Comment cultiver des myrtilles chez soi

· 7 décembre 2018
Non seulement la myrtille est un ingrédient parfait à incorporer dans des tartes, mais c'est aussi un fruit bénéfique pour la santé. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez cultiver des myrtilles chez vous.

La couleur bleutée des myrtilles est attrayante et unique, tout comme leur goût incomparable. Si vous avez très envie d’avoir des myrtilles chez vous, cet article est fait pour vous ! Découvrez ici tout ce que vous devez savoir pour cultiver des myrtilles.

La myrtille est une baie qui pousse dans un arbuste appelé le myrtillier, lequel appartient à la famille des Ericaceae. C’est un fruit très apprécié, raison pour laquelle c’est un ingrédient très convoité en pâtisserie. On le trouve dans de nombreuses recettes sucrées !

En plus de son goût délicieux, ce fruit possède également des propriétés bénéfiques pour la santé : il est riche en nutriments. Il se démarque notamment par ses fortes teneurs en vitamine C, en fibres, en potassium, en fer et en calcium.

Ces baies contiennent aussi une grande concentration de pigments naturels aux actions antioxydantes.

Toutes ces caractéristiques apportent de nombreux bienfaits pour la santé.

  • Les antioxydants, les antocyanes et les caroténoïdes participent à la formation des os et des dents, à la création des globules rouges et à l’absorption du fer. Ils neutralisent également les agents qui nuisent à l’organisme.
  • Le potassium favorise le bon fonctionnement du système musculaire et du système nerveux.
  • Les fibres favorisent la régulation de la flore intestinale.
  • Les vitamines renforcent le système immunitaire, ce qui permet de prévenir certaines maladies. Par ailleurs, grâce à leur forte teneur en vitamines, les myrtilles sont recommandées aux femmes enceintes.
  • Leur action antiseptique est importante pour combattre les infections causées par des germes.

Cela ne fait aucun doute… Cultiver des myrtilles chez soi est une très bonne idée ! Vous vous demandez comment faire et quelles considérations faut-il prendre en compte ? Nous vous disons tout ici !

Cultiver des myrtilles : le pot

cultiver des myrtilles

Le type du pot et sa taille dépend de votre point de départ pour commencer le processus de plantation.

Si vous commencez avec des graines, vous pouvez utilisez un récipient de petite taille. En revanche, si vous commencez avec un plant, utilisez un pot de petite taille.

Bien entendu, au fur et à mesure que l’arbuste pousse, vous devrez adapter la taille du pot ou bien planter l’arbuste directement dans le sol.

Au maximum, la taille du pot ne dépassera pas les 60-70 litres. Il faudra attendre la troisième ou quatrième année pour cela.

Lisez aussi : 3 délicieuses recettes à base de fruits secs

Cultiver des myrtilles : le sol

Le myrtillier préfère les sols acides, de préférence avec un pH proche de 4,5. Pour cela, vous pouvez avoir recours à des additifs, tels que le compost, le soufre ou encore la tourbe.

La farine de graine de coton et l’engrais de feuilles de pin sont aussi efficaces.

Cultiver des myrtilles : les différentes étapes

  • Dans un petit récipient, placez une serviette épaisse, puis versez un peu d’eau.
  • Mettez quelques graines dans le récipient.
  • Introduisez les graines une à une dans la terre. Recouvrez-les bien.
  • Arrosez la plante régulièrement et faites en sorte de maintenir un bon niveau d’humidité.
  • Placez le pot dans un endroit bien illuminé et protégé du vent.
  • Aussi bien dans le sol que dans le pot, la terre doit être lisse et souple afin de garantir la bonne oxygénation et le bon drainage de la plante.
  • Une fois que c’est planté, vous pouvez préparer un rembourrage à base de branches ou de feuilles de chêne ou de pin. Cela aidera à prévenir l’apparition des mauvaises herbes, à conserver l’humidité et à apporter de l’acidité au sol.

Cultiver des myrtilles : les soins spéciaux

cultiver des myrtilles

Ne mettez pas trop de graines dans un même pot : la plante a besoin d’un certain espace pour pousser correctement. La terre doit être humide au moment de la plantation.

Lorsque la plante aura poussé, vous devrez remplacer le pot ou bien planter la plante directement dans le sol.

Lorsque ce sera le moment de le faire, les racines de la plante doivent être complètement humidifiées afin qu’elles ne souffrent pas pendant l’opération. Nous vous recommandons de la déplacer dans un seau d’eau pendant une dizaine de minutes avant de la planter à nouveau.

Une fois l’opération terminée, mouillez la terre à l’endroit où l’arbuste a été replanté.

Enfin, ayez à l’esprit que le moment idéal pour faire pousser des myrtilles chez soi c’est pendant les saisons froides. Le myrtillier est une plante qui s’adapte très bien froid, et même aux températures extrêmes.

En revanche, cette plante n’aime pas la chaleur, raison pour laquelle vous devez être aux petits soins et faire en sorte qu’elle ne soit pas directement exposée au soleil pendant le printemps et l’été.

Lisez aussi : 7 raisons pour lesquelles vous devriez avoir des plantes chez vous

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, faire pousser des myrtilles ne requiert pas tellement de précautions particulières pour garantir une croissance optimale.

À cela, s’ajoutent les nombreux bienfaits apportés par les myrtilles et leurs usages variés.

Il s’agit donc d’une excellente idée en plus d’un excellent passe-temps.