Comment prévenir les poils incarnés

· 4 avril 2019

Ce problème peut affecter toute personne qui s’est épilée. Peu importe que vous utilisiez un rasoir, une pince à épiler ou de la cire. Bien que les poils incarnés ne posent habituellement aucun risque pour la santé, ils causent un grand inconfort aux personnes touchées.

Les poils incarnés sont plus fréquents chez les Afro-Américains qui se rasent la barbe. Cependant, personne n’est à l’abri de ce problème. Ils peuvent apparaître sur le visage, le cuir chevelu, les aisselles, le pubis et les jambes.

Pourquoi les poils incarnés apparaissent-ils ?

combattre les poils incarnés
La structure du follicule pileux joue un rôle essentiel dans les poils incarnés.

Le facteur le plus important qui influence l’apparence des poils incarnés est la structure du poil elle-même et la direction dans laquelle ce dernier pousse. Il y a des follicules pileux courbés, qui donnent naissance à des poils très bouclés. Il est ainsi plus facile pour le poil de rentrer dans la peau après la coupe.

Lorsqu’il recommence à pousser, il pénètre dans la peau. Certains de ces poils sont laissés avec un bord très tranchant après le rasage. Ceci est particulièrement vrai lorsqu’ils sont secs au moment de la coupe.

Il y a un risque accru de développer des poils incarnés lors de l’épilation à la pince à épiler. Celle-ci laisse généralement des fragments qui poussent à l’intérieur de la peau. Il y a aussi un plus grand danger de les développer lorsque la peau est tendue avant l’épilation.

Vous pourriez être intéressé par : 4 conseils pour réaliser une bonne épilation

La meilleure façon de prévenir les poils incarnés

La meilleure façon de prévenir les poils incarnés est d’éviter l’épilation. Les humains ont des poils sur toute la surface du corps, sauf sur la plante des mains et des pieds et sur les muqueuses. Leur fonction est de protéger la peau : ils ne sont pas là par hasard.

Les poils protègent contre la poussière, la saleté, les rayons du soleil et les dommages causés par le vent. Ils jouent également un rôle important dans la défense contre les bactéries et autres micro-organismes. Ils ont également une fonction isolante : ils aident à réguler la température.

lutter contre les poils incarnés
L’épilation modifie la croissance naturelle du poil et favorise son incarnation.

D’autre part, les poils absorbent la sueur afin qu’elle ne cause pas d’irritation cutanée. Ils la redirigent également pour rafraîchir ou assécher certaines zones. L’épilation affecte la croissance naturelle du poil et donc l’éviter est le meilleur moyen de ne pas souffrir de complications.

Vous pourriez être intéressé : 9 symptômes d’un déséquilibre hormonal qui nuisent à notre phyique

Quelques mesures de prévention contre les poils incarnés

Si une personne ne veut pas se passer de l’épilation, au moins certaines mesures préventives devraient être prises pour diminuer la probabilité de souffrir de poils incarnés inconfortables. Les mesures les plus recommandées sont les suivantes :

  • Exfolier régulièrement. Cette méthode permet de garder les pores propres et apporte l’hydratation nécessaire à la peau. Cela rend l’épilation plus simple.
  • Maintenir une bonne hydratation. Quand on ne boit pas assez d’eau, la peau durcit et se dessèche. Cela rend difficile le passage du poil à travers la peau au cours de son processus de croissance.
  • Préparer la peau. Avant le rasage, la peau doit être humidifiée avec de l’eau tiède. Cela aide les pores à s’ouvrir et réduit ainsi le risque de poils incarnés.
  • Bien s’hydrater. C’est une bonne idée d’appliquer un gel ou une crème hydratante avant d’épiler. Cela lubrifie la peau et adoucit les cheveux.
  • Garder la lame droite. Il est préférable de ne pas utiliser la même lame plus de trois fois. Elles perdent leur netteté et peuvent maltraiter la peau. Rien n’indique qu’un rasoir à deux lames soit plus avantageux qu’un jetable à une lame. Tout le monde devrait tester et évaluer lequel est le plus efficace pour eux.
  • Avoir une fréquence régulière. Il est préférable de se raser tous les jours pour éviter les poils incarnés. Si ce n’est pas possible, faites-le aussi souvent que possible.
  • Se raser correctement. La bonne chose à faire est de se raser de la même manière que les poils poussent. De cette façon, la tendance naturelle des poils à pousser est moins altérée.
  • Ne pas tendre la peau. Évitez de resserrer la peau pendant l’épilation, car le poil se rétracte lorsqu’il est relâché et finit par s’incarner.
  • Se nettoyer correctement. Chaque fois que la lame est passée, elle doit être rincée. Une fois l’épilation terminée, rincez soigneusement la zone épilée, puis appliquez une lotion douce.
  • Zaballos, P., Ara, M., Rodero, J., Grasa, M. P., Agurruza, J. M., Carapeto, F. J., & Seral, C. (2002). Foliculitis postdepilación por Mycobacterium chelonae. Actas Dermo-Sifiliográficas, 93(4), 259-262.