Comment reconnaître et prévenir la tachycardie ?

· 15 février 2014
Pour prévenir la tachycardie, il est important d'apprendre à détendre notre corps pour compenser les situations de stress, et de consacrer quelques minutes par jour pour respirer profondément afin de bien oxygéner notre organisme.

La tachycardie (ou les palpitations) est une accélération du rythme cardiaque. Les battements du cœur, oscillant normalement entre 60 et 100 pulsations par minute, dépassent alors les 100 pulsations. Cela peut souvent affecter la santé et être très dangereux.

Il est donc nécessaire de la connaître et de prendre des mesures naturelles pour la prévenir.

Symptômes de la tachycardie ?

  • Nausée.
  • Panique.
  • Vertige.
  • Difficultés respiratoires.
  • Tremblements.
  • Transpiration excessive.

Que devons-nous faire ?

En raison de la gravité des palpitations, nous devrons reconsidérer s’il convient de se détendre et d’attendre ou bien d’aller à l’hôpital immédiatement. Ensuite, nous devrons consulter un spécialiste pour découvrir la cause du problème.

Quelles en sont les causes de la tachycardie ?

Il est recommandé de consulter un médecin dès que possible. Ce dernier pourra alors déterminer s’il s’agit d’une tachycardie causée par des situations ponctuelles ou si nous souffrons de troubles coronariens ou d’autres pathologies graves. 

Quelles sont les causes possibles des palpitations ponctuelles ?

la tachycardie
Décider de boire de l’alcool à cause d’une dépression est une mauvaise idée, car l’alcool et la dépression provoquent des crises de tachycardie.
  • Situations de stress et anxiété
  • Déshydratation ou surhydratation
  • Consommation de stimulants comme la caféine, le tabac, l’alcool, la drogue, etc.
  • Excès d’exercice
  • Manque de potassium
  • Fièvre
  • Déséquilibre émotionnel

Quelles sont les causes provoquant des problèmes importants pour la santé ?

  • Hypertension
  • Hypothyroïdie   
  • Maladies coronariennes
  • Maladies pulmonaires chroniques
  • Etc.

La médecine naturelle contre la tachycardie

La phytothérapie est une méthode qui utilise l’action des plantes médicinales :

  • Lors des crises de palpitations, nous pouvons prendre des plantes calmantes comme la mélisse ou la valériane.
  • Par contre, comme traitement préventif et continu, il conviendra prendre de l’aubépine blanche. Il s’agit en effet d’une excellente plante pour traiter les problèmes respiratoires et circulatoires.
  • Nous vous conseillons aussi d’utiliser les huiles essentielles de ylang-ylang, de rose, de camomille, de lavande ou de néroli pour vous faire des massages, prendre un bain ou aromatiser.

L’hydrothérapie est un traitement basé sur l’utilisation de l’eau à différentes températures pour régulariser le fonctionnement des différentes parties du corps et des organes.

la tachycardie

  • Il est donc recommandé, pour prévenir la tachycardie, de se mouiller le visage et les yeux avec de l’eau froide pendant 10 secondes plusieurs fois par jour.
  • Lors des crises, et si nous n’avons pas de problèmes de cœur, nous pouvons également nous mouiller les bras avec de l’eau froide ou appliquer une compresse froide sur le cœur.

L’automassage nous permet également de calmer certains symptômes de manière simple et rapide, en stimulant des points réflexes en fonction des organes à traiter.

  • Nous pouvons donc réaliser un léger massage circulaire sur les globes oculaires (sur les paupières, en fermant les yeux) pour calmer la tachycardie.

Par ailleurs, les sels de Schüssler fonctionnent comme l’homéopathie. Leur principal avantage est de ne présenter aucune contre-indication.

  • Ferrum phosphoricum.
  • Calcium phosphoricum.
  • Magnesium phosphoricum.

Il faudra prendre deux comprimés en les plaçant sous la langue trois fois par jour (un comprimé le matin, un autre l’après-midi et le dernier la nuit). Les prises doivent néanmoins être séparées des repas, des boissons et des saveurs fortes et mentholées (le café, le dentifrice ou les chewing-gums).

la tachycardie
Les Fleurs de Bach permettent d’établir un équilibre émotionnel, donc aussi d’améliorer votre état de santé.

Les Fleurs de Bach sont des essences végétales élaborées à partir de différentes plantes. Elles vous aideront à exprimer vos émotions. Vous aurez besoin d’un type ou d’un autre en fonction de votre personnalité puisque chaque pathologie est différente. Voici néanmoins les meilleures fleurs pour prévenir la tachycardie :

  • Rescue : nous devons la prendre pendant la crise.
  • Chicory : lorsque la personne est protectrice à l’excès et qu’elle aime tout contrôler.
  • Rock Rose : pour les personnes qui ont très peur et souffrent de cauchemars.
  • Mimulus : pour qui a toujours peur des maladies, de la mort, des questions liées au travail et de celles matérielles, etc.
  • Impatiens : il s’agit d’une fleur utilisée contre l’accélération ou l’impatience, symptômes aussi de la tachycardie. En plus, elle aide à ralentir le rythme des palpitations.
  • Il est aussi important de souligner que la médecine traditionnelle chinoise met en relation les problèmes cardiaques et l’émotion de la colère. Si la personne souffre normalement de crises de colère (visage empourpré, tremblements, cris, etc.), l’idéal est donc de prendre la fleur Holly.

Nous devons prendre ces fleurs de la manière suivante : quatre gouttes sous la langue toute les quinze minutes au moment de la crise (pour la plante Rescue). Il convient d’espacer les prises après chaque amélioration. Il conviendra, pour les autres fleurs, de prendre quatre gouttes quatre fois par jour, comme traitement continu.

Découvrez cet article : Découvrez le lien entre les fleurs de Bach et les maux de dos

Une alimentation riche en potassium

Comme dans tout traitement naturel, l’alimentation est fondamentale. Il est néanmoins encore plus important de suivre une alimentation saine dans le cas de la tachycardie pour éviter, par exemple, le manque de potassium sus-mentionné. Quels sont les aliments riches en potassium ? Nous vous conseillons surtout de faire un régime végétarien :

  • Fruits (banane, noix de coco, avocat, melon, fraise).
  • Légumes (blette, artichaut, chou de Bruxelles).
  • Graines (sésame, tournesol, calebasse).
  • Fruits secs crus (cacahouètes, noix).
  • Légumineuses.
  • Champignons.
  • Céréales complètes.
  • Germe de blé, l’un des compléments les plus riches en potassium.
la tachycardie
La noix contient une excellente concentration de minéraux et d’oligoéléments. Elle est riche en potassium (690 mg), en phosphore (510 mg) et en magnésium (130 mg).

Il est donc important de consommer des aliments riches en potassium. Il convient également d’éviter ceux ayant trop de sodium, comme les plats cuisinés, le fromage, la sauce, la charcuterie, les fruits de mer, etc.

Découvrez cet article : Les aliments qui fournissent le plus de potassium

D’autres recommandations

la tachycardie
Il est recommandé d’éviter la consommation de café et de produits contenant de la caféine si cela est possible.
  1. Évitez la consommation de stimulants comme le café, les sodas, l’alcool, le thé noir ou le tabac. Ils augmentent en effet la fréquence des battements du cœur.
  2. Un très bon conseil est de faire régulièrement des exercices légers (yoga, tai-chi, randonnée, vélo, massages). Il convient néanmoins d’éviter de réaliser de l’exercice physique entre 11 et 13 heures. Il s’agit en effet des heures de l’activité maximale du cœur, selon la médecine traditionnelle chinoise.
  3. Nous devrions aussi éviter de dormir appuyés sur le côté gauche pour ne pas faire trop de pression sur le cœur.
  4. Il est également recommandé de réaliser des activités relaxantes et agréables tous les jours. Par exemple en relation avec la musique, la peinture ou d’autres arts, pour ainsi compenser les situations de surcharge émotionnelle ou de stress.
  5. La relaxation est toujours liée à une bonne respiration. Et même si aujourd’hui nous respirons juste pour survivre, il est important de consacrer quelques minutes par jour à respirer profondément. Vous pouvez ainsi assister à un atelier pour apprendre à le faire correctement. Une oxygénation adéquate de toutes les parties de notre corps dépend en effet de la respiration.
  6. L’ostéopathie bioénergétique cellulaire est une thérapie basée sur la relaxation du péricarde. Il s’agit de l’ensemble des membranes entourant le cœur, lequel reste parfois bloqué, provoquant des problèmes de santé comme la tachycardie.
  7. Nous vous conseillons de toujours consulter un spécialiste avant de commencer un traitement. Peu importe qu’il soit naturel ou non. 

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de sparky et de xtinabot.


Caid, R. (1999). Une tachycardie a haut risque. Revue Du Praticien - Medecine Generale. Dulac, Y., Acar, P., & Delay, M. (2003). D??pista e d’une tachycardie ventriculaire cat??cholergique chez 2 jumeaux monozygotes. Archives Des Maladies Du Coeur et Des Vaisseaux. https://doi.org/10.1177/105382591203500103 BOIVIN, J. M. (1951). Le praticien devant une tachycardie aigu??. La Semaine Des h??Pitaux : Organe Fond?? Par l’Association d’enseignement m??Dical Des h??Pitaux de Paris.