Questions fréquentes autour de l’arthrite

9 mai 2020
L'arthrite est associée à la forme physique, au mode de vie, à la profession et à la génétique. Il existe différentes variétés et formes de présentation, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Bien que beaucoup de personnes l’utilisent à tort, le terme arthrite désigne une inflammation des articulations. En fait, même si l’arthrite rhumatoïde est la plus connue, elle n’est pas un synonyme. De plus, les deux termes ne peuvent pas être interchangeables.

Effectivement, en réalité, il existe de nombreux types d’arthrite différents. On estime qu’il en existe près de 100 variétés. Par ailleurs, il y a également beaucoup de maladies associées à cette inflammation articulaire qui s’accompagnent de douleur et de rigidité.

Etant donné qu’il s’agit d’un trouble multifactoriel et varié, il est compliqué de savoir combien de personnes sont exactement affectées. Néanmoins, les statistiques indiquent qu’une personne sur six souffre de cette pathologie. C’est pourquoi, dans cet article, nous tentons de répondre aux questions les plus fréquentes sur l’arthrite.

Qui est touché par l’arthrite ?

La vérité est que l’arthrite peut affecter des personnes de tout âge. Comme nous l’avons mentionné auparavant, ce terme fait simplement référence à l’inflammation des articulations. Ensuite, chaque variété a son propre ensemble de caractéristiques propres et touche plus souvent certains types de personnes.

Toutefois, il semble que certains facteurs tels que la génétique, l’environnement et le mode de vie général, soient liés. Par exemple, on sait que l’incidence de presque tous les types d’arthrite augmente avec l’âge.

Le mode de vie et la forme physique jouent un rôle majeur. L’obésité et le surpoids peuvent également produire une surcharge dans les articulations inférieures du corps, comme le genou. Cela peut donc être un déclencheur d’arthrite.

Cependant, cela ne veut pas dire que les sportifs sont complètement épargnés par cette pathologie. C’est parfois le contraire. Les sportifs de haut niveau y sont également sujets en raison de l’usure dans les articulations.

Par ailleurs, le fait d’être un homme ou une femme est étroitement lié au type d’arthrite dont on souffre. Presque 60% des personnes atteintes de cette maladie sont des femmes. Néanmoins, certains types, tels que la goutte, sont plus courants chez les hommes.

Une femme âgée souffrant d'arthrite au genou

Découvrez également : 6 conseils pour prévenir l’arthrose à partir de 35 ans

Quelles sont les causes de l’arthrite ?

Certains types d’arthrite ont une cause qui a été déterminée. Par exemple, on sait que certaines infections peuvent provoquer le développement de la maladie. Dont les infections comme la tuberculose, la gonorrhée, ou la maladie de Lyme.

Il en va de même pour la goutte, qui se produit par un excès d’acide urique se déposant dans les articulations. D’autre part, il faut souligner que le métier exercé a aussi une influence sur les manifestations de cette maladie. En effet, le fait de rester pendant des heures dans la même posture, et de façon continue, peut la déclencher au fil des années.

Quels sont les symptômes les plus caractéristiques ?

Cette pathologie a tendance à se manifester par des douleurs et des difficultés à bouger l’articulation affectée. Parfois, cela s’accompagne de raideur dans cette même zone ainsi qu’un gonflement. L’arthrite peut toucher une seule articulation ou plusieurs en même temps. Elle peut même être symétrique ou non.

Chaque type a ses particularités. Et la durée des symptômes est généralement variables. Par exemple, l’arthrite rhumatoïde est une arthrite symétrique qui affecte les petites articulations comme celles des doigts de la main. De son côté, la goutte apparaît souvent sous la forme d’arthrite dans une seule articulation.

L'arthrite peut consister en l'inflammation de l'articulation des gros orteils

Lisez aussi : Herbes médicinales pour la douleur de l’arthrite rhumatoïde

Quel est le traitement en cas d’arthrite ?

La plupart des arthrites sont incurables. Sauf certains types qui sont liés aux infections. Toutefois, bien qu’il n’existe pas de remèdes pour cette maladie, on trouve des traitements qui permettent de réduire et de soulager les symptômes.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINEs) sont utilisés pour réduire l’inflammation et soulager la douleur. Ils constituent presque toujours la première étape thérapeutique. Il est important de savoir que chaque traitement doit être individualisé et adapté au type d’arthrite.

Par conséquent, si vous souffrez de l’un des symptômes et que vous soupçonnez l’apparition de cette pathologie, il est judicieux de consulter un médecin. Il est essentiel d’en rechercher la cause et d’établir un programme thérapeutique spécifique pour vous. Vous pourrez également dissiper vos doutes éventuels.

 

  • Preguntas frecuentes sobre artritis | ASAPAR. (n.d.). Retrieved February 3, 2020, from http://www.asapar.com/faq.htm
  • Preguntas frecuentes | Artritis | CDC. (n.d.). Retrieved February 3, 2020, from https://www.cdc.gov/arthritis/spanish/conceptos-basicos/preguntas-frecuentes.htm
  • Preguntas frecuentes. (n.d.). Retrieved February 3, 2020, from http://espanol.arthritis.org/espanol/la-artritis/preguntas-frecuentes/