Carence en vitamine D chez les enfants

La carence en vitamine D est connue depuis longtemps. Cependant, elle suscite une plus grande inquiétude et un plus grand intérêt dernièrement, en particulier lorsqu'elle survient chez les enfants.
Carence en vitamine D chez les enfants

Dernière mise à jour : 24 février, 2021

Les recherches sur la vitamine D ont pris une importance croissante ces derniers temps. Elle est particulièrement associée à l’étude des maladies qui, en plus de leurs propres altérations, s’accompagnent d’une carence en vitamine D chez les enfants.

Etant donné qu’il s’agit d’un problème croissant, il nécessite la poursuite d’un nombre incroyable de recherches. Cependant, ce qui semble clair, c’est que ce sujet suscite un grand intérêt, mais qu’il est également source de controverse. 

Les spécialistes ne s’accordent pas sur le moment où il faut solliciter un dépistage de vitamine D, et le moment où il faut prendre un complément, s’il est nécessaire.

A quoi correspond une carence en vitamine D ?

La carence en vitamine D désigne le manque de vitamine D nécessaire pour être en bonne santé. En ce sens, la vitamine D joue un rôle important dans l’organisme. Notamment au sein du système nerveux, musculaire et immunitaire, entre autres.

De même, la vitamine D facilite l’absorption du calcium dans l’organisme, un composant essentiel des os. Par conséquent, la vitamine D évite l’ostéopénie, qui survient parfois chez les bébés prématurés, selon les données de la Bibliothèque Nationale de Santé des Etats-Unis.

Les pieds d'un bébé prématuré.

Source de vitamine D

Dans le but de prévenir une carence en vitamine D chez les enfants, il est important de connaître certaines de ses sources. A ce propos, la vitamine D peut provenir de différentes origines:

  • A travers la peau.
  • Avec l’alimentation et les compléments.

Même si l’organisme produit de la vitamine D naturellement après une exposition au soleil, le problème c’est qu’une exposition excessive, et aux heures les plus inappropriées, peut entraîner le vieillissement de la peau ainsi que le cancer cutané.

La carence en vitamine D et la peur du rachitisme

Tel que le signale cette information de l’Académie Américaine de Pédiatrie“Le rachitisme est une affection qui se produit lorsque les os deviennent mous chez les enfants en pleine croissance. Cela survient quand les os ne peuvent pas absorber suffisamment de calcium et de phosphore pour former des os solides et sains. Bien qu’il existe des causes génétiques et métaboliques pour le rachitisme, la cause la plus courante est une déficience en vitamine D. Egalement connue sous le nom de rachitisme nutritionnel”.

Par conséquent, le rachitisme est une maladie fréquente dans les pays en voie de développement ou sous-développés. Elle se caractérise par un retard de croissance et s’accompagne de déformations des os. D’autre part, elle se manifeste généralement chez les enfants entre 6 mois et 3 ans. Car c’est le stade où ils grandissent le plus vite.

A ce propos, la communauté scientifique avertit également que les bébés allaités et qui ne consomment pas de vitamine D supplémentaire sont plus à risque. Ce risque est encore plus grand si la mère de l’enfant souffre aussi de carence en vitamine D.

Une maman qui allaite.

L’excès de vitamine D : un problème à prendre en compte

Selon les données provenant de la Bibliothèque Américaine de Médecine des Etats-Unis que nous avons déjà mentionné, un excès de vitamine D peut également être néfaste pour l’organisme. C’est ce que l’on appelle la toxicité par la vitamine D.

Comme le signale cette étude publiée dans le Bulletin Pharmacologique, les signes de toxicité par la vitamine D comprennent, entre autres :

  • Nausées.
  • Vomissements.
  • Manque d’appétit.
  • Constipation.
  • Faiblesse.
  • Perte de poids.

Un excès de vitamine D peut également endommager les reins. Ou augmenter le niveau de calcium dans le sang. Appelés hypercalcémie, les niveaux élevés de calcium dans le sang peuvent générer une confusion, une désorientation. Ainsi que des troubles du rythme cardiaque.

Parallèlement, les chercheurs de la Drug and Therapeutics Committee, Lawson Wilkins Pediatric Endocrine Society, signalent qu’il est nécessaire de revoir nos connaissances sur les sources de vitamine D, naturelles et non naturelles. Il est également nécessaire de connaître les mécanismes permettant d’optimiser la synthèse et l’ingestion de cette vitamine.

A propos de la carence en vitamine D chez les enfants

Il est indispensable de satisfaire les besoins en vitamine D, mesurés en unités internationales. Pour cela, il est nécessaire de ne pas recourir à l’auto-administration. Mais plutôt de suivre les conseils et les indications d’un professionnel.

Par ailleurs, il faut considérer qu’il peut être aussi dangereux de ne pas couvrir les besoins en vitamine D que d’apporter un excès. Il est donc important de trouver le bon équilibre entre les bains de soleil sans risque et l’obtention de quantités adéquates de vitamine D.

Enfin, nous espérons que ces informations sur la carence en vitamine D vous ont permis d’approfondir vos connaissances sur ce sujet. Toutefois, si vous avez des doutes, il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic et un traitement adéquat, si cela est nécessaire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que nous apporte la vitamine D ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Que nous apporte la vitamine D ?

La vitamine D apporte de nombreux bénéfices à l'organisme et, contrairement à d'autres vitamines, elle peut se synthétiser.