Boules de Geisha : quand et pourquoi les utiliser

21 octobre 2020
Les objets favorisant la santé du plancher pelvien sont de plus en plus nombreux. Nous allons ici vous parler des bénéfices, des contre-indications et des façons d'utiliser les boules de Geisha.

Nous sommes de plus en plus de femmes à être conscientes de l’importance du soin de notre plancher pelvien. Beaucoup vont d’ailleurs consulter dès qu’elles détectent un dysfonctionnement, et pas seulement en période de post-partum : incontinence, prolapsus, faiblesse de la musculature, douleurs au moment des relations sexuelles, etc.

Il est aussi vrai que nous bénéficions de plus en plus d’objets pour nous aider à maintenir notre plancher pelvien en bonne santé. Les boules de Geisha en sont un bon exemple. Plusieurs boutiques ont mis en vente des boules aux formes et aux poids variés. Le cinéma lui-même reflète les bénéfices de ces objets dans la sexualité de la femme.

Cependant, comme dans le cas de l’automédication, l’auto-prescription de boules de Geisha n’est pas toujours la solution aux problèmes de plancher pelvien de toutes les femmes. De fait, elles peuvent même être contre-productives et, selon les cas, contre-indiquées.

Nous recommandons donc, avant d’utiliser de façon indiscriminée des boules de Geisha, de toujours consulter un professionnel de santé. Celui-ci évaluera le tonus et la force de notre plancher pelvien et, dans le cas d’une pathologie, nous indiquera la thérapie la plus adéquate dans notre cas concret.

Nous allons, dans cet article, parler des bénéfices, des différentes utilisations et des contre-indications des boules de Geisha. Voyons d’abord en quoi elles consistent : il s’agit d’un dispositif formé d’une ou deux boules (si c’est le cas, elles sont unies par un cordon) qui portent une autre boule plus petite produisant une vibration au niveau du plancher pelvien quand la femme se déplace ou marche.

Comment utiliser les boules de Geisha.

Leur fonctionnement :

Le mécanisme d’action de la boule de Geisha est le suivant : en introduisant la boule dans le vagin, le plancher pelvien doit procéder à une contraction involontaire de sa musculature pour que cette dernière ne tombe pas. Par ailleurs, quand la femme se déplace, la petite boule produit une vibration qui augmente la lubrification et le tonus musculaire en général.

Pour que la boule de Geisha joue son rôle, il est fondamental que la femme soit en mouvement. Il ne sert donc à rien de les placer et de rester allongée sur le canapé ou le lit ou assise devant un film.

L’utilisation de la boule de Geisha va permettre de travailler le tonus musculaire, l’état basal de la musculature du plancher pelvien, que nous ne devons pas confondre avec la force, c’est-à-dire la contraction volontaire du plancher pelvien qui pourrait se travailler avec les exercices de Kegel.

Ainsi, si vous voulez travailler le tonus et la force, vous pouvez introduire les boules de Geisha et, en vous déplaçant, réaliser des contractions volontaires du plancher pelvien. De cette façon, vous réaliserez un travail global de la musculature du plancher pelvien.

Bénéfices d’une utilisation régulière et continue

  • Elles améliorent le tonus de la musculature du plancher pelvien et, combinées aux exercices de Kegel, peuvent améliorer la force.
  • Elles augmentent la lubrification du vagin.

Nous devons cependant les écarter des jeux sexuels en tant que tels. Il s’agit ici d’un mythe nourri en grande partie par certains films où les femmes peuvent avoir un orgasme simplement en s’introduisant des boules de Geisha. Un mythe, oui, car ces objets sont généralement placés dans une zone du vagin qui n’a pratiquement pas de terminaisons nerveuses et qui, par conséquent, ne procure aucun plaisir à la femme.

Quoi qu’il en soit, l’utilisation des boules de Geisha peut améliorer – et y arrive – l’expérience sexuelle des femmes. En effet, quand le plancher pelvien a un tonus normal et possède une certaine force, les orgasmes ressentis par les femmes sont plus intenses et plus longs. On a aussi vu qu’elles favorisaient la lubrification, ce qui est très favorable au moment de l’orgasme.

Lisez aussi : Le manque de lubrification féminine : pourquoi ?

En plus de ce que nous avons déjà mentionné, leur utilisation serait indiquée pour différents dysfonctionnements du plancher pelvien. Cependant, comme nous l’avons dit, les conseils devraient venir d’un professionnel de santé. Voici quelques-uns de leurs principaux usages et bénéfices :

  • Combattre l’incontinence urinaire.
  • Prévenir la constipation chronique.
  • En tant qu’entraînement du plancher pelvien avant ou après une opération de l’appareil génital féminin.
  • Elles sont recommandées pour n’importe quelle femme voulant éviter les prolapsus, l’incontinence ou autres altérations.
  • Elles sont conseillées pour les femmes qui pratiquent des sports d’impact comme le CrossFit ou le running. Avec des exercices hypopressifs, elles servent à garder la zone bien tonifiée et prévenir les prolapsus.

Quand ne faut-il pas utiliser les boules de Geisha

Comme nous l’avons déjà signalé, l’utilisation des boules de Geisha peut ne pas être recommandée dans certaines situations ou peut même être contre-indiquée :

Le vaginisme chez la femme.

  • Grossesse : l’utilisation des boules de Geisha n’est pas recommandée pendant cette période. Cependant, si votre gynécologue détermine qu’elles pourraient vous être bénéfiques, il est important que vous suiviez ses recommandations.
  • Prolapsus : si vous soupçonnez un prolapsus ou si l’on vous en diagnostique un, les boules de Geisha ne constituent pas le meilleur complément. Malgré tout, si le professionnel de santé spécialisé vous les recommande pour un travail, à la maison, de la force ou du tonus de la musculature du plancher pelvien, en plus d’une rééducation en consultation, elles pourraient représenter une bonne option.
  • En période de règles.
  • Post-partum : nous ne devons introduire aucun objet dans le vagin, qu’il s’agisse de boules de Geisha, de tampons, de coupe menstruelle, ou même procéder à des douches vaginales, avant au moins six semaines post-partum ou jusqu’à ce que nous cessions complètement de saigner. Vous pourrez commencer à les utiliser après cette période, selon l’évaluation post-partum.
  • Infection vaginale.
  • Vaginisme.
  • Gêne ou douleur lors de leur utilisation.
  • Ne pas être capable de les maintenir en place et qu’elles tombent continuellement.

Souvenez-vous que toutes les indications que nous vous donnons doivent être appuyées par votre professionnel de santé de confiance. C’est lui qui vous informera le mieux à propos des besoins de votre corps.