7 caractéristiques de la personnalité addictive

Certaines personnes sont plus vulnérables que d'autres aux comportements addictifs. Il existe certains traits de personnalité qui augmentent ce risque et que nous pouvons identifier. Découvrez-les ici.
7 caractéristiques de la personnalité addictive
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 14 décembre, 2022

Les caractéristiques de la personnalité addictive permettent de comprendre certains comportements. Certaines personnes ont une tendance plus importante à mener à un certain type de dépendance : jeu, cannabis, pornographie, alcool, psychotropes.

Il est vrai que nous ne pourrons jamais prédire à 100 % qui peut tomber dans l’une de ces dépendances. Cependant, il existe généralement des facteurs importants. À cet égard, nous pouvons mentionner une recherche publiée sur British Journal of Addiction de 1990 par Dr Isaac Marks.

Dans ce travail, il a été souligné que la vie elle-même est, parfois, un ensemble de dépendances. En effet, il y a des activités pour lesquelles nous ressentons le besoin de les réaliser fréquemment, car elles nous font du bien, nous font plaisir ou nous aident à relâcher les tensions.

Cependant, d’un point de vue clinique, ce ne sont pas des dépendances en tant que telles. D’autre part, le comportement addictif est celui qui entrave le bon déroulement d’une vie normale ou, en d’autres termes, celui qui nous fait perdre le contrôle.

Savoir identifier quels traits de personnalité favorisent les comportements addictifs est pertinent. Découvrez-les ci-dessous !

Caractéristiques de la personnalité addictive alimentaire.

Les addictions sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes, et l’une d’entre elles est liée à l’alimentation.

Personnalité addictive : 7 dimensions qu’il faut prendre en compte

Il est important de savoir différencier un enthousiasme excessif d’une addiction. Il y aura ceux qui, par exemple, adorent jouer aux jeux vidéo et y passent tout leur temps libre. Cependant, tant que ces personnes remplissent leurs obligations professionnelles et académiques et qu’elles ne négligent pas leurs relations, nous ne pouvons pas considérer cette activité comme une dépendance.

Les conduites addictives ne se réfèrent pas seulement à la consommation de substances, qu’il s’agisse de drogues, d’alcool ou de psychotropes. Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-V) inclut les dépendances au jeu, à la pornographie, à la technologie, à Internet ou encore à certains types d’aliments.

Il est donc intéressant de savoir quelles sont les caractéristiques de la personnalité addictive. Nous ne pouvons pas ignorer le fait que ce sont les adolescents qui présentent un plus grand risque de dériver vers ces comportements.

1. Solitude et distanciation sociale

Les personnes plus susceptibles de développer des dépendances ont de faibles compétences sociales. Par exemple : les jeunes ayant des problèmes dans le contexte académique.

L’isolement et la dépendance vont souvent de pair. Des études ont mis en évidence que la solitude est généralement à l’origine de l’addiction à Internet ou aux jeux vidéo chez les adolescents.



[/atomik -lu-aussi ] [/atomik -lu-aussi ]

2. Stress et troubles anxieux

L’une des caractéristiques de la personnalité addictive est la présence de conditions psychologiques, telles que le stress et l’anxiété. De nombreuses personnes canalisent ces états à travers la nourriture, par exemple.

D’où l’hyperphagie boulimique ou l’alimentation compulsive. Nous ne pouvons pas oublier que la dépendance est un trouble qui affecte également la nourriture. Le stress et l’anxiété peuvent également déclencher l’alcoolisme.

3. Personnalité impulsive

La personnalité impulsive est aussi souvent à l’origine de comportements addictifs. Il s’agit de personnes incapables de contrôler leurs désirs, de réguler leur comportement et de gérer leurs émotions. Ces personnes ne savent pas dire non quand on leur propose quelque chose de nocif.

4. Absence de significations vitales, d’objectifs et d’engagements

Comme l’a souligné le psychiatre Viktor Frankl : il est nécessaire de définir un sens vital, de croire en quelque chose, de s’engager dans un but, dans des valeurs. Lorsqu’une personne traverse son quotidien vide d’engagements, vide de valeurs et de sens, sans rien attendre d’elle-même et de son propre avenir, le risque de dériver vers une addiction augmente.



[/atomik -lu-aussi ]

5. Faible estime de soi

Une faible estime de soi est à l’origine d’une grande partie des troubles psychologiques et des comportements addictifs. Quand on a une image négative de soi, quand on ne s’apprécie pas, qu’on ne se respecte pas, le vide est tellement immense qu’il faut le combler avec tout ce qu’on peut.

Il est très facile d’aborder la drogue dans cette situation et de se réfugier dans les jeux d’argent ou les pages pornographiques comme mécanisme pour ressentir quelque chose, pour apaiser les émotions négatives.

6. “Je n’ai pas de problème” : déni provocateur

Une autre caractéristique de la personnalité addictive est le déni. Quand une personne dépendante a un problème, quand quelque chose ne va pas ou quand elle est dans une situation dangereuse ou compliquée, elle a tendance à nier ce qui leur arrive. Beaucoup affichent une attitude de défi ou de mépris envers ceux qui les soutiennent, envers ceux qui se soucient d’eux.

homme qui met en évidence les caractéristiques de la personnalité addictive
Derrière les comportements addictifs, se cache souvent une faible estime de soi.

7. La peur et l’insécurité qui saturent tout

La peur d’échouer, l’angoisse de ne pas être comme les autres le veulent, l’insécurité permanente. Ceux qui présentent un risque plus élevé de tomber dans le problème de la dépendance cachent parfois un monde émotionnel complexe.

Il y a des peurs profondes qui se camouflent derrière une carapace d’agressivité. Il y a de l’insécurité et même de la fragilité.

Ce caractère volage est ce qui les amène à tomber en mauvaise compagnie tout en cherchant quelque chose avec quoi ne plus penser. Ils veulent oublier.

Les caractéristiques courantes de la personnalité addictive peuvent servir de signaux d’alerte

En somme, il est vrai que derrière chaque toxicomane, il y a une histoire personnelle unique et des caractéristiques uniques. Cependant, on retrouve presque toujours des éléments communs, des facteurs qui permettent d’évaluer le risque qu’un proche se retrouve dans une situation aussi problématique que dangereuse.

Cela pourrait vous intéresser ...
Apprenez la technique des feux de circulation pour contrôler les émotions
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Apprenez la technique des feux de circulation pour contrôler les émotions

La technique des feux de circulation est utile pour apprendre aux enfants à réguler leurs émotions avant d'agir de manière impulsive.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.