Armoise : caractéristiques, usages naturels et précautions

L'armoise peut soulager différents maux. Cependant, il faut toujours faire preuve de prudence, car elle peut également causer des effets secondaires.
Armoise : caractéristiques, usages naturels et précautions

Dernière mise à jour : 03 décembre, 2021

L’armoise est une plante ancienne qui est utilisée depuis l’Antiquité à différentes fins. Son nom scientifique est Artemisia absinthium et elle est originaire d’Asie, d’Europe et d’Afrique du Nord.  Il est facile de la reconnaître, car elle a des petites fleurs jaunes et pousse jusqu’à 2 mètres.

On trouve les premières références à l’armoise dans la culture grecque et égyptienne. Depuis lors, elle a été utilisée à des fins thérapeutiques. Aujourd’hui, elle continue d’être utilisée en médecine populaire. Les scientifiques ont également étudié et approuvé plusieurs de ses propriétés.

L’histoire de l’armoise

Il existe deux théories pour expliquer le nom de cette plante. Selon la première, son nom est en l’honneur de la déesse Artémis, patronne de la chasse et des vertus curatives. Une autre hypothèse indique qu’elle a été nommé en hommage à Artemisia, épouse du souverain de La Carie (aujourd’hui Turquie), qui était experte en botanique et en médecine.

Par ailleurs, on sait que les Romains ont planté de l’armoise le long de diverses routes. De cette façon, les soldats en marche pouvaient en prendre et en mettre dans leurs chaussures pour soulager leurs pieds fatigués.

Aussi, la plante a longtemps été utilisée pour traiter les problèmes digestifs. Elle a également été utilisé comme insectifuge, et même comme composant de la bière.

Les tiges de la plante sont brun rougeâtre. Les feuilles ont un arôme de sauge et un goût amer. Les fleurs sont jaunes, mais deviennent orange foncé en été. Cette plante est facile à trouver presque partout dans le monde.

Les propriétés de l’armoise

L’armoise possède des vertus médicinales dans ses fleurs, ses tiges et ses feuilles. Elle possède des propriétés antibactériennes, antiparasitaires, analgésiques, anticonvulsivantes, anti-inflammatoires, émollientes, apaisantes, toniques, stimulantes et apéritives.

Cette plante contient plusieurs produits chimiques thérapeutiques, tels que le camphre, le pinène et le cinéole. Ces composés ont des effets positifs sur la santé. L’armoise contient également une substance appelée artémisinine, avec une activité antitumorale présumée.

L’armoise a longtemps été utilisée pour favoriser le flux menstruel. De même, il existe une hypothèse selon laquelle elle a la capacité de stimuler la contraction de l’utérus pendant l’accouchement, facilitant ainsi ce dernier. Cependant, sur ce dernier point, il existe une certaine controverse.

Armoise et accouchement.
L’utilisation de l’armoise pour favoriser la dynamique de l’accouchement n’est pas un effet validé par toutes les enquêtes.

Utilisations et bienfaits

L’armoise est utilisée sous forme de tisanes, de teinture, d’huiles essentielles et de sirop. Par ailleurs, la médecine traditionnelle chinoise la prescrit dans le cadre de l’acupuncture. Les avantages qu’elle offre sont encore à l’étude. Il n’y a pas de données concluantes à 100 %.

Soulagement des problèmes gastriques

L’armoise possède des propriétés nettoyantes et antioxydantes. Par conséquent, elle aiderait à éliminer les toxines qui affectent l’estomac, et aiderait à résoudre certains problèmes courants, tels que les éructations constantes, les flatulences, la lourdeur et le reflux.

Élimination des parasites

Cette plante est réputée pour ses propriétés vermifuges, antibactériennes et vermifuges. Elle aide donc à lutter contre les parasites intestinaux. C’est sans doute le plus grand bienfait de l’armoise.

Minceur

La consommation de cette plante ne provoque pas directement une perte de poids. Cependant, comme elle aide à réduire la rétention d’eau, elle pourrait être un complément.

Régulation et soulagement des menstruations

C’est un autre des avantages les plus connus de l’armoise. Comme elle facilite la circulation sanguine, elle augmente le flux menstruel et rend les cycles plus réguliers. De même, elle aurait des effets antalgiques sur les crampes menstruelles. Cependant, la possibilité de provoquer des contractions violentes dans l’utérus jette un doute sur son utilité clinique.



La maladie de Chagas

L’armoise peut aider dans le traitement de la maladie de Chagas. Toutefois, il n’y a pas encore suffisamment de preuves.

L’armoise serait-elle un remède anti-tumoral ?

Une étude scientifique indique que l’armoise peut avoir un effet positif dans le traitement des tumeurs de la prostate, des reins, du pancréas et des sarcomes. Tout indique qu’elle attaquerait les cellules malignes sans endommager les cellules saines.

Mais de nombreuses autres études sont nécessaires à cet égard pour confirmer ce fait. Il ne s’agit en aucun cas d’une première ligne d’approche du cancer.

Soulagement des douleurs articulaires

L’huile essentielle d’armoise a un effet bénéfique sur les douleurs articulaires. Et ce, car elle contient des composants analgésiques et anti-inflammatoires. Par conséquent, elle peut favoriser le bien-être des personnes atteintes d’arthrite.



Précautions d’emploi

L’armoise est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Pendant la grossesse, cette plante pourrait déclencher un avortement ou un accouchement prématuré. En ce qui concerne l’allaitement, on ignore si elle a des effets néfastes sur la santé du bébé.

Les personnes allergiques à l’armoise peuvent développer une réaction allergique. Elle doit également être utilisée avec prudence par les personnes allergiques à la laitue, la chicorée, la marguerite, le tournesol, l’artichaut et le calendula. Les personnes allergiques au céleri, à la carotte ou au bouleau peuvent également avoir des réactions croisées lorsqu’elles consomment de l’armoise.

L’armoise ne doit pas être consommée pendant plus de quatre semaines. Il ne faut pas non plus dépasser la dose recommandée, qui est de 6 grammes maximum par jour.

Plante armoise.
L’armoise peut être trouvée presque partout dans le monde. Les Romains la plantaient au bord de leurs routes.

L’armoise, une plante médicinale qui renferme plein de secrets

L’armoise est un psychoactif léger qui peut causer des troubles de la perception. Dans certains endroits, sa culture est même illégale. En aucun cas il n’est recommandé de la fumer ou de la mélanger avec du tabac.

Il n’y a pas de dose exacte pouvant être prescrite pour tout le monde. La dose dépendra du problème à résoudre et de l’état de santé du patient. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin, qui déterminera la dose, la fréquence et la méthode d’utilisation.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 plantes médicinales pour apaiser naturellement l’indigestion
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
4 plantes médicinales pour apaiser naturellement l’indigestion

Découvrez dans cet article comment soigner l'indigestion grâce à des plantes médicinales naturelles et à quelques conseils.



  • Efferth T., Saeed M. E.M., Mirghani E., Alim A., Yassin Z., Saeed E., Khalid H. E., Daak S. Integration of phytochemicals and phytotherapy into cancer precision medicine. Oncotarget. 2017; 8: 50284-50304. Retrieved from https://www.oncotarget.com/article/17466/text/.
  • del Carmen, Lislaura, and Fernández Padrón. “Utilización de la Medicina Natural y Tradicional en enfermedades cardiovasculares.” I Jornada Científica de Farmacología y Salud. Farmaco Salud Artemisa 2021. 2021.
  • Buznego Rodríguez, M. T., Llanio Villate, M., Fernández Pérez, M. D., León Alonso, N., Acevedo González, M., & Pérez-Saad, H. (1998). Perfil neurofarmacológico de la Ambrosia paniculata (Willd) OE Schulz (Artemisa). Rev. cuba. plantas med, 42-5.
  • Veizaga, Hugo Albarracín, and Josué Davis Albarracín Quispe. “Plantas medicinales en la terapéutica de enfermedad de Chagas.” Revista Científica de Salud UNITEPC 2.1 (2017): 44-55.
  • Sevillano, Orlando Pretel, et al. “Efecto contracturante del extracto hidroalcohólico de Artemisia absinthium en útero de Rattus rattus.” Rebiol 33.2 (2013): 5-10.
  • Ahmad, Fayyaz, Rafeeq A. Khan, and Shahid Rasheed. “Study of analgesic and anti-inflammatory activity from plant extracts of Lactuca scariola and Artemisia absinthium.” Journal of Islamic academy of sciences 5.2 (1992): 111-114.