Comment préparer un riz au lait pauvre en calories

29 novembre 2019
Bien que nous ayons tendance à penser que les desserts nous apportent toujours trop de sucre et de calories, le riz au lait peut être une option parfaite pour déguster d’une recette sucrée à la fois saine et équilibrée.

Aimeriez-vous apprendre à préparer un riz au lait pauvre en calories ? Bien que la recette traditionnelle inclut sucre et du lait entier, nous pouvons opter pour d’autres ingrédients moins caloriques.

Bien entendu, cela ne veut pas dire que vous pourrez alors consommer ce dessert en grande quantité. Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, les portions doivent être modérées et ce dessert est à consommer de manière occasionnelle.

Le riz au lait pauvre en calories

Les ingrédients utilisés dans la préparation de ce riz au lait contiennent des nutriments très importants pour la santé. Pour commencer, comme le précise une étude publiée sur Journal of the American Dietetic Association, le riz blanc enrichi peut apporter de la thiamine, de la niacine, du fer et de l’acide folique.

Par ailleurs, le lait écrémé est plus pauvre en calories et conserve la qualité nutritionnelle des produits laitiers qui, selon une publication issue de Food & Nutrition Research peuvent protéger notre organismes de différentes maladies.

Parmi les autres ingrédients figurent des zestes d’agrumes, de la cannelle et un édulcorant pour que le goût soit plus agréable. Gardez à l’esprit que la clé pour profiter de ce dessert sans remord, il faut le consommer avec modération. 

Ingrédients

  • 1 tasse de riz blanc (170 g)
  • 4 tasses de lait écrémé ou faible en calories (1 litre)
  • Le zeste d’une peau d’orange
  • Le zeste d’un 1 citron ou d’une orange (seulement la partie jaune de la peau)
  • Édulcorant
  • 1 bâton de cannelle ou de la poudre de cannelle

Lire aussi : Régime vegan pour les sportifs : que faut-il prendre en compte ?

Comment préparer un riz au lait pauvre en calories ?

comment préparer un riz au lait hypocalorique

  • En premier, lavez le riz et égouttez-le. Après cela, placez le riz dans un litre d’eau que vous porterez à ébullition.
  • Ensuite, ajoutez la cannelle, les zestes de citron râpé et l’édulcorant.
  • Laisser le riz bouillir jusqu’à ce que l’eau s’évapore complètement. Vous ne devrez pas oublier de remuer le riz pour qu’il ne colle pas à la casserole.
  • Une fois que le riz est crémeux et sans eau, ajoutez le litre de lait écrémé. Maintenant, il vous suffit de laisser le lait bouillir lentement avec le riz.
  • Lorsque le lait atteint le point d’ébullition, laissez-le reposer un moment en plaçant dessus un couvercle. Si vous voulez consommer ce dessert frais, vous pourrez le mettre au réfrigérateur quand il aura refroidit.

Avec cette recette, une portion de riz au lait sera à peu près équivalente à 83 kcals. Par ailleurs, elle contiendra environ 0,2 teneur en matières grasses, 5,6 grammes de protéines et 10,4 grammes de glucides. Ceci est dû également au fait que les zestes de citron ou d’orange et  la cannelle n’apportent pas de calories supplémentaires.

Une variante de riz au lait pauvre en calories

Il existe une autre variante de cette recette pour ceux qui sont intolérants au lactose. Cette variante est également idéale pour ceux qui sont végétariens ou végétaliens.

Les personnes intolérantes au lactose ont également la possibilité d’opter pourdu lait sans lactose. Le choix dépendra des goûts de chacun. L’essentiel est de déguster un délicieux dessert sain sans crainte de prendre du poids.

Ingrédients

  • ½ tasse de riz brun (85 g)
  • 3 tasses de lait d’avoine (750 ml)
  • 2 cuillères à soupe de stévia (30 ml)
  • 1 zeste de citron
  • 1 bâton de cannelle
  • Cannelle en poudre

Lire aussi : 5 bienfaits apportés par l’avoine

Préparation

recette de riz au lait faible en calories

  • D’abord, faites bouillir le riz brun avec peu d’eau. Dans cette recette, vous n’avez pas besoin d’utiliser de grandes quantités d’eau. Une fois la cuisson terminée, passez le riz sous l’eau froide du robinet.
  • Ensuite, faites bouillir le lait d’avoine en plaçant un bâton de cannelle et le zeste d’un citron. Une fois que le lait commence à bouillir, placez le riz dans le lait.
  • Laissez bouillir pendant 30 minutes et sans cesser de le remuer pour éviter qu’il ne colle à la casserole.
  • Enfin, retirez le riz du feu et placez-le au réfrigérateur pour qu’il puisse refroidir. Une fois servi, ajoutez la poudre de cannelle pour terminer la décoration.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, vous pouvez aussi utiliser d’autres types de lait faibles en gras. Il existe du lait sans lactose écrémé ou du lait d’origine végétale, tels que le lait de soja, le lait d’avoine ou d’amande.

Si vous avez du mal à digérer les produits dérivés de la vache, cette option sera parfaite. Le lait d’origine végétale est aussi bon que le lait de vache et sans aucun doute beaucoup plus sain. Lancez-vous et goûtez cette recette !

  • Thorning TK, Raben A, Tholstrup T, Soedamah-Muthu SS, Givens I, Astrup A. Milk and dairy products: good or bad for human health? An assessment of the totality of scientific evidence. Food Nutr Res. 2016;60:32527. Published 2016 Nov 22. doi:10.3402/fnr.v60.32527
  • Leon Guerrero, R. T., Gebhardt, S. E., Holden, J., Kretsch, M. J., Todd, K., Novotny, R., & Murphy, S. P. (2009). White Rice Sold in Hawaii, Guam, and Saipan Often Lacks Nutrient Enrichment. Journal of the American Dietetic Association109(10), 1738–1743. https://doi.org/10.1016/j.jada.2009.07.008
  • Gaucheron, F. (2005). The minerals of milk. Reproduction Nutrition Development. https://doi.org/10.1051/rnd:2005030
  • Steinmetz, K. A., Childs, M. T., Stimson, C., Kushi, L. H., McGovern, P. G., Potter, J. D., & Yamanaka, W. K. (1994). Effect of consumption of whole milk and skim milk on blood lipid profiles in healthy men. American Journal of Clinical Nutrition. https://doi.org/10.1093/ajcn/59.3.612
  • Arrowsmith, S., Kendrick, A., & Wray, S. (2010). Drugs acting on the pregnant uterus. Obstetrics, Gynaecology and Reproductive Medicine. https://doi.org/10.1016/j.ogrm.2010.05.001