Buvez-vous suffisamment d’eau ? Découvrez-le avec ces 7 signes

4 février 2018
Pour éviter les problèmes de santé et maintenir une hydratation optimale, il est fondamental de boire entre 6 et 7 verres d'eau par jour. La consommation de fruits et de légumes est aussi un moyen de s'hydrater.

Une bonne consommation d’eau journalière est l’une des habitudes saines que tout le monde devrait adopter dans sa routine quotidienne.

Ce liquide, qui est la base de nos boissons, joue un rôle très important pour la santé de par son intervention dans les fonctions de tous les organes.

Son absorption dans le corps optimise la circulation, améliore le processus d’oxygénation cellulaire et contribue à conserver les tissus en bon état.

De plus, l’eau est essentielle aux processus de désintoxication réalisés par les systèmes excréteurs du corps, car elle s’unit aux déchets pour faciliter leur élimination.

Malheureusement, beaucoup d’entre nous ne consommons pas d’eau en quantité suffisante, et, par conséquent, l’organisme doit multiplier ses efforts pour remplir correctement ses fonctions.

Bien qu’au début nous ne les remarquions pas, les symptômes de la déshydratation se manifestent peu à peu.

Il est alors primordial de reconnaître ces signes, et une fois ces signes identifiés, d’augmenter sa consommation d’eau le plus rapidement possible.

Découvrez quels sont ces signes !

1. La constipation

Une femme aux toilettes

La constipation est un trouble digestif qui se caractérise par l’incapacité ou la difficulté à éliminer les selles.

Cela entraîne une réaction inflammatoire dans l’intestin, réaction qui modifie l’activité des bactéries saines.

La constipation peut être due à de mauvais choix alimentaires, ou bien à une faible consommation d’eau.

Le liquide agit comme un lubrifiant intestinal, lequel facilite alors le transport des déchets jusqu’à leur élimination.

2. La peau sèche

Les premiers signes de déshydratation sont visibles sur la peau qui présente alors un aspect sec et opaque.

Il est vrai que ces symptômes peuvent être la conséquence de facteurs externes, mais il ne faut pas ignorer le fait que le manque de liquides est l’une des causes principales.

L’eau participe à une circulation correcte du sang par les veines, participation essentielle pour maintenir une production optimale des huiles dans la peau.

Sans eau, les cellules de la peau sèchent peu à peu et le processus de régénération est inexistant.

3. La langue et la bouche sèches

Lèvres sèches d'une femme

Le manque d’eau dans l’organisme peut provoquer une sècheresse buccale en raison de la réduction de la production de salive.

Cela se manifeste généralement par une sensation de soif constante qui, en général, s’atténue au moment de consommer de l’eau dans son état naturel.

4. Les poches et les cernes

Une autre conséquence esthétique liée à une faible consommation d’eau de façon quotidienne sont les poches et les cernes qui se forment dans le contour des yeux.

Ces symptômes sont dus à la déshydratation, laquelle génère la rétention de liquides et l’inflammation.

La faible quantité d’eau interfère dans l’activité du système circulatoire, empêchant que le sang oxygène les cellules de manière appropriée.

À cela, s’ajoute la rétention des toxines, ce qui inévitablement affecte la santé cutanée.

5. Les douleurs musculaires 

Dos d'une femme qui s'étire

La faible consommation de liquides sains tels que l’eau est un facteur qui influence la récurrence des douleurs musculaires.

L’eau est un facteur essentiel pour équilibrer les électrolytes du corps, des substances qui régulent la santé musculaire.

Les muscles doivent rester bien hydratés afin de conserver leur force et d’éviter leur inflammation.

6. Les migraines

L’apparition de migraines a un très grand rapport avec le manque d’eau dans l’organisme.

La déshydratation affecte le processus d’oxygénation des cellules ainsi que la circulation des nutriments, ce qui augmente le stress et la tension dans le crâne.

Les liquides sont nécessaires pour que le système nerveux fonctionne bien, ainsi que l’activité hormonale.

7. Des changements dans l’urine

Échantillon d'urine

Il n’est pas nécessaire de faire des examens d’urine pour détecter une déshydratation de l’organisme, et constater que ce dernier a besoin de liquides d’urgence.

Analyser ses habitudes de miction suffit pour constater un manque éventuel d’eau, lequel affecte les reins.

Ces changements dans l’urine sont les suivants :

  • une envie d’uriner moins fréquente
  • une urine très jaune
  • une odeur plus forte qu’habituellement
  • une envie d’uriner présente sans que rien ne se passe 
  • des infections urinaires qui se multiplient de façon alarmante

Vous avez ces symptômes ? Si c’est le cas, il est préférable que vous commenciez à boire plus d’eau pendant la journée.

Assurez-vous de boire entre 6 et 8 verres par jour, et de consommer des aliments hydratants tels que les fruits et les légumes.

 

A découvrir aussi