Biltong : quels sont ses bienfaits ?

Le biltong est un type de viande séchée typique de la cuisine africaine. Son existence remonte à des siècles. C'est maintenant l'aliment à la mode parmi les collations saines.
Biltong : quels sont ses bienfaits ?
Anna Vilarrasa

Rédigé et vérifié par la nutritionniste Anna Vilarrasa.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Le biltong est originaire d’Afrique du Sud, où il est le snack par excellence. Cette viande séchée est servie en tranches de différentes épaisseurs et peut être consommée seule ou utilisée dans de nombreux types de plats. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur cette viande séchée et savoir comment la consommer, poursuivez donc votre lecture.

Qu’est-ce que le biltong et quelle est son origine ?

Nombreuses sont les personnes qui ne connaissent cet aliment que depuis peu de temps, et beaucoup d’autres n’en ont même pas entendu parler. Or, nous avons affaire à un produit avec de nombreuses années de tradition, car il est produit de manière artisanale pour conserver la viande fraîche.

Il y a des siècles, les marins salaient et saumuraient la viande pour pouvoir la transporter et en disposer lors de longs voyages. Les peuples autochtones africains avaient leurs propres méthodes qui impliquaient le salage et le séchage ultérieur. Au fil des années et de l’arrivée des colons européens, du vinaigre et des épices ont également été ajoutés.

Aujourd’hui, il y a une production artisanale et une production industrielle et chacune a ses propres recettes et procédés pour s’adapter à la demande existante. Pour cette raison, le résultat final peut varier légèrement en matière de consistance, de texture ou de quantité de sel.

Sur le marché, le biltong à base de bœuf est le plus courant. Mais il est également possible de préparer cette viande à partir d’autruches, de cerfs et d’autres types de gibier communs dans la région. Les assaisonnements les plus utilisés sont le sel, le vinaigre, la coriandre et le poivre.

Le biltong est parfois comparé au bœuf séché américain ou à la cecina d’Amérique du Sud. Mais contrairement à la plupart des produits similaires, le biltong ne nécessite aucun type de préparation ou de cuisson préalable avant d’être consommé.



Nutriments et bienfaits

Il existe peu de données officielles sur la composition nutritionnelle du biltong. Bien qu’en règle générale la plupart des produits se ressemblent, la quantité de certains nutriments peut varier selon les fabricants. Voici la composition approximative de 100 grammes de produit comestible :

  • Énergie : 321 kilocalories
  • Protéines : 57,14 grammes
  • Lipides totaux : 7,14 grammes
  • Lipides saturés : 1,43 grammes
  • Glucides : 0 gramme
  • Fibre : 0 gramme
  • Fer : 3,57 milligrammes
  • Potassium : 679 milligrammes
  • Sodium : 1536 milligrammes
  • Cholestérol : 107 milligrammes

Il est à noter qu’il s’agit d’une source nette de protéines avec un faible apport en glucides et un apport modéré en lipides. Étant un produit à base de viande, il contient également une quantité considérable de fer et d’autres minéraux.

Comparé à certaines des collations les plus populaires – chips, biscuits et toutes sortes de pâtisseries -, le biltong a une meilleure composition nutritionnelle, contient peu d’ingrédients et ne contient généralement pas de conservateurs.

Apport en fer

Étant un produit carné, c’est une source exceptionnelle de fer. C’est donc un aliment intéressant pour les personnes qui doivent porter une attention particulière à leur consommation. Ce minéral est présent dans toutes les cellules de l’organisme et est nécessaire à la production de l’hémoglobine responsable du transport de l’oxygène dans l’organisme.

Un faible apport en fer sur une longue période peut épuiser les réserves de l’organisme et entraîner une anémie ferriprive. Les symptômes les plus courants sont la fatigue, la faiblesse, l’essoufflement, les maux de tête, l’irritabilité, les vertiges et la perte de poids.

Autres minéraux intéressants

Le bœuf et la viande bovine en général, ainsi que tous les produits qui en sont issus, fournissent d’autres nutriments remarquables en dehors du fer. Parmi eux, se démarquent le phosphore, le zinc et les vitamines B, telles que la niacine, la thiamine, la riboflavine, B6 et B12.

Le biltong peut faire partie d’un régime  pauvre en glucides

Le biltong est un bon allié pour les personnes qui suivent un régime pauvre en glucides. Il se marie très bien avec une salade ou d’autres légumes.



Longue conservation

S’agissant d’un produit manufacturé et séché, il a l’avantage d’avoir une longue durée. Une fois coupé, il peut être conservé au réfrigérateur enveloppé dans du papier.

Comment préparer le biltong ?

Le processus de fabrication de ce type de viande séchée est encore très traditionnel et suit la même formule qu’il y a quelques siècles. On a recours à des coupes maigres ou un peu plus grasses, la gamme de saveurs et de textures est donc large.

Le morceau de viande choisi est recouvert d’un mélange de sel, de vinaigre et d’épices. Le poivre et la coriandre sont toujours présents et d’autres condiments typiques de la cuisine africaine sont parfois ajoutés.

La dernière étape est le processus de séchage proprement dit. Pour ce faire, il est nécessaire de suspendre la viande dans un endroit ventilé avec un courant d’air continu. Le temps nécessaire oscille entre 5 jours et quelques semaines, selon le climat, l’épaisseur de la pièce et le point de séchage préféré.

Tout ce processus peut également être effectué à la maison. En principe, ce n’est pas compliqué, bien que certains tests puissent s’avérer nécessaires avant d’obtenir le produit final souhaité. Pour cette raison, il est conseillé de commencer par des morceaux de viande plus petits jusqu’à ce que vous trouviez la bonne formule.

Recommandations de consommation

Bien qu’il s’agisse d’un produit sûr qui fait partie de l’alimentation ancestrale de l’Afrique du Sud depuis des siècles, il est important de prendre en compte certains problèmes lors de son introduction dans l’alimentation.

Pour commencer, ce n’est pas un aliment qui peut être souvent consommé souvent, car il s’agit d’un produit carné transformé. Depuis quelques années, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur la présence de ces produits alimentaires dans l’alimentation, en raison de leur relation avec le cancer colorectal.

Il est également important d’ évaluer la quantité de sodium que le produit final contient habituellement. Bien que la quantité varie selon la formule, toutes comportent presque toujours un excès de cet élément, puisqu’il s’agit d’un ingrédient clé dans le processus de production.

Un apport élevé en sodium peut augmenter la tension artérielle. Cela, à son tour, est un facteur de risque majeur d’accident vasculaire cérébral ou de maladie cardiaque.

Enfin, il faut tenir compte du fait que le biltong se consomme directement sans aucun type de préparation. Pour cette raison, il peut être un vecteur d’agents pathogènes d’origine alimentaire. Il est donc nécessaire de renforcer les mesures de sécurité lors de son acquisition et de son stockage.

Quelques idées pour introduire la viande séchée dans l’alimentation

La façon la plus courante de le consommer consiste à ingérer directement les lanières de biltong coupées soit en fines tranches, soit en cubes. Cependant, il est possible de l’ajouter à un repas ou de l’accompagner avec du guacamole ou des pommes de terre rôties aux herbes, par exemple.

Coupé en fines tranches, il est parfait pour accompagner des sandwichs ou des canapés. Et tout comme le jambon, il peut être un ingrédient de la garniture d’une salade ou d’un ragoût.

Le biltong, une viande à consommer avec modération

Gardez à l’esprit que, malgré ses nutriments, les dérivés de viande transformés sont à consommer avec modération. Pour cette raison, il est conseillé de l’introduire dans un régime à base d’aliments frais et entiers où abondent les fruits, les légumes, les légumineuses, les noix, les grains entiers et les sources maigres de protéines.

Cela pourrait vous intéresser ...
Alimentation éthique : caractéristiques, principes et bienfaits
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Alimentation éthique : caractéristiques, principes et bienfaits

L'alimentation éthique prend en considération l'impact économique, social et environnemental des aliments disponibles dans le commerce.



  • Burfoot D, et al. Literature review on microbiological hazards associated with biltong and similar dried meat products. Food Standards Agency. Marzo 2010.
  • Center for Disease Control and Prevention. Sodium. Septiembre 2020.
  • Food Data Central. Original beef biltong, original. U.S. Department of Agriculture. Abril 2018.
  • Office of Dietary Supplements. National Institutes of Health. Hierro. U.S. Department of Health and Human Services. Diciembre 2019.
  • Valero Gaspar T, et al. La alimentación española. Características nutricionales de los principales alimentos de nuestra dieta. Fundación Española de la Nutrición. Ministerio de Agricultura, Pesca y Alimentación. 2018.
  • World Health Organization. Cancer: carcinogenicity of the consumption of red meat and processed meat. Octubre 2015.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.