Auto-dialogue : 3 raisons de l'utiliser en votre faveur

L'auto-dialogue peut être négatif et nous conditionner dans notre quotidien. Comment l'améliorer et l'échanger contre quelque chose de positif ? Découvrez les clés dans cet article.
Auto-dialogue : 3 raisons de l'utiliser en votre faveur

Dernière mise à jour : 21 juin, 2021

L’auto-dialogue est cette conversation que nous maintenons avec nous-mêmes sans nous en rendre compte. Par exemple, quand nous commettons une erreur et nous disons à nous-mêmes : « j’ai échoué, comment ai-je pu ne pas le voir ? ». Il est normal de ne pas le verbaliser, même si cela peut quand même arriver.

Le plus grand problème de l’auto-dialogue est que nous avons tendance à nous dire des choses négatives. Nous nous sentons sûrement identifiés à des phrases comme « tu as vraiment fait ça mal ». Si nous analysons un peu notre auto-dialogue pendant quelques jours, nous pourrons découvrir que nous nous parlons plutôt mal.

Cet auto-dialogue de la désapprobation, s’il est trop maintenu dans le temps, finira par endommager l’estime de soi. Nous ne sommes pas si mauvais que nous le pensons, ni si terrible pour avoir fait quelque chose d’isolé.

Raisons d’utiliser l’auto-dialogue en votre faveur

De nombreuses raisons peuvent nous pousser à commencer à utiliser l’auto-dialogue en notre faveur. Nous nous parlons et nous traitons très mal et, étant donné que nous ne le verbalisons généralement pas, nous ne nous demandons même pas si ce que nous nous disons est bon ou mauvais. En vérité, cela a une influence sur nous, bien plus que ce que nous pourrions penser.

1. Il influe sur les émotions

Quand nous pratiquons l’auto-dialogue, nous sommes capables de voir les situations d’une autre façon ou de prendre de meilleures décisions. Ceci nous tranquillise, nous procure du calme et nous aide à beaucoup mieux gérer nos émotions.

L'auto-dialogue face à un choix.

L’auto-dialogue nous aide à prendre de meilleures décisions car nous analysons ce qui se passe avec une plus grande objectivité.

2. Il augmente la connaissance de soi

Une autre raison de pratiquer l’auto-dialogue est qu’il nous permet de mieux nous connaîtreNous sommes capables de nous connecter à nous-mêmes, à ce qui nous arrive et à ce que nous ressentons. Nous pourrions dire que l’auto-dialogue nous enrichit.

3. Il réduit l’anxiété d’anticipation

C’est un mal dont beaucoup de personnes souffrent. Il s’agit de l’anxiété d’anticipation, qui surgit alors que rien de ce qui pourrait la déclencher ne s’est encore passé. Nous parler à nous-mêmes peut contribuer à la réduire et à éviter qu’elle n’apparaisse.

Conseils pour pratiquer l’auto-dialogue positif

Étant donné qu’il existe toutes ces raisons pour pratiquer l’auto-dialogue, comment pourrions-nous commencer ? Certaines personnes communiquent avec elles-mêmes de façon inconsciente et l’utilisent même en leur faveur. Cependant, beaucoup d’autres, comme ce peut être notre cas, ont besoin de quelques conseils pour commencer à travailler avec cet outil si puissant.

Tenir un journal

Tenir un journal est utile car il s’agit d’un outil dont nous disposons tous. Nous avons seulement besoin de lui consacrer quelques minutes par jour. Par ailleurs, il nous permettra de revenir sur ce que nous avons écrit pour réfléchir à partir d’un nouveau point de vue qui nous aidera peut-être.

Ecrire un journal.

À travers l’écriture, nous favorisons la pensée réflexive à propos de la personne que nous sommes et ce que nous faisons. Elle nous guide et nous aide.

Remettre en question notre auto-dialogue

Une autre façon d’améliorer notre auto-dialogue est de le remettre en question. Pour cela, nous devons revenir sur ce que nous avons écrit dans le journal et nous poser quelques questions comme : « suis-je en train de juger ma façon d’être au lieu de la façon dont j’ai agi ? »

Changer la façon dont nous nous parlons

Si, lorsque nous nous demandons si nous sommes très négatifs ou ne voyons que le mauvais côté de ce qui s’est passé, la réponse est affirmation, il est temps de faire un changement. Toutes ces phrases que nous nous disons peuvent nous faire du mal.

Nous nous parlons très souvent de façon négative et il est fondamental de changer cela. Certains exemples de phrases positives que nous pouvons nous dire sont les suivantes :

  • Je suis humain, je peux commettre des erreurs mais j’en tirerai des leçons pour m’améliorer.
  • Je vais travailler ma lettre de motivation, suivre une formation ou continuer à distribuer des CV.

Même si cela peut sembler idiot, il faut savoir que cela fonctionne. Notre auto-dialogue a énormément de pouvoir et il est important d’en tirer profit.

Nous avons tendance, pour la majorité d’entre nous, à nous parler extrêmement mal ; nous ne parlerions jamais de la sorte à quelqu’un d’autre. Voici la clé : nous devons prendre soin de nous et nous respecter, comme nous le ferions avec les autres.

Cela pourrait vous intéresser ...
Parler seul peut être un signe de bonne santé psychologique
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Parler seul peut être un signe de bonne santé psychologique

Parler seul peut être extrêmement utile quand nous réalisons une tâche ou voulons nous souvenir d'une chose importante.



  • Montero García, F. (2016). Influencia del autodiálogo, necesidades psicológicas básicas, relación entrenador-deportista y la ansiedad.
  • Orellana, O., García, L., Salazar, M., Malaver, C., Herrera, E., & Yanac, E. (2011). Esquemas de pensamiento de autodiálogo positivo y negativo y estilos de aprendizaje en estudiantes universitarios.