscous, etc. On y retrouve tous les nutriments des grains qui ont disparu dans les produits raffinés. Par ailleurs, il ne faut pas oublier l’apport en fibre, qui est l’une des premières approches pour traiter les problèmes de transit intestinal.

Protéines

Les meilleures sources de protéines pour la nuit sont le poisson blanc, le poisson bleu, la viande blanche ou les œufs. On peut les préparer à la plancha ou grillés au four puis y rajouter un peu d’huile d’olive pour qu’ils ne soient pas lourds à digérer.

Si, au contraire, on préfère opter pour une protéine végétale, le tofu ou le tempeh sont recommandés. Il faut se rappeler qu’il s’agit de protéines avec tous les acides aminés essentiels et qu’ils constituent une alternative correcte aux protéines d’origine animale.

Le poisson est conseillé pour le dîner des femmes enceintes.

Graisses de qualité

Dans ce groupe, le meilleur choix est l’huile d’olive extra vierge pour assaisonner et cuisiner les plats. On peut aussi ajouter des fruits secs, de l’avocat ou des olives. Il faut seulement modérer les quantités car ces aliments peuvent rallonger le temps de digestion.

Quelles autres caractéristiques le dîner des femmes enceintes doit-il respecter ?

Au cours des mois de grossesse, des symptômes gênants peuvent apparaître. La majorité ne sont pas graves mais peuvent cependant durer plusieurs semaines. Heureusement, grâce à de bonnes habitudes alimentaires, il est possible d’améliorer les nausées, la constipation, les brûlures d’estomac et le reflux.

Ainsi, appliquer une série de conseils diététiques à l’heure du dîner est une bonne chose. Voici les plus pertinents :

  • Éviter les repas copieux et diviser l’ingestion quotidienne en plusieurs prises par jour
  • Dîner le plus tôt possible et laisser s’écouler environ trois heures avant de se coucher. Ceci améliore le reflux et l’acidité
  • Éliminer les sauces, les fromages forts, les viennoiseries et les desserts à base de produits laitiers. Tous ces aliments requièrent une digestion plus longue, ce qui peut faire empirer les symptômes antérieurs
  • Ne pas ajouter de produits piquants, de citriques, de chocolat ou de boissons gazeuses car ils favorisent l’apparition des brûlures et du reflux de l’estomac
  • Opter pour des céréales intégrales, des légumineuses, des fruits et des légumes. Ils apportent des fibres diététiques qui aident à soulager la constipation

Les femmes enceintes peuvent dîner de façon variée et saine

Si l’on met en pratique toutes ces normes alimentaires, il est possible de garantir une bonne ingestion de tous les nutriments requis, que ce soit pour le développement du fœtus ou pour la santé de la mère. Mais cela n’empêche pas de consulter un professionnel en nutrition.

Le nutritionniste peut suggérer d’autres ajustements ou types d’aliments, en fonction des caractéristiques de chaque femme enceinte : âge, état de santé actuel, étape de la grossesse, etc.

 

 

  • Butte N.F, et al. Energy requirements during pregnancy based on total energy expenditure and energy deposition. The American Journal of Clinical Nutrition. Junio 2004. 79(6):1078-87.
  • Danielewicz H, et al.Diet in pregnancy-more than food. European Journal of Pediatrics. Noviembre 2017. 176(12):1573-1579.
  • Frias Gomes C, et al. Gastrointestinal diseases during pregnancy: what does the gastroenterologist need to know?Annals of Gastroenterology. Julio 2018.31(4): 385–394.
  • Institute of Medicine (US) Committee on Nutritional Status During Pregnancy and Lactation. Nutrition During Pregnancy: Part I Weight Gain: Part II Nutrient Supplements. Washington (DC): National Academies Press (US); 1990. 7, Energy Requirements, Energy Intake, and Associated Weight Gain during Pregnancy.
  • Kominiarek MA, Rajan P. Nutrition Recommendations in Pregnancy and Lactation. Medical Clinics North America. Noviembre 2016. 100(6):1199-1215.
  • NSW Food Authority. Food Safety During Pregnancy.
  • Trottier M, et al. Treating constipation during pregnancy. Canadian Family Physician. Agosto 2012. 58(8):836-838.
  • Institute of Medicine (US) Committee on Nutritional Status During Pregnancy and Lactation. Nutrition During Pregnancy: Part I Weight Gain: Part II Nutrient Supplements. Washington (DC): National Academies Press (US); 1990. 1, Summary. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK235235/