Comment protéger la santé de votre foie ?

16 juillet 2020
La pratique d'habitudes saines, notamment en termes d'alimentation, est un facteur clé pour prendre soin de la santé du foie. Découvrez nos 5 conseils essentiels.

Protéger la santé du foie est une question vitale, car cet organe intervient dans de multiples fonctions de notre organisme. Toutefois, de nombreux facteurs de la vie actuelle lui sont nocifs : additifs alimentaires, habitudes toxiques, pollution, stress, etc.

Dans cet article, nous souhaitons vous proposer quelques conseils pour protéger la santé de votre foie. Vous pourrez ainsi améliorez votre santé générale et votre qualité de vie. Ne passez pas à côté !

Pourquoi est-il si important de protéger la santé du foie ?

Le foie participe à plus de 500 fonctions vitales dans notre organisme. En effet, il :

  • Est responsable du métabolisme des macronutriments (glucides, lipides et protéines)
  • Régule la coagulation du sang
  • Soutient le système immunitaire
  • Intervient dans le métabolisme de certaines hormones
  • Stocke le glucose
  • Est responsable de la purification des substances toxiques dans l’organisme

Malheureusement, de nombreux facteurs de la vie actuelle peuvent endommager la fonction du foie. De même, les questions héréditaires ainsi que les infections virales jouent également un rôle. Par conséquent, il est d’une importance vitale de prendre soin de la santé hépatique afin de prévenir des maladies.

Découvrez aussi : Nettoyez le foie pendant le sommeil avec ces 5 boissons

5 conseils pour protéger la santé du foie

1. Consommer des aliments biologiques et sans additifs

Prendre soin de la santé de votre foie en mangeant sainement

Les additifs alimentaires ne sont pas non plus inoffensifs. Ces substances aux propriétés conservatrices, fongicides, colorantes ou édulcorantes, entre autres, provoquent des dommages dans l’ADN et dans différents organes. Dont le foie qui est chargé d’éliminer les substances toxiques de l’organisme.

A ce propos, nous soulignons l’importance d’éviter également les aliments contenants des pesticides. Le seul moyen d’y parvenir est de consommer des aliments biologiques fiables, ou des aliments que vous avez vous-même cultivé.

Une alimentation riche en végétaux biologiques représente une manière d’aider à désintoxiquer le foie. Veillez aussi à ce qu’elle soit riche en légumes crus, en agrumes, en fruits secs et huiles végétales.

2. Réduire le sucre

L’obésité et le diabète sont deux maladies qui ont énormément augmenté au cours des dernières décennies. Même si la suralimentation et le sédentarisme sont deux facteurs clés, la consommation de sucre est également un facteur décisif. 

En effet, le sucre et tous les produits qui en contiennent (par exemple les boissons) ont un impact direct sur l’accumulation de la graisse dans le foie. Cela peut conduire, avec le temps, à la maladie du foie gras.

Par conséquent, il est fondamental de réduire la consommation de sucre dans notre alimentation. Il est possible de le remplacer par d’autres édulcorants tels que la stevia, le sucre de coco, le xylitol, la panela ou le miel d’abeille pur.

Lisez également : Comment contrôler les envies de sucre : 5 conseils

3. Consommer du chardon Marie

Les graines de Chardon-Marie contiennent de la silymarine, un composé très bénéfique pour protéger la santé du foie. Effectivement, les études démontrent leur efficacité dans le traitement de différents types de maladies du foie : cirrhose, foie gras, résistance à l’insuline, etc.

La silymarine possède également un pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire élevé. Contrairement à d’autres remèdes, elle se distingue par le fait qu’elle favorise la régénération du foie. Son traitement à long terme peut être efficace dans les cas de cirrhose, et même pour prévenir les métastases des cellules cancéreuses.

4. Contrôler la colère pour protéger la santé du foie

Contrôler la colère pour préserver la santé de votre foie

Selon la médecine chinoise, tous les organes sont liés aux émotions. Cette connexion entre le corps et l’esprit nous apporte une perspective différente pour compléter tout traitement médical.

Dans le cas du foie, l’émotion prédominante lorsque nous subissons une altération de cet organe est la colère. Autrement dit, combattre la colère pourrait nous aider à prévenir des déséquilibres hépatiques.

Même s’il n’existe pas d’études scientifiques qui démontrent cette relation, l’aspect psychosomatique est une preuve que les émotions affectent notre santé physique. C’est pourquoi nous devons essayer de promouvoir les émotions positives au quotidien. D’ailleurs, à qui peut-on nuire en vivant dans la joie et la sérénité ?

5. Un mode de vie sain

Pour terminer, en guise de conclusion, le meilleur moyen de prendre soin de la santé du foie est de suivre une alimentation équilibrée et un mode de vie sain. Autrement dit, il est important d’éviter le tabac et l’alcool, d’avoir un bon sommeil, de boire suffisamment d’eau et de vivre dans la joie.

La mise en oeuvre de ces pratiques n’est pas si simple car cela nécessite des changements importants dans notre vie quotidienne. Néanmoins, le soin de votre santé hépatique améliorera votre qualité de vie. Enfin, c’est un effort qui en vaut largement la peine !

 

  • Sasaki, Y. F., Kawaguchi, S., Kamaya, A., Ohshita, M., Kabasawa, K., Iwama, K., … Tsuda, S. (2002). The comet assay with 8 mouse organs: Results with 39 currently used food additives. Mutation Research – Genetic Toxicology and Environmental Mutagenesis. https://doi.org/10.1016/S1383-5718(02)00128-6
  • Abdelmalek, M. F., & Day, C. (2015). Sugar sweetened beverages and fatty liver disease: Rising concern and call to action. Journal of Hepatology. https://doi.org/10.1016/j.jhep.2015.05.021
  • Guan, Y.-S., & He, Q. (2015). Plants Consumption and Liver Health. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. https://doi.org/10.1155/2015/824185
  • Lee, Y.-S., Ryu, Y., Jung, W.-M., Kim, J., Lee, T., & Chae, Y. (2017). Understanding Mind-Body Interaction from the Perspective of East Asian Medicine. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. https://doi.org/10.1155/2017/7618419
  • Feher, J., & Lengyel, G. (2011). Silymarin in the Prevention and Treatment of Liver Diseases and Primary Liver Cancer. Current Pharmaceutical Biotechnology. https://doi.org/10.2174/138920112798868818