Assiettes en plastique : quels dangers pour la santé ?

· 20 mars 2014
La mélanine est une résine employée dans la fabrication des meubles et dans l'industrie du plastique, ce qui suppose un risque pour la santé, car elle pourrait se libérer au contact avec la chaleur ou sous d'autres conditions.

Les assiettes en plastique ont pendant longtemps fait le bonheur des foyers, car elles sont très pratiques pour les réunions et les fêtes, ou même pour donner à manger aux bébés. Certaines assiettes réutilisables peuvent se passer au micro-ondes ou au lave-vaisselle, et en plus d’être assez résistantes, elles durent assez longtemps. Néanmoins, il existe de sérieux doutes quant à leurs conditions d’utilisation et leurs effet sur notre santé !

À ce sujet, une équipe d’experts de la Faculté de Médecine de Kaohsiung (Taïwan) a réalisé des tests sur les assiettes jetables ou de mélamine. Résultat : les tests ont déterminé qu’une utilisation prolongée de ce genre d’ustensiles pour servir des plats chauds augmenterait sérieusement la possibilité de contracter une maladie connue, comme des calculs rénaux !

Les assiettes en plastique sont-elles dangereuses ?

L’équipe chargée de l’étude et le docteur Chia Fang Wuont ont réalisé leur étude sur un groupe composé de 12 personnes, qu’ils ont divisé en deux sections. Chaque section avait une tâche spéciale. Lors de l’expérience, l’un des groupes consommait des nouilles chaudes, servies sur une assiette en plastique, et l’autre groupe devait faire la même chose mais dans une assiette en porcelaine. Après 12 heures, l’équipe a analysé les échantillons d’urine de chaque groupe ; l’objectif était de connaître les niveaux de mélamine que contenaient les échantillons d’urine des participants. Résultat : ce taux était élevé chez ceux qui avaient mangé dans une assiette en plastique, contrairement aux autres participants !

nouilles

Et la température ?

L’équipe de scientifiques a déterminé que les individus qui consommaient des aliments à une température très élevée dans ces assiettes étaient plus enclins à développer des calculs rénaux. Néanmoins, de vieux ustensiles ou des assiettes de mauvaise qualité, ainsi que des objets en plastique ou en mélamine peuvent également affecter les consommateurs.

Un article publié par le magazine JAMA Internal Medicine a indiqué que les ustensiles de mauvaise qualité peuvent libérer d’énormes quantités de cette substance, surtout ceux fabriqués en plastique et destinés à être utilisés en cuisine.

La décharge de mélamine ne s’active pas seulement au contact de la chaleur, mais également lorsque des aliments acides y sont servis. Évidemment, tous les produits en plastique ne sont pas de la même marque, et c’est pour cela qu’il n’a pas encore été déterminé si tous les ustensiles causaient ce même problème, ou s’il s’agissait seulement de ceux de mauvaise qualité.