Argousier : les bienfaits pour la santé

L'argousier est un arbuste apprécié en médecine traditionnelle pour sa composition nutritionnelle. Découvrez ici ses principaux bienfaits.
Argousier : les bienfaits pour la santé

Dernière mise à jour : 18 septembre, 2022

L’argousier, de son nom scientifique Hippophae rhamnoides, est un arbuste épineux originaire de Chine et de certaines régions d’Europe. Il appartient à la famille des éléagnacées et se caractérise par ses branches ligneuses constituées de feuilles allongées et de petites épines.

Il a également des fleurs aux tons verdâtres et de petits fruits sphériques d’une couleur orange vif frappante. Ces derniers sont récoltés lorsqu’ils atteignent un bon degré de maturité et sont ensuite utilisés à des fins gastronomiques et médicinales.

Une huile est d’ailleurs obtenue à partir de sa pulpe et de ses graines, laquelle a plusieurs applications comme remède naturel et cosmétique. Apprenez-en plus sur les propriétés de cet arbuste.

Les principaux composés actifs de l’argousier

Avant de détailler les usages et bienfaits de l’argousier, il convient de souligner ses principales composantes. L’argousier contient les éléments suivants :

  • Vitamines A, B, C, K et E
  • Minéraux essentiels (fer, magnésium, cuivre, zinc, sodium, potassium, phosphore, calcium, azote et manganèse)
  • Phytostérols
  • Acides gras essentiels, tels que palmitique, linoléique et alpha-linolénique
  • Acides aminés (thréonine, valine, méthionine, leucine, lysine, tryptophane, isoleucine, phénylalanine, entre autres)
  • Composés phénoliques, tels que les glycosides, les flavonoïdes et les acides phénoliques
  • Mucilages



Les bienfaits pour la santé de l’argousier

En médecine traditionnelle, les feuilles, les fleurs, les graines et les baies de l’argousier ont été utilisées comme complément pour soulager divers problèmes de santé. Et bien que la plupart des utilisations ne soient étayées que par des preuves anecdotiques, certaines recherches suggèrent qu’il a un potentiel dans la prévention et le traitement de certaines maladies. Quels sont ses bienfaits possibles ?

L’argousier aide à combattre la fatigue

De par son apport intéressant en vitamines, minéraux et acides aminés essentiels, l’argousier est utilisé comme complément naturel pour lutter contre la fatigue. En particulier, ses baies sont utilisées pour réduire la fatigue et la faiblesse musculaire.

De plus, une étude publiée sur Journal of the Science of Food and Agriculture a rapporté que les extraits aqueux des feuilles de cette plante ont le potentiel d’améliorer la condition physique et de protéger contre les dommages oxydatifs causés par un exercice intensif.

Pour l’instant, d’autres études sont nécessaires. Cependant, il est vrai que les parties de cette plante sont nutritives et peuvent être utiles comme revitalisants.
Combattez la fatigue avec l'argousier.
La sensation de fatigue peut être améliorée avec quelques extraits d’argousier. Ce n’est pas une solution magique, mais certaines preuves soutiennent cette affirmation.

Il aide à préserver la santé cardiaque

Les acides gras essentiels, les flavonoïdes, les vitamines et les minéraux contenus dans les fruits de l’argousier sont bénéfiques pour la santé cardiaque. Une enquête publiée sur Lipids in Health and Disease a associé son apport à une augmentation des niveaux de lipoprotéines de haute densité, c’est-à-dire de bon cholestérol.

Chez les personnes en bonne santé, ces types de lipides sont liés à la protection du cœur. De plus, ses antioxydants aident à inhiber les effets négatifs du stress oxydatif, qui non seulement augmentent le niveau d’inflammation, mais sont également liés à des maladies chroniques du système cardiovasculaire, telles que l’athérosclérose.

Il a des effets positifs contre l’atrophie vaginale

L’atrophie ou la sécheresse vaginale est un symptôme courant chez les femmes atteignant le stade de la ménopause. Son apparition est liée à la diminution du taux d’œstrogènes, qui fait diminuer la lubrification naturelle du vagin.

Bien qu’il existe plusieurs traitements pour ce symptôme, tels que les hydratants vaginaux ou l’hormonothérapie, la consommation de suppléments contenant des phytoestrogènes aide également. À cet égard, une étude de 2014 a rapporté que l’huile d’argousier contribuait à améliorer la santé vaginale après la ménopause.

Les chercheurs suggèrent que les phytœstrogènes présents dans l’huile d’argousier ont un potentiel en tant que supplément de remplacement des œstrogènes. Cependant, plus de preuves sont nécessaires.

L’argousier aide à prendre soin des cheveux

L’huile d’argousier concentre des lipides, des acides aminés et des micronutriments qui renforcent la santé des cheveux. Une étude partagée dans la revue Antioxidants indique qu’il s’agit d’un ingrédient largement utilisé dans l’industrie cosmétique, notamment dans les traitements capillaires.

Elle est recommandée pour sa capacité à réduire l’excès d’huile sur le cuir chevelu et à protéger contre les dommages ou la rupture des mèches. C’est un ingrédient commun à plusieurs marques de shampooings.

Il protège la santé de la peau

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’argousier protège la santé de la peau. Tout d’abord, sa teneur abondante en antioxydants atténue l’impact négatif des radicaux libres, ce qui décélère le vieillissement prématuré.

D’autre part, ses propriétés anti-inflammatoires, hydratantes et régénérantes aident à prendre soin de la barrière cutanée. Comme détaillé dans une étude publiée sur Lipids in Health and Disease, il réduit même le risque de troubles cutanés.

Des études précisent que l’huile d’argousier sert de complément pour lutter contre l’acné, l’eczéma et certaines infections cutanées. C’est aussi un ingrédient courant dans les cosmétiques anti-âge.

Les autres bienfaits possibles de l’argousier

En raison de sa richesse en composés bioactifs, il n’est pas surprenant que l’argousier soit lié à d’autres bienfaits pour la santé. Cependant, il faut tenir compte du fait qu’il ne s’agit que d’un complément et non d’un traitement de premier choix.

Les preuves sont encore limitées, elles doivent donc être utilisées avec prudence. Voyons d’autres utilisations :

  • Troubles digestifs : de par sa teneur en mucilages et en antioxydants, l’argousier est utilisé comme allié pour la santé digestive. Il est souvent utilisé contre l’indigestion, la gastrite, la diarrhée et la constipation.
  • Santé respiratoire : La vitamine C, les flavonoïdes et les minéraux contenus dans cet ingrédient renforcent le système immunitaire et aident à réduire le risque d’infections respiratoires, comme la grippe.
  • Maladies du foie : bien qu’il ne s’agisse pas d’un traitement de première ligne pour les troubles du foie, la recherche suggère que l’argousier a un potentiel pharmacologique contre la fibrose du foie. De plus, il sert d’hépatoprotecteur.
  • Potentiel antitumoral : les phytoconstituants de cette plante sont liés à un effet antitumoral et chimiopréventif. Dans tous les cas, il faut plus de preuves.
  • Surpoids et obésité : bien qu’il ne s’agisse pas d’un complément miracle contre l’excès de poids, ses nutriments sont positifs pour compléter l’alimentation. Des études établissent un lien entre ses propriétés et la prévention de l’obésité induite par un régime riche en graisses et des troubles métaboliques.

Risques et contre-indications

Manger de l’argousier comme aliment est généralement sans danger pour la plupart des personnes. Les suppléments dérivés du buisson et de ses fruits ont tendance à être bien tolérés.

Malgré cela, certaines personnes peuvent avoir des réactions indésirables :

  • Les patients souffrant d’hypertension artérielle risquent de souffrir de maux de tête, de vertiges et de troubles du rythme cardiaque après avoir pris des suppléments d’argousier.
  • Son utilisation topique peut provoquer une éruption cutanée ou une allergie chez les personnes ayant la peau sensible. Il est important de faire un petit test de patch avant de l’utiliser pleinement.
  • La consommation orale d’huile d’argousier peut provoquer des malaises digestifs. Si tel est le cas, son utilisation doit être interrompue.
  • Il ne doit pas être consommé simultanément avec des anticoagulants, des antidiabétiques, des médicaments contre les maladies auto-immunes ou des médicaments contre les maladies du foie.
  • Il est contre-indiqué aux femmes enceintes ou qui allaitent. Il ne doit pas non plus être ingéré par des patients atteints de maladies chroniques, sauf autorisation du médecin.
Les suppléments d’argousier ne sont pas réglementés par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. Par conséquent, ils doivent être achetés dans un magasin certifié et leur étiquette doit être vérifiée.
Médicaments anticoagulants.
Les anticoagulants ne doivent pas être combinés avec des suppléments d’argousier. L’interaction pourrait entraîner des effets indésirables graves.

Les remèdes naturels à l’argousier

Les remèdes à l’argousier sont préparés à la fois avec ses feuilles et ses fruits. Les suppléments disponibles sont généralement sous forme de capsules, de sirops, de thés, de teintures, d’huiles et de pommades topiques. Le mode d’utilisation peut varier d’une présentation à l’autre ; il est donc nécessaire de consulter l’étiquette.

Bien sûr, à un niveau général, il existe quelques recommandations de consommation. Ce sont les suivantes :

  • Infusion de fruits d’argousier déshydratés : 2 ou 3 tasses par jour (500 à 750 millilitres par jour).
  • Jus naturel de fruits d’argousier : 1 verre par jour (200 millilitres).
  • Teinture : 20 à 50 gouttes, réparties en 3 prises par jour.
  • Huile : 1 cuillère à café (5 millilitres). En usage externe, mélanger avec une huile végétale (olive, coco, amande, etc.).



Infusion à l’argousier

L’infusion d’argousier est idéale pour augmenter le niveau d’énergie et renforcer les défenses. Elle sert même de complément pour soutenir le traitement de l’anémie.

Les ingrédients sont les suivants :

  • 50 grammes de baies d’argousier
  • 30 grammes de myrtilles
  • 10 grammes de prêle
  • 500 millilitres d’eau

Suivez ce pas à pas :

  1. Faites bouillir l’eau, et à ébulittion, ajoutez les autres ingrédients.
  2. Couvrez l’infusion et laissez infuser 10 à 15 minutes.
  3. Divisez-la pour prendre 2 ou 3 portions par jour.

Saviez-vous que les fruits de l’argousier sont aussi utilisés en gastronomie ? Ils peuvent être préparés sous forme de confitures, smoothies, purées de fruits, sauces à la viande, entre autres.

Que faut-il retenir sur l’argousier ?

En médecine naturelle, l’argousier est apprécié pour sa teneur abondante en substances antioxydantes, vitamines, minéraux, protéines, entre autres nutriments. Il est utilisé pour protéger la santé cardiaque, la peau et le système digestif.

Cependant, les preuves sont encore limitées. Par conséquent, il n’est proposé qu’en tant que complément.

Quoi qu’il en soit, sa consommation est généralement sûre et bien tolérée. Il peut être inclus dans diverses recettes ou pris comme complément commercial.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 plantes adaptogènes pour lutter contre le stress
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 plantes adaptogènes pour lutter contre le stress

De par leur composition, les plantes adaptogènes permettent d'atténuer les effets du stress. Découvrez ici certaines d'entre elles.



  • Jaśniewska A, Diowksz A. Wide Spectrum of Active Compounds in Sea Buckthorn (Hippophae rhamnoides) for Disease Prevention and Food Production. Antioxidants (Basel). 2021 Aug 12;10(8):1279. doi: 10.3390/antiox10081279. PMID: 34439527; PMCID: PMC8389226.
  • Tiitinen KM, Hakala MA, Kallio HP. Quality components of sea buckthorn (Hippophae rhamnoides) varieties. J Agric Food Chem. 2005 Mar 9;53(5):1692-9. doi: 10.1021/jf0484125. PMID: 15740060.
  • Zheng X, Long W, Liu G, Zhang X, Yang X. Effect of seabuckthorn (Hippophae rhamnoides ssp. sinensis) leaf extract on the swimming endurance and exhaustive exercise-induced oxidative stress of rats. J Sci Food Agric. 2012 Mar 15;92(4):736-42. doi: 10.1002/jsfa.4634. Epub 2011 Sep 26. PMID: 21953402.
  • Zielińska A, Nowak I. Abundance of active ingredients in sea-buckthorn oil. Lipids Health Dis. 2017 May 19;16(1):95. doi: 10.1186/s12944-017-0469-7. PMID: 28526097; PMCID: PMC5438513.
  • Larmo, P. S., Yang, B., Hyssälä, J., Kallio, H. P., & Erkkola, R. (2014). Effects of sea buckthorn oil intake on vaginal atrophy in postmenopausal women: A randomized, double-blind, placebo-controlled study. In Maturitas (Vol. 79, Issue 3, pp. 316–321). Elsevier BV. https://doi.org/10.1016/j.maturitas.2014.07.010
  • Tkacz K, Wojdyło A, Turkiewicz IP, Bobak Ł, Nowicka P. Anti-Oxidant and Anti-Enzymatic Activities of Sea Buckthorn (Hippophaë rhamnoides L.) Fruits Modulated by Chemical Components. Antioxidants (Basel). 2019 Dec 4;8(12):618. doi: 10.3390/antiox8120618. PMID: 31817215; PMCID: PMC6943611.
  • Solà Marsiñach M, Cuenca AP. The impact of sea buckthorn oil fatty acids on human health. Lipids Health Dis. 2019 Jun 22;18(1):145. doi: 10.1186/s12944-019-1065-9. PMID: 31228942; PMCID: PMC6589177.
  • Shah, R., Idate, A., Ugale, V., & Poorva (2021). Comprehensive review on sea buckthorn: Biological activity and its potential uses. The Pharma Innovation.
  • Gâtlan AM, Gutt G. Sea Buckthorn in Plant Based Diets. An Analytical Approach of Sea Buckthorn Fruits Composition: Nutritional Value, Applications, and Health Benefits. Int J Environ Res Public Health. 2021 Aug 26;18(17):8986. doi: 10.3390/ijerph18178986. PMID: 34501575; PMCID: PMC8431556.
  • Enkhtaivan G, Maria John KM, Pandurangan M, Hur JH, Leutou AS, Kim DH. Extreme effects of Seabuckthorn extracts on influenza viruses and human cancer cells and correlation between flavonol glycosides and biological activities of extracts. Saudi J Biol Sci. 2017 Nov;24(7):1646-1656. doi: 10.1016/j.sjbs.2016.01.004. Epub 2016 Jan 7. PMID: 30294231; PMCID: PMC6169540.
  • Gao ZL, Gu XH, Cheng FT, Jiang FH. Effect of sea buckthorn on liver fibrosis: a clinical study. World J Gastroenterol. 2003 Jul;9(7):1615-7. doi: 10.3748/wjg.v9.i7.1615. PMID: 12854177; PMCID: PMC4615518.
  • Ran B, Guo CE, Li W, Li W, Wang Q, Qian J, Li H. Sea buckthorn (Hippophae rhamnoides L.) fermentation liquid protects against alcoholic liver disease linked to regulation of liver metabolome and the abundance of gut microbiota. J Sci Food Agric. 2021 May;101(7):2846-2854. doi: 10.1002/jsfa.10915. Epub 2020 Nov 20. PMID: 33145761.
  • Olas B, Skalski B, Ulanowska K. The Anticancer Activity of Sea Buckthorn [Elaeagnus rhamnoides (L.) A. Nelson]. Front Pharmacol. 2018 Mar 15;9:232. doi: 10.3389/fphar.2018.00232. PMID: 29593547; PMCID: PMC5861756.
  • Guo C, Han L, Li M, Yu L. Seabuckthorn (Hippophaë rhamnoides) Freeze-Dried Powder Protects against High-Fat Diet-Induced Obesity, Lipid Metabolism Disorders by Modulating the Gut Microbiota of Mice. Nutrients. 2020 Jan 20;12(1):265. doi: 10.3390/nu12010265. PMID: 31968607; PMCID: PMC7020008.