Comment reconnaît-on les grains de beauté suspects ?

· 6 mai 2014
Surveillez les possibles changements au niveau de vos grains de beauté. Pour éviter tout risque, pensez à vous mettre de la crème solaire, à ne pas vous exposer directement aux lumières UV, et à éviter les bains solaires en institut.

On peut observer sur la peau diverses excroissances de différentes couleurs (d’un ton orangé à des tons plus foncés) qui sont parfois protubérantes ou plus lisses. Ces excroissances sont appelées grains de beauté. Leur présence est habituelle chez pratiquement tout le monde.

Pourquoi s’en inquiéter ?

Bien qu’ils existent chez tout le monde, il arrive que certains grains de beauté soient douteux ou soient franchement des mélanomes (donc cancéreux). Voilà pourquoi il faut leur accorder l’importance qu’ils méritent et à la lecture de cet article, comprendre qu’il est nécessaire d’examiner sa peau et d’aller consulter un dermatologue si l’on observe la moindre anomalie.

Le cancer de la peau peut se manifester sous trois formes, et la plus dangereuse des trois est le mélanome, car il peut s’étendre plus facilement et parfois être très agressif. De plus, cette forme de cancer est très pernicieuse, car elle apparaît dans des cellules dont le rôle est de colorer la peau (grains de beauté, taches de rousseur, taches de naissance, etc.).

Comment repérer un éventuel mélanome ?

1. Par son asymétrie : des formes inégales

Si en examinant un grain de beauté ou une tache de naissance, vous observez qu’ils ont une forme asymétrique, c’est-à-dire qu’en les divisant en deux, chaque moitié est différente de l’autre, cela peut signifier qu’il s’agit d’un mélanome. Pourquoi ? Comme tout le monde le sait, la plupart des grains de beauté ont une forme sphérique ou circulaire : ils sont habituellement ronds, Ainsi, lorsque l’un d’eux a une forme différente, il peut éventuellement être dangereux.

2. Par sa taille… trop grande

Généralement, les grains de beauté peuvent mesurer jusqu’à un centimètre de diamètre. Si l’un de vos grains de beauté a une taille nettement supérieure ou si vous remarquez qu’il grandit, vous devez surveiller son évolution ou aller consulter un dermatologue.

3. Par son apparition soudaine : attention !

S’il apparaît soudainement un grain de beauté sur votre peau et qu’il commence à noircir, songez à vite consulter un dermatologue. Il est probable qu’il s’agisse d’une protubérance maligne.

4. Par sa couleur

Les grains de beauté normaux, dans la majorité des cas, ont une surface d’une couleur homogène. Si vous remarquez qu’un grain de beauté a plusieurs couleurs, c’est un signal d’alarme. C’est probablement un grain de beauté cancéreux.

5. Par ses symptômes : une inflammation, une douleur, des saignements, des picotements

Dans ce cas, il faut faire particulièrement attention aux changements qui peuvent se produire. Consultez immédiatement un dermatologue. C’est peut-être le signe précurseur d’un cancer.

6. Par un contour mal défini ou irrégulier

Si le grain de beauté n’est pas bien délimité ou si son contour n’est pas bien défini, il faut également être vigilant. Il peut s’agir d’un grain de beauté malin, car ceux qui sont bénins ont un contour bien défini.

7. Par des antécédents familiaux : soyez vigilant !

S’il y a déjà eu dans votre famille des cas de cancer de la peau ou de grains de beauté soupçonneux, il serait prudent d’aller consulter un dermatologue. On sait que les grains de beauté ne sont pas héréditaires, mais il faut considérer que dans chaque famille prédomine un type de peau avec les mêmes tendances : il faut donc être prudent.

Nos recommandations pour les grains de beauté

Protection solaire
Il est nécessaire d’appliquer sur la peau une protection solaire avant de sortir de chez soi, même si l’on ne va pas s’exposer directement au soleil.

Pour éviter l’apparition de protubérances malignes, pensez à appliquer régulièrement sur votre peau une protection solaire, évitez de vous exposer directement aux rayons ultraviolets et n’utilisez pas de produits qui agressent la peau ; ne vous faites pas non plus bronzer sous des lampes à ultraviolets.

Rappelez-vous…

Si après avoir lu cet article, vous vous rendez compte que vous avez un grain de beauté à risque, allez consulter aussitôt un dermatologue. Pour guérir, le temps est votre meilleur allié !