Biofeedback : combattre le stress avec des techniques de relaxation

28 mars 2021
Le terme "biofeedback" vous dit-il quelque chose ? Dans cet article, vous allez découvrir combien il peut être intéressant pour vous de commencer à mieux gérer votre stress.

Le terme “biofeedback” vous dit-il quelque chose ? Nous n’en avons pas beaucoup parlé et pourtant ses avantages sont intéressants. Si vous souffrez de stress depuis un certain temps et que rien n’a fonctionné pour vous, il est peut-être temps d’essayer.

Le biofeedback peut vous aider, mais pourquoi ce concept a-t-il été choisi ? À quoi fait-il référence ? Il s’agit d’un type de thérapie qui utilise des capteurs. Ils sont fixés à votre corps et mesurent vos fonctions corporelles pour déterminer votre niveau de stress.

Comment cela vous aide-t-il ? Le biofeedback vous permet de mieux comprendre le fonctionnement de votre corps afin de pouvoir gérer ce stress. Allons maintenant beaucoup plus loin.

Comment fonctionne le biofeedback ?

Le biofeedback fonctionne de manière très simple. Il se base sur des capteurs qui sont placés à des endroits spécifiques de votre corps, par exemple les lobes des oreilles ou le cuir chevelu. L’important est qu’ils soient en contact avec la peau.

Cette méthode a quelque chose de très intéressant. Elle fait de vous un sujet actif. Qu’est-ce que cela signifie ? Le biofeedback n’est pas un test auquel vous ne participez pas. Dans ce cas, vous observerez les résultats affichés sur un écran en temps réel afin de savoir comment vous réagissez.

C’est pourquoi l’hôpital de recherche pour enfants St. Jude insiste sur le fait qu’il s’agit d’un processus interactif au cours duquel vous parvenez à établir une connexion avec votre corps que vous n’avez jamais atteinte auparavant.

Méthodes de biofeedback

Les méthodes de biofeedback sont adaptées aux besoins individuels. En fonction des problèmes de santé que vous rencontrez, l’un ou l’autre sera recommandé pour obtenir les meilleurs résultats.

C’est pourquoi il est bon d’avoir un entretien personnel avant de vous soumettre au biofeedback pour savoir ce dont vous avez besoin. Le stress peut vous affecter de différentes manières.

Problèmes d'insomnie.
Le stress affecte tous les aspects de la vie. Ce n’est pas un problème mineur qu’il faut sous-estimer.

Les ondes cérébrales

C’est l’une des méthodes de biofeedback recommandées si vous souffrez de migraines ou de maux de tête dus au stress. Des capteurs seront placés sur votre cuir chevelu ou vos tempes et ce que vous verrez sont des ondes cérébrales provenant d’un électroencéphalogramme.

C’est une façon intéressante de voir comment le stress affecte le cerveau – c’est assez étonnant !

La respiration

Une autre méthode se concentre sur la respiration si le stress vous empêche d’avoir une bonne dynamique respiratoire ou si vous souffrez de la sensation d’étouffement. Des capteurs sont généralement placés sur votre abdomen et votre poitrine pour connaître le schéma et le rythme de votre respiration.

La fréquence cardiaque

Un cœur qui bat trop vite (tachycardie) peut trouver des réponses dans le biofeedback. Grâce aux capteurs placés sur votre poitrine, le bas de votre torse et vos poignets, vous pouvez connaître votre fréquence cardiaque et ses variations. Avant l’arrivée du stress, votre cœur peut commencer à battre plus fréquemment, prenant de l’avance sur lui-même.

La contraction musculaire

Crampes, muscles tendus, contractures. Le stress peut faire de véritables ravages sur le corps et le biofeedback s’attaque également à ce problème.

Des capteurs sont placés sur les muscles squelettiques pour observer de près l’activité électrique qui provoque la contraction des muscles.

Activité des glandes sudoripares

Le biofeedback vous permet d’observer l’activité de vos glandes sudoripares. Comme vous le savez, en raison du stress, vous pouvez transpirer plus que d’habitude ou transpirer beaucoup.

Grâce à des capteurs placés autour de vos doigts ou dans la paume de vos poignets, vous pourrez analyser comment votre corps réagit au stress.

Température

Enfin, une autre méthode de biofeedback consiste à mesurer votre température, qui a tendance à baisser ou parfois à augmenter avec le stress. Comment votre corps va-t-il réagir ? Vous pouvez le découvrir grâce aux capteurs qui seront placés sur vos doigts.

Avantages du biofeedback

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le biofeedback, vous avez peut-être remarqué ses avantages. Mais nous les aborderons plus en détail dans cette section. Les méthodes décrites ci-dessus vous aident à mieux connaître votre corps et à savoir comment il réagit au stress.

Qu’est-ce que cela peut vous aider à faire ? Vous apprendre, par exemple, à anticiper un épisode de stress ou d’anxiété, en calmant votre respiration et en faisant une promenade pour vous vider la tête. Vous éviterez ainsi ce que vous savez déjà vous arriver, de la tachycardie, l’essoufflement et la nervosité aux maux de tête.

Le biofeedback est également bénéfique pour vous aider à résoudre vos problèmes de sommeil, à mieux gérer les nausées et l’incontinence (urinaire ou fécale) qui sont parfois liées au stress. Certaines études rapportent un effet sur la constipation. La connaissance de votre corps vous aidera à être plus conscient de la gestion nécessaire.

Un homme avec un ruban sur la tête.
En reconnaissant les changements qui se produisent dans le corps face aux facteurs de stress, il est plus facile d’initier la gestion du stress.

Contre-indications du biofeedback

Malgré tous les avantages de ce type de thérapie, il est clair qu’il y aura des contre-indications. La Clinique Mayo émet les avertissements suivants :

  • Si vous souffrez d’une affection cutanée, les capteurs utilisés dans ce type de thérapie peuvent générer une allergie. Par conséquent, si vous avez tendance à souffrir d’eczéma ou de dermatite, il est préférable de demander à votre médecin s’il est sans danger pour vous.
  • Si vous avez des problèmes de rythme cardiaque, le biofeedback peut ne pas vous donner des résultats prometteurs dans votre façon de réagir au stress. Dans cette situation, nous vous conseillons également d’en discuter avec votre médecin.

Choisir un praticien du biofeedback

Cette technique vous intéresse ? Choisissez ensuite le bon praticien, qui doit être un thérapeute agréé. Assurez-vous qu’il peut répondre à toutes les questions que vous vous posez sur le déroulement de l’intervention.

Le biofeedback présente de nombreux avantages. Si vous l’avez essayé, comment s’est passée votre expérience ?

  • Aguilar, G. (1984). Biorretroalimentación térmica para el tratamiento de la migraña clásica: Un estudio de línea base múltiple entre sujetos. Revista de Análisis del Comportamiento.
  • Moscoso, M. S. (1983). Perspectiva histórica de la biorretroalimentación. Revista latinoamericana de psicología15(1-2), 11-33.
  • Naranjo Hernández, D., García Freyre, I., & Companioni Acosta, S. (1999). Biorretroalimentación como método terapéutico: Informe preliminar. Revista Cubana de Medicina38(1), 7-12.
  • Adame, Enrique Coss, and Cynthia Fernanda Guerrero Hernández. “La biorretroalimentación en el estreñimiento.” Estreñimiento crónico, síndrome de intestino irritable y enfermedad inflamatoria intestinal: 61.
  • Thomson, S. A. (1983). Los usos de la biorretroalimentación en psicoterapia. Revista latinoamericana de psicología15(1-2), 47-61.