Chronopathie : les caractéristiques des personnes obsédées par la gestion du temps

La productivité et une bonne gestion du temps sont nécessaires à la croissance personnelle. Cependant, être obsédé par ces concepts n'apportent jamais rien de bon.
Chronopathie : les caractéristiques des personnes obsédées par la gestion du temps

Dernière mise à jour : 24 janvier, 2022

Nous vivons dans une société qui nous pousse à être productifs en tout temps. Dans ce contexte, nombreuses sont les personnes qui sont envahies par l’angoisse liée à la sensation de ne pas profiter du temps comme il se doit. Si tel est votre cas, vous êtes sûrement victime de chronopathie.

Cette obsession a des conséquences néfastes sur la santé physique et mentale. Voyons en quoi consiste ce trouble et comment il est possible de le surmonter.

Qu’est-ce que la chronopathie ?

Le terme chronopathie vient de cronos, qui signifie « temps », et de pathos, qui signifie « maladie ». Nous devons cette vulgarisation à la psychiatre Marian Rojas Estapé, qui en parle dans son ouvrage Cómo hacer que te pasen cosas buenas (Comment faire en sorte que de bonnes choses t’arrivent).

L’auteur définit la chronopathie comme un nouveau syndrome, qui se caractérise par une obsession du temps et la difficulté de s’arrêter, même face à l’épuisement. En outre, il met en évidence le fait que l’immédiateté, la rapidité et la surcharge de tâches l’emportent sur le repos et le plaisir.

L’art de se reposer fait partie de l’art de travailler.

~ John Steinbeck ~

Bien que la chronopathie ne soit pas encore classée comme un trouble mental, nous devons garder à l’esprit que cette condition entraîne beaucoup d’inconfort et provoque généralement des problèmes graves, tels que le stress chronique et l’engourdissement émotionnel.

Montre de sport chez une personne atteinte de chronopathie.
Même dans le sport, l’obsession du temps s’est installée. Un exemple de cela sont les montres de sport qui sont de plus en plus populaires parmi les athlètes amateurs.

Les caractéristiques des personnes qui estiment ne pas pouvoir perdre de temps

  • Les personnes atteintes de chronopatie ressentent un profond besoin de satisfaire la demande sociale de productivité. Par conséquent, elles remplissent leurs agendas de responsabilités et d’obligations à remplir.
  • Elles vivent rapidement, comme si elles étaient dans une compétition qu’elles devaient gagner.
  • Elles ont d’énormes difficultés à s’arrêter et à se reposer, malgré leur épuisement.
  • Elles ne savent pas profiter du moment présent, de la compagnie de leurs proches et des petits plaisirs de la vie. L’agitation et l’obsession du temps leur font manquer des opportunités spéciales et uniques.
  • Lorsqu’elles ne font rien, elles pensent qu’elles vont être jugées pour leur paresse et leur désorganisation.
  • Elles ressentent de l’anxiété, de la frustration et de la culpabilité lorsqu’elles ne font pas quelque chose de productif.
  • Elles sont impatientes et veulent tout résoudre immédiatement.


Les conséquences de la chronopathie

Contrairement à ce que nous sommes amenés à croire, un rythme de vie rapide et des horaires très stricts n’apportent jamais rien de bon. Il est beau d’aspirer à la productivité – cela est même nécessaire -, mais être obsédé par la gestion du temps et se surcharger d’obligations nuit considérablement au bien-être. Parmi les conséquences les plus courantes, figurent les suivantes :

  • Épuisement physique et mental 
  • État d’accélération constante et d’hyperactivité, qui empêche de penser clairement
  • Perception déformée du temps
    • La personne a l’impression que le temps passe trop vite).
  • Niveaux élevés de tension, de stress et d’anxiété
    • Si ces niveaux perdurent, d’autres troubles peuvent faire leur apparition, comme l’insomnie, les douleurs musculaires, l’hypertension, l’affaiblissement du système immunitaire, la fatigue et l’accélération du rythme cardiaque.
  • Dans les cas graves, il peut y avoir une déconnexion avec ses propres émotions. Les personnes accordent plus d’attention à la façon dont elles passent leur temps et négligent ce qu’elles ressentent.

La rapidité qui est une vertu, engendre son vice qui est la hâte.

~ Gregorio Marañón ~

Quelques conseils pour surmonter la chronopathie

Si à ce stade vous pensez être esclave du temps et ressentez un profond malaise à ce sujet, découvrez ci-dessous quelques conseils qui vous aideront à vous en libérer.

Laissez des espaces libres dans votre agenda

Il est essentiel que vous laissiez des espaces libres dans votre emploi du temps hebdomadaire pour vos loisirs, le repos et le plaisir. Nous avons tous besoin de moments de calme pour nous remettre de l’agitation. Si vous êtes surchargé, vous ne récupérerez jamais à 100 %.

Cherchez des obligations dont vous pouvez profiter

Il n’y a rien de plus satisfaisant que de faire ce que l’on aime. Veillez donc à ce que vos obligations soient en phase avec ce qui vous comble réellement de joie. Cela n’est pas toujours simple, mais si vous y parvenez, vous serez plus satisfait de votre vie et le sentiment de tirer le meilleur parti de votre temps sera renforcé.



Évitez de tout planifier

Tout chronométrer, même si c’est pour le plaisir, augmente la sensation de perte de temps. Par conséquent, lâchez quelque peu le contrôle et prévoyez des espaces vides.

Arrêtez tout pour réfléchir un instant à ce que vous aimeriez le plus faire à ce moment précis. Cela vous rendra plus conscient du moment présent.

Agenda organisé chez une femme atteinte de chronopathie.
C’est bien d’avoir un agenda, mais c’est aussi correct de quitter des espaces sans planifier pour juste profiter du moment.

Profitez de la route

Si vous faites tout rapidement, vous ne pouvez pas apprécier les processus, car vous ne pensez qu’aux résultats. De plus, face à tout inconvénient, vous vous sentirez frustré, car vous ne verrez qu’un retard dans l’atteinte d’un objectif. A la longue, vous finirez vos projets insatisfaits et vous vous reprocherez de ne pas avoir eu plus de temps pour mieux faire les choses.

La clé est d’être conscient du chemin et d’apprendre de toutes les erreurs qui peuvent survenir. Cet apprentissage est ce qui vous donnera le sentiment que vous ne perdez pas notre temps.

Demandez de l’aide

Dans de nombreux cas, l’idéal est d’être accompagné par un psychothérapeute qui vous donne les outils nécessaires pour surmonter votre combat contre le temps. Bien que la chronopathie ne soit pas une entité clinique, ses conséquences sont très néfastes. N’hésitez donc pas à vous rendre chez un spécialiste si vous pensez que la situation vous échappe.

Apprenez à faire des pauses

Il est important de ralentir la cadence de temps à autres. Ce n’est qu’alors que vous pourrez percevoir et apprécier la beauté de la vie. De plus, le repos, la pause et le silence sont des aspects clés pour entreprendre de nouveaux projets avec enthousiasme.

This might interest you...
Le besoin de passer du temps en famille
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Le besoin de passer du temps en famille

Pour combler le manque d'amour à la maison, il est nécessaire de partager du temps en famille. Ne le négligez pas et profitez-en.