Chatérapie : 6 bienfaits des chats sur la santé mentale

La chatérapie est recommandée pour travailler sur différents objectifs. Parmi eux, figurent l'amélioration de l'humeur et l'enseignement de valeurs telles que la responsabilité et l'attention.
Chatérapie : 6 bienfaits des chats sur la santé mentale

Dernière mise à jour : 06 juillet, 2022

Sûrement, quand vous imaginez le début d’une thérapie, vous visualisez un psychologue et un patient. Certes, c’est l’image la plus répandue, mais ce n’est pas la seule. Au fil du temps, la thérapie a évolué et s’est transformée. Parmi les différentes options, figure la chatérapie.

La chatérapie implique, comme son nom l’indique, la participation d’un chat. Voyons en quoi elle consiste et quels sont ses avantages.

Les bienfaits de la chatérapie

Prendre soin des animaux de compagnie présente de nombreux avantages pour notre santé. Découvrez ci-dessous les principaux bienfaits de la chatérapie.

1. La chatérapie renforce notre système immunitaire

L’interaction avec les chats nous permet de nous éloigner (un instant) de certains soucis. Cette interaction réduit le stress et renforce les défenses naturelles de l’organisme.

Une femme nourrit un chat.
Prendre soin des animaux réduit le stress et, avec moins de cortisol dans le sang, la réponse des globules blancs s’améliore.

2. Elle aide à réduire les niveaux d’anxiété et de stress

Le rythme des félins est très différent de celui des autres animaux. Un chat peut apporter un peu plus de tranquillité d’esprit au quotidien, en réduisant l’anxiété.



3. Elle permet de mieux faire face à la solitude

La chatérapie est recommandée en cas de deuil, de séparation ou de syndrome du nid videC’est une façon de se connecter avec ses émotions. En jouant, en parlant, en donnant et en recevant de l’affection, la solitude se dissipe.

4. Elle aide à renforcer d’autres compétences

La responsabilité, l’attention et la répartition des tâches sont des compétences générales et sociales. Dans les foyers où des enfants en développement partagent leur quotidien avec des animaux, ces compétences peuvent être renforcées.

5. Elle apporte de la joie

Vous vous êtes sûrement retrouvé à sourire face aux pitreries de votre chat ou à parler de lui à d’autres personnes. Un chat améliore notre humeur, ce qui a un impact positif sur la qualité de vie.

6. Elle réduit les risques d’avoir une crise cardiaque

Une étude de 2009 a révélé que les personnes qui vivent avec des chats sont moins susceptibles de mourir d’une crise cardiaque. Cela serait dû à la baisse de la pression artérielle.



Quelques considérations sur la chatérapie

La thérapie avec les chats est, dans certains cas, plus recommandée que celle avec les chiens. Par exemple, dans le cas des personnes âgées, les chiens sont généralement plus exigeants et aussi plus énergiques.

De plus, les chats sont plus indépendants et nécessitent moins d’attention. Contrairement à un chien, un chat peut mieux vivre en appartement et n’a pas besoin d’une promenade quotidienne, ce qui est complexe pour une personne âgée ou à mobilité réduite. La chatérapie est également recommandée avec les enfants autistes.

Nous ne disons pas lá que la chatérapie est meilleure que la thérapie avec d’autres animaux. La thérapie avec les animaux doit toujours être adaptée aux circonstances, selon l’objectif thérapeutique.

Personne âgée à mobilité réduite.
Pour les personnes à mobilité réduite, un animal qui nécessite moins de promenades ou de sorties est préférable.

Toutes les thérapies ne fonctionnent pas pour tout le monde

Comme tout type d’approche, la thérapie par le chat nécessite un certain engagement pour atteindre les améliorations souhaitées. En ce sens, avant de s’y lancer, il faut être honnête et analyser les réelles possibilités.

Toutes les thérapies ne conviennent pas à tout le monde ou ne fonctionnent pas de la même manière. Par conséquent, il est important d’analyser le diagnostic et la situation particulière. Par exemple, même si cela semble évident, il faut savoir à l’avance si la personne est allergique aux chats ou non.

Pour cette raison, avant de recommander ou de commencer une thérapie de ce type, il faut réfléchir à la qualité du traitement que la personne peut offrir à l’animal. Rappelons-nous que les animaux de compagnie ont aussi des besoins fondamentaux qui doivent être satisfaits, ainsi que des droits qui doivent être respectés.

En ce sens, il faut se demander si nous avons vraiment envie d’en prendre soin et si nous disposons des ressources économiques et du temps pour lui prodiguer soins et bien-être. Si ce n’est pas le cas, la situation peut devenir stressante, tant pour la personne que pour l’animal.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les effets de l’art-thérapie sur la sclérose en plaques
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les effets de l’art-thérapie sur la sclérose en plaques

Les maladies neurodégénératives affectent les patients à différents niveaux. L'art-thérapie peut être utile dans la sclérose en plaques.



  • Barbosa Gómez, L. K., & Rosero Córdoba, Y. S. (2021). Conocimiento de la comunidad del sector salud en la UAN sobre la terapia asistida con animales.
  • Qureshi, A. I., Memon, M. Z., Vazquez, G., & Suri, M. F. K. (2009). Cat ownership and the Risk of Fatal Cardiovascular Diseases. Results from the Second National Health and Nutrition Examination Study Mortality Follow-up Study. Journal of vascular and interventional neurology2(1), 132.
  • García-Mauriño, P. A.; Amado Luz, L.; Babot, M.; Lacasa, F. y Álvarez Segura, M. (2017). La aplicación de la terapia asistida con animales en la salud mental infanto-juvenil. Revista de Psicología Universidad de Antioquia, 9(2), págs. 177-188. DOI: 10.17533/udea.rp.v9n2a11