Causes et symptômes de la sporotrichose

Les personnes qui travaillent dans des pépinières, qui cultivent des roses ou sont horticultrices peuvent prévenir la sporotrichose en utilisant de gros gants quand elles manipulent les fleurs et les plantes.
Causes et symptômes de la sporotrichose

Dernière mise à jour : 11 janvier, 2021

La sporotrichose est une infection prolongée ou chronique de la peau causée par un champignon saprophyte du nom de Sporothrix schenckii. L’infection se développe quand les champignons entrent dans l’organisme à travers des égratignures ou des petites coupures.

En général, la peau et les ganglions lymphatiques sont infectés et c’est pour cette raison que l’on voit apparaître des protubérances sur la peau et une inflammation des ganglions lymphatiques. La sporotrichose peut aussi, dans de rares cas, affecter les poumons, les articulations, les os ou d’autres parties de l’organisme.

Causes de la sporotrichose

Les causes de la sporotrichose.

Ce champignon pousse dans des rosiers, des arbustes d’épine-vinette, dans la mousse de sphaigne et certains engrais. À la différence de la majorité des infections fongiques, ce champignon pénètre dans l’organisme à travers de petites blessures sur la peau.

Dans la majorité des cas, l’infection a lieu chez les agriculteurs, les cultivateurs de roses, les horticulteurs et les travailleurs des pépinières. La sporotrichose peut donc être une maladie professionnelle pour les personnes qui travaillent dans ces secteurs.

La sporotrichose généralisée ou disséminée peut se développer chez des personnes avec un système immunitaire affaibli quand elles inhalent de la poussière pleine de spores de champignons.

Symptômes

Les symptômes de la sporotrichose.

L’infection cutanée commence de façon caractéristique sur un doigt ou une main. Elle se manifeste sous la forme d’une petite protubérance rougeâtre et indolore à l’endroit de l’infection. Pendant les jours ou semaines qui suivent, la protubérance se transforme en ulcère.

La majorité des plaies se présentent sur les mains et les avant-bras car ces zones sont souvent blessées en manipulant des plantes.

L’infection se dissémine à travers les vaisseaux lymphatiques du doigt, de la main et du brasFinalement, elle atteint les ganglions lymphatiques en formant davantage de nodules et d’ulcères ouverts tout au long du trajet.

Le pus des ganglions lymphatiques peut suppurer à travers la peau. Lors de cette phase, la douleur n’est que légère. Ces plaies ne guérissent pas, sauf si elles reçoivent un traitement, et peuvent durer des années.

L’infection dans les poumons peut causer une pneumonie, avec une légère douleur thoracique et une toux. Cette infection se produit généralement chez des personnes qui souffrent déjà d’une maladie pulmonaire. En ce qui concerne les articulations, la sporotrichose cause une inflammation et rend les mouvements douloureux.

Dans de très rares cas, la sporotrichose se répand dans tout le corps. Ces infections supposent un danger pour la vie et sont plus fréquentes chez les personnes avec un système immunitaire affaibli.

Diagnostic

Une culture en laboratoire.

Votre médecin vous examinera et vous interrogera sur vos symptômes. L’examen révélera les plaies typiques causées par le champignon. Les nodules et les ulcérations caractéristiques permettront au médecin de soupçonner une sporotrichose.

Le diagnostic requiert la culture d’un échantillon de tissu infecté, pour confirmer si le champignon Sporothrix est bien présent.

Traitement de la sporotrichose

Le traitement de cette infection cutanée se fait par des médicaments antimycotiques. Le principe actif que l’on emploie est l’itraconazole par voie oralequi aide aussi à prévenir la récurrence de cette maladie. Une récupération totale est possible grâce à ce traitement.

Ce dernier doit se poursuivre entre 2 et 4 semaines même si les plaies ont disparu. On peut aussi avoir recours à la terbinafine au lieu de l’itraconazole.

La sporotrichose disséminée est plus difficile à traiter et requiert plusieurs mois de thérapie. Les infections qui se sont disséminées ou qui touchent tout le corps se traitent avec de l’amphotéricine B par intraveineuse. Dans ce cas, la durée du traitement peut atteindre jusqu’à 12 mois.

Cette maladie peut être potentiellement mortelle pour des personnes avec un système immunitaire affaibli. Même si la maladie est contrôlée, les personnes atteintes du SIDA ou d’autres maladies entraînant une immunosuppression peuvent avoir besoin d’un traitement à vie.

Possibles complications

Les personnes avec un système immunitaire sain peuvent souffrir de petits problèmes et d’infections secondaires sur la peau, comme des staphylocoques ou des streptocoques.

Au contraire, les personnes avec un système immunitaire affaibli peuvent développer :

  • Arthrite dans les articulations.
  • Infection osseuse.
  • Complication des médicaments : l’amphotéricine B peut avoir de graves effets secondaires.
  • Problèmes respiratoires et pulmonaires comme une pneumonie.
  • Infection cérébrale.

Il est possible de prévenir ou de réduire le risque de lésion cutanée en utilisant de gros gants quand on travaille en jardinerie.

Cela pourrait vous intéresser ...
15 remèdes pour traiter les champignons sur la peau
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
15 remèdes pour traiter les champignons sur la peau

L'apparition de champignons sur la peau est le résultat d'une série d'infections causées par différents types de champignons, parmi lesquels



  • Castro Alegria, L. A. (2013). Esporotricosis cutánea : experiencia de un hospital de tercer nivel en Cali , Colombia. Iatreia.

  • Bove-Sevilla, P. M., Mayorga-Rodríguez, J., & Hernández-Hernández, O. (2008). Esporotricosis transmitida por gato doméstico. Reporte de un caso. In Medicina Cutanea Ibero-Latino-Americana.

  • Carrada-Bravo, T. (2012). Esporotricosis: Avances recientes en el diagnóstico de laboratorio, histopatología y la epidemiología en México. Revista Latinoamericana de Patología Clínica y Medicina de Laboratorio.