Comment prendre soin de ses cicatrices en été ?

17 septembre 2020
Les cicatrices sont des marques qui méritent une attention spéciale, surtout quand elles ne sont pas passées par toutes les phases de récupération. Nous allons ici vous donner quelques conseils pour en prendre soin en été.

Lors de périodes comme l’été, il est important d’appliquer des soins sur les cicatrices qui sont exposées aux rayons du soleil. Même si, aujourd’hui, ce sont des marques qui peuvent se réduire grâce à l’application de plusieurs traitements, il convient d’éviter les complications dues au rayonnement solaire.

N’oublions pas que n’importe quelle lésion générant une rupture de la surface de la peau cause une cicatrice. Elles ne restent pas toujours à vie, mais beaucoup mettent des années avant de disparaître. Voyons maintenant plus en détail quelques recommandations pour que l’été ne les affecte pas de façon négative.

Comment les cicatrices se créent-elles ?

Avant toute chose, il faut rappeler comment se génèrent les cicatrices. En général, en cas de blessure, la peau entame un processus de cicatrisation dont la durée variera en fonction de la gravité de la lésion.

Plusieurs phases se succèdent du moment de la blessure jusqu’à sa guérison. Les voici :

  • Phase de coagulation : elle commence au moment où la blessure se produit. Quand elle se met à saigner, la coagulation se met en route pour stopper l’hémorragie. La croûte se forme quand les caillots sèchent.
  • Phase d’inflammation : une fois la croûte consolidée, la réponse du système immunitaire commence pour éviter de possibles infections et protéger la blessure. Les vaisseaux sanguins se dilatent et permettent ainsi la bonne nutrition et oxygénation de la lésion. Par ailleurs, pendant ces quelques jours, la zone de la blessure est rouge et enflammée.
  • Phase de prolifération : le tissu touché se régénère et commence à devenir plus petit. La formation de collagène est stimulée 15 jours après la blessure.
  • Phase de récupération : elle commence quand le derme est réparé. Cette étape peut durer jusqu’à 2 ans en fonction de la gravité de la blessure et s’achève par la cicatrice finale.
La cicatrice d'une femme.

Après une lésion, la peau traverse une série de phases au cours du processus de cicatrisation.

Lisez aussi : Des aliments pour une meilleure cicatrisation

Recommandations pour le soin des cicatrices en été

Les cicatrices sont un motif de consultation fréquent en dermatologie, surtout quand elles sont récentes et à l’approche de l’été. Si la cicatrice est blanche (plus d’un an et demi s’est écoulé), il n’y a plus besoin de soins spéciaux. Si ce n’est pas le cas, le mieux est de mettre en pratique les recommandations suivantes.

Utiliser une protection solaire

Les dernières actualisations publiées en 2016 par Seminars in Plastic Surgery détaillent que les cicatrices récemment formées, de moins de 18 mois, sont extrêmement sensibles aux dommages des rayons UV. Ces derniers peuvent en effet causer une hyperpigmentation et des changements structurels dans la matrice du collagène.

Il est recommandé de minimiser l’exposition solaire de la cicatrice en la recouvrant d’un bandage ou d’un vêtement. Par ailleurs, il est essentiel d’utiliser une protection solaire égale ou supérieure à 50 SPF pendant les 12 à 18 mois suivant la blessure.

Les rayons UV augmentent la vascularisation. Par conséquent, la cicatrice augmente son érythème et peut s’hyperpigmenter. La protection solaire contribue à éviter la mélanogenèse, qui se produit après la stimulation des rayons UV.

Appliquer une pression modérée avec des feuilles de gel

L’utilisation de feuilles de gel de silicone est considérée comme la première ligne de traitement recommandée en cas de cicatrices récentes. Selon une étude publiée par Cirugía Plástica Estética, une nouvelle formule de gel de silicone génère une feuille mince et flexible sur la blessure et est tout aussi efficace.

Le traitement doit se faire jour et nuit, avec un temps minimum de 18 heures par jour pendant une période de 3 mois, avec l’utilisation d’un bandage occlusif.

Humidifier la zone

Il convient de maintenir la peau hydratée pour qu’elle garde l’élasticité suffisante et puisse se régénérer de façon plus efficace. Il existe des produits spécifiques qui contribuent à améliorer l’aspect des cicatrices difficiles et exercent en même temps un effet hydratant et émollient.

On peut ainsi utiliser des crèmes qui contiennent des vitamines A et E ou des lotions avec de l’acide hyaluronique, qui contribuent à l’amélioration de la cicatrice. Une autre option consiste à appliquer de la vaseline : celle-ci permet de maintenir la lésion dans de bonnes conditions grâce à son pouvoir hydratant.

Comment hydrater sa peau.

L’application de produits hydratants est déterminante pour que la peau récupère. Par ailleurs, cela permet de maintenir l’humidité et l’élasticité en été.

Ceci peut vous intéresser : Fabriquez votre propre crème hydratante pour le corps

Réaliser des massages quotidiens

Pour promouvoir un bon processus de cicatrisation, surtout sur des lésions qui ont lieu en été, il convient de réaliser des massages. Ils peuvent aussi se faire après la période initiale de guérison, c’est-à-dire 2 ou 3 semaines plus tard.

La revue Advances in Wound Care signale qu’il s’agit d’une thérapie très recommandée pour aplanir et ramollir les cicatrices. Son application conduit à une cicatrice plus flexible et douce à travers la dégradation du collagène en trop et peu flexible.

Pour en tirer des bénéfices, l’idéal est de réaliser un massage de dix minutes deux fois par jour et pendant au moins six mois.

Il est important de prendre soin de ses cicatrices en été

Lorsque les cicatrices sont récentes et que toutes les phases du processus de cicatrisation ne se sont pas achevées, l’exposition solaire peut être extrêmement nocive. C’est pour cela qu’en été, le mieux est d’éviter de les laisser en contact direct avec les rayons UV.

L’utilisation quotidienne et constante d’une protection solaire, en plus d’autres mesures comme l’application de feuilles de gel et de produits hydratants, atténue les effets du soleil. On recommande également de porter des vêtements couvrants. Gardez tout cela à l’esprit !

 

  • Al-Shaqsi S, Al-Bulushi T. Cutaneous Scar Prevention and Management: Overview of current therapies. Sultan Qaboos Univ Med J. 2016;16(1):e3-e8. doi:10.18295/squmj.2016.16.01.002
  • Commander SJ, Chamata E, Cox J, Dickey RM, Lee EI. Update on Postsurgical Scar Management. Semin Plast Surg. 2016;30(3):122-128. doi:10.1055/s-0036-1584824
  • Tziotzios C, Profyris C, Sterling J. Cutaneous scarring: Pathophysiology, molecular mechanisms, and scar reduction therapeutics Part II. Strategies to reduce scar formation after dermatologic procedures. J Am Acad Dermatol. 2012;66(1):13-26. doi:10.1016/j.jaad.2011.08.035
  • Gold MH, McGuire M, Mustoe TA, et al. Updated international clinical recommendations on scar management: part 2–algorithms for scar prevention and treatment. Dermatol Surg. 2014;40(8):825-831. doi:10.1111/dsu.0000000000000050
  • Mustoe TA. Evolution of silicone therapy and mechanism of action in scar management. Aesthetic Plast Surg. 2008;32(1):82-92. doi:10.1007/s00266-007-9030-9
  • https://heridasycicatrizacion.es/images/site/archivo/2014/Revista_SEHER_17_diciembre.pdf
  • Klotz T, Munn Z, Aromataris E, Greenwood J. The effect of moisturizers or creams on scars: a systematic review protocol. JBI Database System Rev Implement Rep. 2017;15(1):15-19. doi:10.11124/JBISRIR-2016-002975
  • Jourdan M, Madfes DC, Lima E, Tian Y, Seité S. Manejo del cuidado de la piel para procedimientos médicos y estéticos para prevenir la cicatrización. Clin Cosmet Investig Dermatol . 2019; 12: 799-804. Publicado el 25 de octubre de 2019 doi: 10.2147 / CCID.S218134
  • Block L, Gosain A, King TW. Emerging Therapies for Scar Prevention. Adv Wound Care (New Rochelle). 2015;4(10):607-614. doi:10.1089/wound.2015.0646