Comment nettoyer un vélo pour le rendre comme neuf ?

Toutes les balades à vélo laissent des traces de saleté, de boue et de poussière qui, sans un bon entretien, sont difficiles à éliminer. Le nettoyage améliore non seulement l'aspect esthétique mais prolonge aussi la durée de vie.
Comment nettoyer un vélo pour le rendre comme neuf ?

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Cela peut sembler être une préoccupation superficielle et uniquement esthétique, mais le nettoyage d’un vélo est également important pour son fonctionnement. Si la poussière, la graisse, le sable ou la boue s’accumulent au point de durcir, ils peuvent affecter la durée de vie des pneus.

Pour cette raison, un entretien général est nécessaire, que ce soit pour les modèles de montagne, de course ou les modèles vintage. Selon les surfaces et la fréquence d’utilisation, il convient de procéder à un nettoyage en profondeur toutes les trois semaines ou tous les mois.

Nettoyer un vélo n’est pas une tâche complexe, mais il ne s’agit pas d’avoir seulement recours à un jet d’eau et un peu de savon. Le processus implique l’utilisation de dégraissants, de lubrifiants et une attention particulière à certains détails, tels que les systèmes de transmission et de freinage.

10 étapes pour nettoyer en profondeur un vélo

Tous les types de terrain sont parcourus par les deux roues. Les vélos peuvent ainsi accumuler boue, sable et poussière.

Lorsque le vélo est stocké de manière non hygiénique, ces éléments se fixent sur des secteurs qui, au fil du temps, peuvent affecter les systèmes de changement de vitesse et de freinage et réduire l’efficacité globale.

Pour le rendre brillant, certains détails doivent être pris en compte. Toutes les pièces ne sont pas lavées de la même manière et avec les mêmes objets. Nettoyer un vélo régulièrement en profondeur favorise son bon fonctionnement et prolonge sa durée de vie.

Les outils pour nettoyer un vélo

  • Seau d’eau et savon : il est préférable que l’eau soit tiède ou chaude. Le savon peut être un produit dégraissant.
  • Tuyau ou pulvérisateur : la pression de l’eau est un détail important. Elle ne doit pas être trop forte. Un arroseur de jardin est suffisant. Évitez les nettoyeurs haute pression.
  • Chiffons : ayez au moins deux chiffons, afin que des produits différents n’entrent pas en contact. Ces chiffons doivent être non pelucheux.
  • Brosses : deux ou trois brosses sont également nécessaires. Une plus douce pour frotter et une plus ferme pour accéder aux détails. Une brosse à dents peut également fonctionner.
  • Éponge : une éponge de cuisine commune suffit pour étaler le savon.
  • Fluide dégraissant : pour rendre la chaîne et la transmission brillantes, il faut d’abord éliminer la graisse.
  • Huile lubrifiante ou cire de chaîne : il est important qu’il s’agisse d’un produit spécialisé pour les chaînes de vélo.
  • Gants en latex : il est recommandé de protéger les mains.
Le vélo se salit.
L’utilisation du vélo sur certains terrains favorise l’adhérence des particules de poussière.

1. Pré-trempage

Cela commence par un nettoyage général. Vaporisez tous les secteurs avec le tuyau pour éliminer les plus grandes traces de saleté et de boue.

N’oubliez pas que la pression de l’eau doit être faible ; autrement, les roulements ou la suspension peuvent être endommagés. Passez une première couche de savon avec l’éponge et rincez.

2. Première partie de la chaîne

La chaîne est l’un des composants les plus importants du vélo. Pour la rendre comme neuve, le processus de nettoyage comprend deux parties. Dans ce premier cas, elle doit être imbibée d’eau chaude savonneuse. Éliminez la saleté avec une brosse à dents ou une brosse en fibres naturelles. Vous devez atteindre des secteurs profonds, la chaîne doit donc être tournée.

Certaines personnes préfèrent la démonter, mais ce n’est pas une tâche indispensable. Une fois nettoyée, laissez sécher. Si vous souhaitez accélérer le processus, vous pouvez utiliser de l’air comprimé. La chaîne doit être complètement sèche avant de passer à l’étape suivante.

3. Dégraissage

Après le nettoyage, appliquez le produit dégraissant, soit liquide, soit en spray. Essuyez ensuite avec un chiffon non pelucheux pour éliminer toute trace de graisse. Laisser agir le produit pendant 10 minutes avant de rincer de nouveau.

4. Reste de la transmission

La prochaine étape du nettoyage d’un vélo consiste à prendre soin des autres composants de la transmission, c’est-à-dire le pignon, la cassette et la poulie de changement de vitesse. Dans ce cas également, vous devez utiliser une brosse, de l’eau tiède et beaucoup de savon.

Frottez assez fort pour éliminer la graisse et la crasse. Pour les recoins difficiles, aidez-vous d’un tournevis plat ou d’un poinçon. Si la saleté persiste, répétez le processus.

5. Dérailleur

Le dérailleur et les manivelles doivent être nettoyés avec une grande brosse. Pour plus de précision, il est possible d’avoir recours à la brosse à dents. Il s’agit d’accéder aux parties internes des poulies et des anneaux. Une fois terminé, rincez et laissez sécher.

6. Corps du vélo

La carrosserie, la selle et le guidon sont plus simples à nettoyer, mais nécessitent un brossage avec des brosses adaptées. Utilisez la taille la plus confortable pour chaque partie.

7. Roues

Quant aux roues, certaines personnes choisissent de les démonter, mais si vous n’avez pas les connaissances pour le faire avec précision, il vaut mieux les nettoyer sur place. Vérifiez les pneus et faites attention aux jantes et aux rayons.

Il faut veiller à ne pas tacher les plaquettes de frein avec du savon ou du lubrifiant, car cela pourrait les endommager. Pour ce composant particulier, il est possible d’appliquer doucement de l’alcool isopropylique.

8. Rinçage final

Si des composants ont été retirés, remplacez-les et faites tremper tout le vélo pour un dernier passage. Frottez avec un chiffon propre et laissez sécher au soleil.

Si vous avez de l l’air comprimé, cela accélerera le processus. Tournez les roues pour vérifier qu’il ne reste plus de morceaux de savon.

9. Un vélo éclatant

Une fois le temps de séchage écoulé, il est possible d’ajouter de la brillance avec des produits spécifiques. Vérifiez les indications du spray et appliquez-le sur la carrosserie sans tacher les systèmes de freinage.

Démontez un vélo pour le nettoyer.
Si vous n’avez pas les connaissances précises pour démonter des pièces du vélo, il est préférable de sauter cette étape.

10. Lubrification

La dernière étape du nettoyage d’un vélo est délicate et demande de la concentration. Il s’agit de regraisser la transmission. Pour cela, appliquez une huile spéciale ou une cire à chaîne.

Il est important de répartir la bonne quantité et d’éviter les excès et les gouttes. Positionnez le produit tout en déplaçant la chaîne pour couvrir tout son chemin uniformément.

Quant aux lubrifiants, il en existe une grande variété. Il y a ceux de type humide, plus pratiques pour circuler dans des zones humides. Ce produit adhère plus fort et résiste mieux à l’eau, mais la crasse est également plus susceptible de coller.

Le lubrifiant sec est utile pour les environnements présentant cette condition. Il se rince plus facilement et les particules collent moins.



Un vélo doit être entretenu

Le moyen le plus simple d’assurer que son vélo fonctionne efficacement est de l’entretenir fréquemment. Les nettoyages en profondeur seront ainsi sporadiques.

Après chaque utilisation, il est préférable de passer quelques minutes sur la transmission avec un chiffon et un peu d’huile avant de ranger le vélo. Les composants dureront ainsi plus longtemps.

D’autre part, il est important de prendre soin de la chaîne. Il est recommandé de la nettoyer et de la lubrifier tous les mois ou tous les 20 voyages, afin de prévenir la corrosion et la rouille.

Il est également possible que la chaîne soit usée et doive être remplacée. Faites attention à ce détail, car prolonger sa durée de vie plus que nécessaire peut endommager d’autres composants liés au fonctionnement et à la sécurité.



Prenez soin des détails lors du nettoyage d’un vélo

Le processus de nettoyage d’un vélo nécessite un certain ordre. En particulier, ne mélangez pas des composants tels que la graisse, la saleté et le lubrifiant avec des pièces propres.

Pour cela, vous devez utiliser différents seaux, éponges et chiffons. De plus, si certains composants sont en cuir, protégez-les.

Pour plus de commodité, il existe des éléments tels que le porte-vélos. Il maintient une roue surélevée et les parties difficiles sont plus accessibles.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 conseils pour prendre soin de votre vélo
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 conseils pour prendre soin de votre vélo

Un vélo a besoin d'un entretien strict pour rester dans de bonnes conditions. Découvrez dans cet article comment en prendre soin !



  • Gómez-Puerto, J. R., Da Silva-Grigoletto, M. Edir, Viana-Montaner, B. Hernán, Vaamonde, D., Alvero-Cruz, J. R.,  La importancia de los ajustes de la bicicleta en la prevención de las lesiones en el ciclismo: aplicaciones prácticas. Revista Andaluza de Medicina del Deporte [Internet]. 2008;1(2):73-81. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=323327655005
  • FORERO-PAEZ, Yesid  y  GIRALDO, Jaime A. Simulación de un Proceso de Fabricación de Bicicletas: Aplicación Didáctica en la Enseñanza de la Ingeniería Industrial. Form. Univ. [online]. 2016, vol.9, n.3 [citado  2021-10-14], pp.39-50. Disponible en: http://dx.doi.org/10.4067/S0718-50062016000300006
  • de la Paz Díaz Vázquez, María Soledad,  La bicicleta en la movilidad cotidiana: experiencias de mujeres que habitan la Ciudad de México. Revista Transporte y Territorio [Internet]. 2017; (16):112-126. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=333051591006
  • Sanín Eastman, JA. El uso de la bicicleta como promotor de la movilidad sostenible: acciones y efectos en la movilidad cotidiana, el mejoramiento de la calidad del aire y el transporte público de las ciudades [i]. Revista Kavilando [Internet]. 2020;12(1):182-193. Recuperado de: http://portal.amelica.org/ameli/jatsRepo/377/3771835007/index.html