Béribéri : les symptômes d'une carence en thiamine dans le corps

Le béribéri est une pathologie qui peut affecter plusieurs structures du corps et entraîner de graves complications. Heureusement, il est possible de prévenir son apparition en apportant de simples changements à son alimentation.
Béribéri : les symptômes d'une carence en thiamine dans le corps

Dernière mise à jour : 08 novembre, 2021

Le corps a besoin de vitamines pour fonctionner correctement, une carence en ces composés génère donc l’apparition de multiples affections. Le béribéri est une pathologie qui apparaît à la suite d’une carence en vitamine B1. Elle peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps.

La vitamine B1 ou thiamine est un composé qui appartient aux vitamines du groupe B. Cette substance joue un rôle fondamental à la fois dans l’obtention d’énergie à partir des glucides et dans la contraction musculaire.

Le béribéri peut affecter les systèmes cardiovasculaire et nerveux. Les enfants des pays sous-développés sont très enclins à souffrir de la pathologie.

Les symptômes du béribéri

Les principaux symptômes d’une carence en vitamine B1 dépendront de la forme de la maladie. De manière générale, il existe 3 types de béribéri et chacun d’eux affecte différents organes ou âges.

Le béribéri humide

Cette forme se caractérise par une atteinte du système cardiovasculaire. Des études montrent que le béribéri humide est capable de provoquer une insuffisance cardiaque congestive.

Le principal symptôme présenté par les personnes atteintes de béribéri humide est un œdème des membres inférieurs. L’œdème est généralement mou, dépressible, non douloureux et sans rougeur. Dans les cas les plus grave, il peut affecter tout le corps dans les cas les plus graves. Les autres manifestations cliniques les plus courantes sont les suivantes :

  • Palpitations
  • Augmentation de la fréquence cardiaque
  • Douleur thoracique
  • Difficulté à respirer
  • Fatigue chronique ou soudaine
Jambes gonflées par le béribéri.
La forme humide du trouble se caractérise par une accumulation de fluides dans le corps sous forme d’œdème.

Le béribéri sec

Les symptômes du béribéri sec sont liés à l’état du système nerveux. Cette forme de la maladie est capable de provoquer une dégénérescence des nerfs, c’est pourquoi les patients présentent une atrophie musculaire et une perte de réflexes. Les autres manifestations cliniques fréquemment évoquées sont les suivantes :

  • Perte de sensation dans les membres affectés
  • Douleur générale
  • Diminution du tonus musculaire
  • Paralysie au niveau des jambes
  • Confusion
  • Vomissements


Le béribéri chez les enfants

Du côté des enfants, le béribéri a tendance à affecter ceux âgés entre 2 et 6 mois. La pathologie apparaît en raison d’un apport insuffisant de thiamine par le lait maternel.

Les bébés développent une dyspnée et une cyanose dans la phase aiguë. En outre, ils peuvent souffrir d’une insuffisance cardiaque.En phase chronique, les bébés souffrent souvent d’aphonie. L’enfant effectue donc des mouvements pour pleurer, mais n’émet aucun son.

Les causes à l’origine du trouble

La cause principale de cette pathologie est un apport insuffisant en thiamine par l’alimentation ou des altérations systémiques qui empêchent son absorption. Le béribéri est une pathologie très rare dans les pays développés, car la plupart des aliments commercialisés sont enrichis en vitamine B1.

De nombreuses études montrent que la population la plus à risque est celle des alcooliques chroniques. L’alcool est capable d’altérer le fonctionnement du système gastro-intestinal et d’empêcher la bonne absorption de la thiamine présente dans les aliments.

Il existe également une maladie génétique qui empêche l’absorption de la thiamine, provoquant le béribéri génétique. Les autres groupes de la population qui courent un grand risque de le développer sont les suivants :

  • Personnes dont la principale source de nourriture est le riz et les céréales moulues
  • Personnes âgées
  • Patients atteints du SIDA, de diabète ou d’hyperthyroïdie
  • Personnes ayant subi une chirurgie bariatrique
  • Femmes enceintes avec une diarrhée abondante et des vomissements

Les conséquences possibles

Les complications ou les conséquences du béribéri apparaissent lorsque les symptômes initiaux ne sont pas traités à temps, de sorte que les dommages aux organes affectés progressent. Le syndrome de Wernicke-Korsakoff est la complication la plus grave du système nerveux central.

Des études montrent que le syndrome en question englobe deux pathologies différentes : l’encéphalopathie de Wernicke et le syndrome de Korsakoff. L’encéphalopathie de Wernicke endommage certaines régions du cerveau appelées thalamus et hypothalamus, ce qui peut provoquer les symptômes suivants :

  • Perte de mémoire
  • Confusion
  • Problèmes visuels
  • Perte de coordination musculaire

De son côté, l’encéphalopathie de Korsakoff endommage définitivement la zone du cerveau liée à la mémoire. En ce sens, le principal symptôme est l’amnésie rétrograde ou antérograde.



Le traitement du béribéri

Le but du traitement du béribéri est d’augmenter la concentration de thiamine dans l’organisme. Les médecins prescriront donc l’administration de la vitamine de manière exogène, par le biais de comprimés ou d’injections.

Les patients devront passer des analyses de sang de manière périodique tout au long du traitement, afin de surveiller le tauc de thiamine. Les doses de vitamine B1 doivent être diminuées progressivement à mesure que le taux sanguin se rapproche de la normale.

Les complications possibles présentées par une carence en vitamine B1 doivent être traitées de manière symptomatique. Heureusement, les dommages au cœur et aux nerfs périphériques sont généralement réversibles.

Aliments contenant de la thiamine pour éviter le béribéri.
Les aliments riches en vitamine B1 sont variés, mais certains pays enrichissent les farines commerciales et le lait avec ce nutriment.

La prévention

Le meilleur moyen de prévenir l’apparition du béribéri est d’augmenter sa consommation d’aliments riches en thiamine. L’apport quotidien recommandé en vitamine B1 pour les hommes est de 1,2 milligramme, tandis que pour les femmes cet apport est de 1,1 milligramme. Il convient de consommer les produits suivants :

  • Viande rouge
  • Noix et fruits secs
  • Yaourt
  • Céréales et légumineuses
  • Produits laitiers
  • Poissons et fruits de mer

D’autre part, les mères doivent s’assurer que le lait maternisé de leurs enfants contient un taux adéquat de thiamine. Pour ce faire, il suffira de lire l’étiquette du produit en détail.

Le béribéri : une pathologie rare et mortelle

L’incidence du béribéri dans le monde est faible, car la plupart des aliments commercialisés sont enrichis en thiamine. Cependant, certaines personnes, comme les alcooliques chroniques, sont plus susceptibles de développer la maladie.

Les symptômes du béribéri affectent à la fois le cœur et le système nerveux, de sorte que des dommages irréversibles peuvent être causés s’il n’est pas traité à temps. Il est donc important de rechercher une assistance médicale spécialisée en cas d’apparition de symptômes indicatifs.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quels sont les symptômes d’une carence en magnésium ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Quels sont les symptômes d’une carence en magnésium ?

Saviez-vous que les douleurs musculaires ou l'ostéoporose peuvent être dues à une carence en magnésium ? Découvrez ici les symptômes.



  • DiNicolantonio JJ, Liu J, O’Keefe JH. Thiamine and Cardiovascular Disease: A Literature Review. Prog Cardiovasc Dis. 2018 May-Jun;61(1):27-32.
  • Lei Y, Zheng MH, Huang W, Zhang J et al. Wet beriberi with multiple organ failure remarkably reversed by thiamine administration: A case report and literature review. Medicine (Baltimore). 2018 Mar;97(9):e0010.
  • Wiley KD, Gupta M. Vitamin B1 Thiamine Deficiency. 2021 Jun 21. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan–.
  • Whitfield KC, Bourassa MW, Adamolekun B, Bergeron G et al. Thiamine deficiency disorders: diagnosis, prevalence, and a roadmap for global control programs. Ann N Y Acad Sci. 2018 Oct;1430(1):3-43.
  • Akhouri S, Kuhn J, Newton EJ. Wernicke-Korsakoff Syndrome. 2021 Jul 18. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan–.
  • Wilson RB. Pathophysiology, prevention, and treatment of beriberi after gastric surgery. Nutr Rev. 2020 Dec 1;78(12):1015-1029.