5 boissons qui déshydratent et qu'il faut éviter en été

Pendant l'été, le risque de déshydratation augmente en raison des températures élevées. Dès lors, il convient d'éviter certaines boissons qui, loin d'être hydratantes, nuisent à la santé.
5 boissons qui déshydratent et qu'il faut éviter en été

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Nombreuses sont les personnes qui tentent d’étancher leur soif avec la première boisson gazeuse qui leur tombe sous la main. Bien qu’il semble que toutes les options soient bonnes pour remplacer les liquides perdus, ce n’est pas le cas : il y a des boissons qui déshydratent.

Il est important de ne pas en abuser, puisque ces boissons n’étanchent pas la soif et n’hydratent pas non plus les cellules, notamment en été lorsque la perte de liquide est plus importante. Quelles sont-elles ? Nous vous les présentons ci-dessous.

L’importance d’être bien hydraté

Environ 60% du poids du corps humain correspond à la teneur en eau. Celle-ci varie selon l’âge, mais elle est plus élevée chez les bébés et les jeunes enfants, et plus faible chez les personnes âgées. Dans tous les cas, ce pourcentage nous donne une idée de l’importance de l’hydratation pour le corps.

Les cellules et les organes ont besoin de ce liquide pour fonctionner de manière optimale. Lorsque la quantité diminue, soit par la sueur, l’urine, les matières fécales ou la respiration, il y a déshydratation. Les principaux effets négatifs dérivés du manque d’eau sont les suivants :

  • Faible performance physique et sensation de fatigue.
  • Altérations de l’humeur et des capacités cognitives
  • Aggravation de la fonction gastro-intestinale
  • Plus grande difficulté dans la fonction rénale
  • Confusion et vertiges
  • Fatigue
  • Urine peu fréquente et foncée
  • Forte sensation de soif
L'importance d'être bien hydraté
Assurer un apport optimal en eau et en liquides sains est essentiel pour éviter les épisodes de déshydratation.



Les boissons qui déshydratent

La soif est l’un des premiers signaux que le corps envoie pour indiquer qu’il est nécessaire de s’hydrater. Il faut lui faire confiance, car certaines études suggèrent que les besoins en liquide sont variables et qu’une quantité ne peut pas être établie pour tout le monde.

Cependant, il y a plus de consensus sur la stratégie d’hydratation. L’eau potable est la meilleure option. Consommer des fruits, des légumes et des bouillons en est une autre, car ils ont également un pourcentage élevé d’eau dans leur composition.

Il est aussi important de savoir qu’il existe des boissons qui déshydratent. Ces boissons sont à éviter, notamment pendant la saison estivale, car les températures élevées augmentent encore la perte de liquides. Découvrez les principales boissons que vous devriez éviter cet été.

1. Alcool

Les boissons alcoolisées ne sont pas une bonne option pour hydrater le corps. La raison en est qu’elles ont un effet diurétique marqué sur l’organisme, qui peut varier selon le degré d’alcool.

Il a également été observé que l’alcool peut affecter les individus différemment, selon l’état d’hydratation de la personne.

Dans tous les cas, et en raison de ses effets négatifs, il n’est en aucun cas positif de recommander la consommation d’alcool. Il n’est pas non plus bon de l’utiliser comme boisson de remplacement de liquide.

alcool en été
Il n’y a pas de dose sûre pour la consommation d’alcool. En général, c’est un type de boisson qui provoque une déshydratation et des changements de santé.

2. Les boissons sucrées, des boissons qui déshydratent

Dans ce groupe, un grand nombre de boissons différentes sont incluses. Toutes ont en commun le fait qu’elles apportent une grande quantité de sucre dans leur composition, et peu ou pas de nutriments. Quelques exemples en sont les limonades commerciales, les orangeades, les sodas ou les colas.

Le principal problème vient justement de leur teneur en sucre. Il existedes données qui mettent en évidence le fait que les boissons sucrées ne sont pas une bonne méthode pour remplacer les liquides une fois la déshydratation survenue. Elles peuvent produire l’effet contraire.

Selon les preuves, elles peuvent également provoquer une surhydratation et une charge excessive sur les reins. Cela, ajouté aux problèmes métaboliques, tels que le diabète et l’obésité.



3. Boissons énergétiques

Les données montrent que la plupart des boissons pour sportifs sont hydratantes. Elles fournissent des liquides et des électrolytes qui sont perdus en cas de chaleur excessive.

Malgré cela, les considérer comme une option d’hydratation est une erreur. Ces boissons sont conçues pour les sportifs ou les personnes ayant une charge d’activité intense. En effet, les consommer en excès comporte des risques pour la santé. Parmi ceux-ci, les suivants se démarquent :

  • Certaines sont formulées avec des ingrédients qui provoquent un effet excitant et diurétique sur le corps, comme la caféine.
  • Elles peuvent contenir de la taurine et d’autres substances au pouvoir stimulant.
  • Les boissons riches en sucre peuvent provoquer des problèmes gastro-intestinaux, comme des vomissements, des nausées et des diarrhées.
  • Elles fournissent une grande quantité de calories sans nutriments.

4. Café

Le café est une boisson qui a un effet diurétique. Pour cette raison, il existe une controverse quant à savoir s’il peut être classé comme l’une des boissons qui provoquent la déshydratation.

Bien qu’il existe une variabilité entre les personnes, les données montrent que cet effet apparaît avec de fortes doses de caféine et ne se produit pas à des doses plus faibles ou modérées.

Les études concluent que le café, consommé avec modération, n’induit pas une plus grande perte de liquides. Mais qu’est-ce qu’une dose élevée ? Selon la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis , la limite serait de 400 milligrammes de caféine pour un adulte en bonne santé.

Café, boissons déshydratantes
La question de savoir si le café est une cause de déshydratation fait toujours l’objet de débats. Cependant, la recommandation générale est de ne pas dépasser sa consommation.

5. Jus de fruits

Les jus de fruits sont des boissons quelque peu controversées ,car leur consommation est souvent associée à des problèmes de santé potentiels. Il ne semble pas pour le moment qu’elles puissent être une cause de déshydratation.

Cependant, en été, les jus de fruits frais peuvent être beaucoup plus appétissants. Et il n’est pas conseillé de les considérer comme la meilleure option pour s’hydrater.

Ils ne remplacent pas non plus une portion de fruits frais. En général, les experts conseillent de ne pas dépasser 100 millilitres pour les enfants et 250 millilitres pour les adultes.

Les meilleures options pour rester hydraté

Compte tenu de l’importance de l’équilibre hydrique, notamment durant l’été, voici quelques conseils pour assurer une hydratation optimale :

  • Buvez une variété de liquides parmi les plus appropriés pour hydrater le corps : eau, eau pétillante, eau de fruits maison, infusions ou bouillons.
  • Mangez beaucoup de fruits et légumes frais.
  • Ayez toujours une bouteille de liquide à portée de main, surtout pour les enfants et les personnes âgées, car il semble que les signaux de soif ne soient pas aussi efficaces à ces âges. 
  • N’attendez pas d’avoir soif pour commencer à boire, car c’est en fait un signe que la déshydratation s’installe.
  • Évitez de faire de gros efforts et des activités de plein air en milieu de journée.

Une attention particulière doit être portée à l’hydratation lors de canicules ou dans des environnements chauds et humides. Idem en cas de perte excessive par un exercice vigoureux, des vomissements ou une diarrhée.

Dans ces deux derniers cas, il est préférable de se rendre dans un centre médical ou une pharmacie pour évaluer la possibilité d’utiliser des sels de réhydratation orale.

En été, il vaut mieux éviter les boissons qui déshydratent

La déshydratation pendant l’été peut causer des problèmes de santé. Par conséquent, il est préférable d’éviter les boissons qui peuvent provoquer cet état. Il est préférable de choisir des variétés qui aident à fournir des fluides et des sels minéraux au corps.

Cela pourrait vous intéresser ...
Des boissons saines qui nous aident à remplacer le café
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Des boissons saines qui nous aident à remplacer le café

Découvrez dans cet article de quelles options nous disposons pour remplacer le café par d'autres boissons qui nous réconfortent.



  • Armstrong LE, Johnson EC. Water Intake, Water Balance, and the Elusive Daily Water Requirement. Nutrients. Diciembre 2018. 10(12):1928.
  • Auerbach B, Dibey S, et al. Review of 100 % fruit juice and chronic health conditions: implications for sugar-sweetened beverage policy. Advances in Nutrition. Marzo 2018. 9 (2): 78-85.
  • García-Arroyo FE, et al. Rehydration with soft drink-like beverages exacerbates dehydration and worsens dehydration-associated renal injury. American Journal of Physiology. Regulatory Integrative and Comparative Physiology. Julio 2016. 311(1):R57-R65.
  • Jéquier E, Constant F. Water as an essential nutrient: the physiological basis of hydration. European Journal of Clinical Nutrition. Febrero 2010. 64(2):115-123.
  • Hobson R, Maughan R. J. Hydration Status and the Diuretic Action of a Small Dose of Alcohol. Alcohol and Alcoholism. Agosto 2010. 45(4):366–373,
  • Maughan RJ, Griffin J. Caffeine ingestion and fluid balance: a review. Journal of Human Nutrition and Diet. Diciembre 2003. 16(6):41–20.
  • Miller HJ. Dehydration in the Older Adult. Journal of Gerontol Nursey. Setiembre 2015. 41(9):8-13.
  • Phillips PA, et al. Body fluid changes, thirst and drinking in man during free access to water. Physiological Behaviors. Setiembre 1984. 33(3):357-363.
  • Popkin BM, D’Anci KE, Rosenberg IH. Water, hydration, and health. Nutr Rev. 2010;68(8):439-458. doi:10.1111/j.1753-4887.2010.00304.x
  • Rehm J. The risks associated with alcohol use and alcoholism. Alcohol Research Current Reviews. 2011. 34(2):135-143.
  • Seal AD, et al. Coffee with High but Not Low Caffeine Content Augments Fluid and Electrolyte Excretion at Rest. Frontiers in Nutrition. Agosto 2018. 4:40.
  • Serra-Majem L, Nissensohn M. Beverage Consumption Habits around the World: The Burden of Disease Attributable to Hydration. Nutrients. Noviembre 2016. 8(11):738.
  • Urdampilleta A, Gómez-Zorita S. From dehydration to hyperhidration isotonic and diuretic drinks and hyperhydratant aids in sport. Nutrición Hospitalaria. Enero 2014. 29(1):21-25.
  • Wassef, B., etl. Effects of energy drinks on the cardiovascular system. World journal of cardiology. Noviembre 2017. 9(11): 796–806.