Comment panser les blessures émotionnelles causées par l'absence des parents ?

L'absence de parents a des effets sur le développement socio-psycho-émotionnel des enfants. C'est pourquoi le lien d'attachement est si important.
Comment panser les blessures émotionnelles causées par l'absence des parents ?

Dernière mise à jour : 20 octobre, 2021

Peut-être que beaucoup de gens se souviennent de leur enfance avec un mélange de nostalgie et d’affection. Balades à vélo avec maman de retour de l’école, soirées cinéma avec papa, sieste avec les deux parents. Nous allons ici explorer l’enfance marquée par l’absence des parents. Quels sont les effets de cette absence et comment y faire face ?

Absence des parents et blessures émotionnelles

Pour comprendre les effets de l’absence des parents pendant l’enfance, il est important de commencer par l’autre extrême : la présence, la proximité et l’attention. Toutes ces caractéristiques forment le lien d’attachement. Ce lien est lié à la recherche de sécurité et de proximité dans une figure attentionnée.

La théorie de l’attachement, dont les principaux exposants sont J. Bowlby et M. Ainsworth, est particulièrement pertinente au cours des premières années de vie. Cependant, ce n’est pas une expérience qui se limite seulement à cette étape.

Le lien d’attachement fonctionne comme un organisateur mental qui nous permet de réguler notre comportement et nos attentes sur ce à quoi s’attendre des autres. Par conséquent, l’attachement est également la base à partir de laquelle nous nous lions tout au long de la vie.

Il est à noter que lorsqu’on parle d’absence parentale, on ne fait pas référence aux situations dans lesquelles les parents passent de nombreuses heures loin de chez eux. Nous faisons ici référence au manque de connexion, à l’inexistence d’un lien.

Attachement depuis l'enfance.
L’attachement forme un lien dès l’enfance et affecte les relations futures.


Les conséquences de l’absence des parents

L’absence des parents a des effets sur le développement social, psychologique et affectif des enfants. Les conséquences négatives sont généralement les suivantes :

  • Peur d’être abandonné
  • Faible estime de soi, la personne se sent peu valorisée
  • Insécurité et peur, peu d’enthousiasme et manque de curiosité en raison d’un sentiment d’insécurité
  • Envie de plaire aux autres pour se sentir valorisé
  • Problèmes pour gérer ses émotions, car cet apprentissage a fait défaut pendant l’enfance

Cela ne veut pas dire que ces personnes sont destinées à une vie peu satisfaisante. La résilience des personnes est capable de transformer des crises en opportunités.



Comment gérer l’absence des parents ?

Pour surmonter l’absence des parents, il faut avant tout être prêt à pardonner. Il vous sera difficile d’avancer si vous n’êtes pas capables de mettre de côté le ressentiment. Et si vous en avez la possibilité, cela peut être l’occasion de commencer une nouvelle relation avec vos parents.

Pour cela, il est important de reconnaître vos propres émotions et de faire preuve d’honnêteté vis-à-vis de vous-même. Il est nécessaire d’explorer ce que vous ressentez.

À ce moment-là, des croyances et des justifications peuvent surgir. Il est alors également nécessaire de remettre en question toutes les idées que l’on se fait de cette absence. “Ils ne m’aimaient pas.” “Je n’étais pas leur priorité.”

Essayer de comprendre l’histoire et la situation personnelle des parents, leur enfance et leurs propres expériences d’attachement permet de découvrir quelles étaient leurs réelles possibilités et ressources. Dans d’autres cas, il faudra accepter l’absence des parents et surmonter l’auto-accusation.

Le comportement parental est influencé par de multiples variables, dont des facteurs personnels et environnementaux. Ces variables transcendent les enfants et leurs caractéristiques. Il est alors important de travailler sur l’estime de soi, car le détachement a un impact sur la perception de soi-même. Vous pensez sans doute que vous ne méritez pas d’être aimé.

Enfin, vous devez prendre soin de vous et ne pas vous abandonner. Mangez bien, reposez-vous bien, faites-vous plaisir…

Repenser à l’absence de parents et à la relation que vous entretenions avec eux peut faire émerger certaines blessures émotionnelles profondes. C’est pourquoi il est toujours bon de compter sur une aide professionnelle.

Relation difficile avec les parents.
Revoir la relation que nous avons eue avec nos parents est une démarche qui requiert des outils pour panser les blessures émotionnelles.

La parentalité n’est pas un fait individuel, mais social

Lorsqu’on pense à l’énorme responsabilité d’élever des enfants, on envisage un ou deux adultes comme modèles. C’est la façon dont nous concevons la parentalité.

Une ou deux personnes suffisent-elles ? Accompagner le développement d’une personne ne devrait-il pas impliquer un niveau collectif. Les adultes aussi ont besoin de soutien. Une enfance dans la solitude est très difficile. Il peut être bon de repenser le concept de la parentalité et de s’engager en tant que société.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment aider les enfants à surmonter la pression de groupe ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment aider les enfants à surmonter la pression de groupe ?

Pendant l’adolescence, les amis sont le miroir dans lequel nos enfants veulent se refléter, et ils doivent apprendre à surmonter la pression de gro...



  • Di Bártolo, Inés (2006). Patrones de apego en la niñez: medición en una muestra en riesgo. XIII Jornadas de Investigación y Segundo Encuentro de Investigadores en Psicología del Mercosur. Facultad de Psicología – Universidad de Buenos Aires, Buenos Aires.
  • Montoya Zuluaga, D. M., Castaño Hincapié, N. y Moreno Carmona, N. (enero-junio, 2016). Enfrentando la ausencia de los padres: recursos psicosociales y construcción de bienestar. Revista Colombiana de Ciencias Sociales, 7(1), 181-200.