Nettoyer la bouche ou la brosse à dents avec de l'eau oxygénée, est-ce sans danger ?

Vous avez peut-être entendu dire que l'eau oxygénée est idéale pour prendre soin de la bouche ou pour nettoyer une brosse à dents. Mais est-ce sûr ?
Nettoyer la bouche ou la brosse à dents avec de l'eau oxygénée, est-ce sans danger ?

Dernière mise à jour : 13 juin, 2022

Les conseils et les recettes maison sur internet qui mettent en avant l’utilisation de l’eau oxygénée dans la bouche ou comme méthode pour nettoyer la brosse à dents abondent. La raison en est que cette substance possède des propriétés désinfectantes, antiseptiques et blanchissantes qui peuvent être utilisées dans la cavité buccale.

Mais tous les bienfaits de ce liquide ne sont pas bénéfiques en bouche. Même son usage domestique peut comporter certains risques. Approfondissons.

Qu’est-ce que l’eau oxygénée ?

Le peroxyde d’hydrogène est ce que nous appelons communément l'”eau oxygénée”. Il s’agit d’un composé chimique aux propriétés désinfectantes, antibactériennes et antivirales. On le trouve souvent dans les armoires à pharmacie à domicile, car il est utilisé pour nettoyer les plaies cutanées.

Il est disponible en différentes concentrations. Cependant, celle qui est habituellement commercialisée en pharmacie est généralement de 3 %. Lorsqu’elle est utilisée selon les directives d’un professionnel, elle est généralement sans danger.

En ce qui concerne la santé bucco-dentaire, son action antiseptique n’est bénéfique que dans des cas précis. Par exemple, elle peut compléter le traitement de la parodontite ou de certaines procédures endodontiques. Dans d’autres cas, elle peut causer des effets indésirables.

C’est aussi l’ingrédient actif de nombreux produits utilisés pour les traitements de blanchiment des dents. Pour cette raison, certaines personnes croient qu’il est possible de l’utiliser dans la bouche. Or, cela est assez risqué et les résultats peuvent ne pas être ceux escomptés.

On trouve de nombreuses recommandations sur l’utilisation du peroxyde d’hydrogène pour la bouche et pour nettoyer la brosse à dents. Cette pratique est devenue plus populaire au moment de la pandémie de coronavirus, grâce à l’argument selon lequel il éliminerait les germes sur les poils de l’article d’hygiène.

Qu'est-ce que le peroxyde d'hydrogène ?
Le peroxyde d’hydrogène présente certains avantages pour la santé bucco-dentaire. Cependant, son usage domestique peut être dangereux.

Le nettoyage de brosse à dents avec de l’eau oxygénée

Le nettoyage des brosses à dents est un problème qui préoccupe beaucoup de personnes. L’utilisation de cet outil contaminé dans la cavité buccale implique la possibilité de transporter des débris et des germes qui pourraient nous rendre malades.

Les poils de la brosse à dents étant sans cesse exposés aux débris alimentaires et aux bactéries présentes dans la bouche, un bon nettoyage est nécessaire. De plus, la brosse peut être contaminée par des particules provenant de l’environnement, des germes de la salle de bains ou qui se développent à partir de l’humidité des poils.

Pour la nettoyer correctement, il suffit de la rincer sous un jet d’eau propre, puis de la laisser sécher à l’air libre en position verticale. Aucun autre produit antiseptique ou antibactérien n’est nécessaire.

Ce qui est important, c’est le remplacement de la brosse tous les 3 ou 4 mois ; ou plus tôt, s’il y a des signes d’affaiblissement. Il est également recommandé de la jeter après avoir souffert d’une maladie infectieuse.

Certaines personnes préfèrent opter pour un nettoyage plus extrême et ont alors recours à des antiseptiques comme la chlorhexidine, à des pilules pour nettoyer les prothèses ou encore à de l’eau bouillante. Parmi ces options, figure le peroxyde d’hydrogène.

C’est une option bon marché et efficace pour désinfecter et garder la brosse à dents propre. Elle consiste à plonger la tête de la brosse à dents dans un verre contenant de l’eau oxygénée 3 % et à laisser reposer quelques minutes.

Comme nous l’avons dit, ce type de nettoyage n’est pas nécessaire. Mais si vous choisissez de le faire quand même, il est suggéré de le faire une fois par semaine tout au plus. En cas de doute sur l’état et la propreté de la brosse à dents, la meilleure option est toujours de la remplacer par une nouvelle.



Les utilisations de l’eau oxygénée dans la bouche

Outre le nettoyage de la brosse à dents, le peroxyde d’hydrogène est parfois utilisé dans la bouche. Dans certains cas précis, ce liquide est utilisé par le dentiste à des fins thérapeutiques précises.

Mais lorsqu’il est utilisé à la maison, sans supervision du dentiste, il peut y avoir des effets négatifs sur la santé. L’inflammation des muqueuses et les dommages à l’émail dentaire, aux obturations ou aux couronnes en sont quelques exemples.

Nous vous disons ci-dessous comment utiliser le peroxyde d’hydrogène dans la bouche et ce que vous devez savoir à ce sujet.

Bain de bouche

S’agissant d’un liquide, l’eau oxygénée peut être utilisée comme bain de bouche. Mais elle ne doit en aucun cas être utilisée tel que vous l’achetez en pharmacie. Son action pourrait irriter et provoquer des brûlures de la muqueuse buccale ou éroder les surfaces dentaires.

Le dentiste peut suggérer l’utilisation de ce produit combiné avec d’autres ingrédients qui aident à réduire l’inflammation des gencives en cas de gingivite et de parodontite. Ce professionnel indiquera la concentration et la quantité appropriée pour éviter les effets indésirables.

En général, la concentration ne doit pas dépasser 3 %. Par conséquent, il est nécessaire de le diluer dans de l’eau. De plus, sa permanence en bouche doit être de courte durée.

Le peroxyde d’hydrogène aide à combattre la gingivite grâce à la libération d’oxygène, empêchant ainsi le développement des bactéries anaérobies qui causent la maladie. De même, il permet d’atteindre des zones difficiles d’accès et de briser les films de plaque bactérienne, même à l’intérieur des poches parodontales.

Des bains de bouche dentaires contenant du peroxyde d’hydrogène comme l’un de ses composants peuvent également être trouvés dans le commerce. Dans ce cas, le peroxyde d’hydrogène pur ne serait pas utilisé, mais plutôt combiné avec d’autres ingrédients.

Ces bains de bouche sont généralement indiqués pour maintenir et prolonger les effets des traitements de blanchiment des dents. Pour des raisons de sécurité, il est important de choisir des produits qui contiennent le sceau d’approbation de la Food and Drug Administration (FDA, pour son acronyme en anglais).

Par ailleurs, ces derniers temps, les bains de bouche au peroxyde d’hydrogène ont pris une nouvelle utilité. Au moment de la pandémie de coronavirus, certains dentistes ont suggéré aux patients de se rincer la bouche avec un antiseptique avant de se rendre aux rendez-vous dentaires.

Cela, dans le but de réduire la charge virale présente dans la bouche et de diminuer le risque de contagion. Le peroxyde d’hydrogène est une option préventive accessible et économique.

Dentrifrice maison

L’intérêt pour les remèdes naturels et les cosmétiques a augmenté ces derniers temps. Parmi les recettes maison pour fabriquer un dentifrice, figure l’association de peroxyde d’hydrogène avec du bicarbonate de soude jusqu’à l’obtention de la consistance souhaitée.

Vous devez savoir que c’est l’une des façons les plus dangereuses d’utiliser du peroxyde d’hydrogène dans la bouche. Ce mélange use l’émail des dents et provoque une abrasion irréversible. De plus, il irrite les gencives.

Blanchiment des dents

Obtenir un sourire blanc et éclatant est le souhait de nombreuses personnes. C’est pourquoi les traitements de blanchiment des dents sont l’une des procédures dentaires les plus populaires aujourd’hui.

Lorsque les dents semblent jaunes et tachées, l’idéal est de demander l’aide d’un professionnel. Le blanchiment en cabinet permettra d’obtenir des résultats notables et de réduire le risque d’effets indésirables.

Les produits utilisés par les dentistes pour blanchir les dents peuvent contenir du peroxyde d’hydrogène. Cependant, cela ne signifie pas qu’ils utilisent le peroxyde d’hydrogène acheté en pharmacie.

En fonction du cas clinique, le dentiste choisit la concentration la plus appropriée pour le patient ainsi que la modalité de traitement. Parfois, le produit est placé au cabinet ou par le patient à domicile, selon les instructions du professionnel. Les deux formes peuvent même être combinées.

Sur le marché, vous pouvez trouver de nombreuses options de blanchiment à faire à la maison. Beaucoup contiennent du peroxyde d’hydrogène à différentes concentrations. Le problème est que ses résultats ne sont généralement pas très évidents ni durables. En effet, son utilisation non encadrée comporte plusieurs risques.

Il en va de même pour les recettes maison qui foisonnent sur Internet. La combinaison de substances acides et abrasives, dont le peroxyde d’hydrogène, a tendance à user l’émail des dents. De plus, si elles entrent en contact avec les gencives, elles peuvent les irriter.



Les risques de l’utilisation de l’eau oxygénée sur la brosse ou dans la bouche

Bien que l’eau oxygénée possède des propriétés qui peuvent être utiles pour la santé, elle doit être utilisée avec connaissance et précision. Autrement, elle peut entraîner des effets indésirables et dangereux pour la santé. L’eau oxygénée :

  • Irrite les gencives et les muqueuses de la bouche : la peau de la bouche est très sensible. Une exposition fréquente ou prolongée peut provoquer des blessures ou des irritations.
  • Abîme l’émail des dents : la perte de cette couche protectrice provoque une hypersensibilité et de la douleur. De plus, cela favorise les caries.
  • Peut tacher les dents : Contrairement aux attentes, l’effet abrasif du peroxyde d’hydrogène sur les dents use l’émail, révélant ainsi les couches les plus internes de la dent, qui ont une couleur jaunâtre.
  • Peut être dangereuse si ingérée : avaler accidentellement du peroxyde d’hydrogène peut être acceptable. Mais la prise régulière de petites doses peut endommager les muqueuses du tube digestif, entraînant des ulcères ou des modifications de la flore intestinale.
  • Endommage les couronnes, les obturations ou les implants dentaires : de la même manière que le peroxyde d’hydrogène use les dents, il peut endommager les matériaux des obturations ou des prothèses.
Femme qui a les dents jaunes.
Une mauvaise utilisation du peroxyde d’hydrogène peut endommager l’émail des dents et provoquer des taches jaunes.

En somme…

Le peroxyde d’hydrogène présente des avantages pour la santé, y compris la santé bucco-dentaire, tant qu’il est utilisé de manière responsable et uniquement lorsque cela est nécessaire. Comme nous vous l’avons dit, il aide à traiter la parodontite et est un ingrédient clé pour blanchir les dents. Mais son accès facile peut conduire à une mauvaise utilisation.

Lorsqu’il s’agit de vouloir améliorer la santé et l’apparence de la bouche, la meilleure option est toujours de demander conseil à un dentiste de confiance. Des conseils professionnels vous aideront à choisir les produits les mieux adaptés à vos besoins et à les utiliser en toute sécurité.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 conseils pour garder votre brosse à dents propre
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 conseils pour garder votre brosse à dents propre

Vous ne savez pas comment nettoyer votre brosse à dents ? Découvrez ces 5 astuces pour maintenir cet élément d'hygiène en bon état.



  • Konidala, U., Nuvvula, S., Mohapatra, A., & Nirmala, S. V. S. G. (2011). Efficacy of various disinfectants on microbially contaminated toothbrushes due to brushing. Contemporary clinical dentistry2(4), 302.
  • Méndez, J., & Villasanti, U. (2020). Uso de peróxido de hidrógeno como enjuague bucal previo a la consulta dental para disminuir la carga viral de Covid-19. Revisión de la Literatura. International journal of odontostomatology14(4), 544-547.
  • Loaiza Aguilar, J. G. (2021). Eficacia de enjuagues bucales de libre venta con peróxido de hidrógeno para el aclaramiento dental.
  • EL HOG, S. E. N., DROG, S., & DE AB, S. 22. INTOXICACIÓN POR SUSTANCIAS DEL HOGAR. PROTOCOLOS DE MANEJO DEL PACIENTE INTOXICADO, 185.
  • Marcos Di Pascua, D. A. Gingivitis ulceronecrotizante aguda.
  • Ruiz, A. B., Rodríguez, S. A. G., Carvajal, M. D. L. Á. A., de Oca, M., Rivas, D. E. G., & Pulido, J. I. R. Peróxido de hidrógeno como coadyuvante en la terapia periodontal.
  • Baltazar Ruiz, A. (2021). Actividad antimicrobiana in vitro de un gel a base de peróxido de hidrógeno contra Aggregatibacter actinomycetemcomitans (Doctoral dissertation, Universidad Autónoma de Nuevo León).
  • Charcopa Bone, K. E. (2011). Irrigación en endodoncia (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Frías Mena, S. G. (2016). Efecto del blanqueamiento dental en la rugosidad del esmalte: análisis comparativo in vitro entre peróxido de hidrógeno y peróxido de carbamida (Bachelor’s thesis, Quito: UCE).
  • Begazo Gavilan, B. F. (2020). Blanqueamiento dental a base de peróxido de hidrógeno al 35%.