Comment réduire le cholestérol grâce à l’ail : 3 remèdes maison

4 juillet 2020
Grâce à sa forte teneur en antioxydants, l’ail est l’un des meilleurs alliés pour faire face à un taux de cholestérol haut. Ici, nous partageons avec vous 3 bons remèdes pour profiter de ses propriétés.

 

Vous êtes-vous déjà demandé s’il est possible de réduire le cholestérol avec de l’ail ? Vous avez peut-être déjà entendu parler des grandes vertus médicinales de cet aliment, surtout pour notre santé cardio-vasculaire.

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi nous pouvons réussir à réduire le cholestérol avec de l’ail, à condition d’avoir un style de vie sain et de suivre un régime équilibré. Les études menées à ce sujet démontrent leur efficacité, c’est pour cela que nous pouvons atteindre notre objectif de manière naturelle.

Est-il possible de réduire le cholestérol avec de l’ail ?

Depuis des siècles, on consomme l’ail en tant qu’aliment médicinal. De nombreuses études ont confirmé ses effets positifs pour traiter des problèmes digestifs et circulatoires, mais aussi la toux, les parasites intestinaux ou la pneumonie, entre autres.

De plus, cet aliment contribue à améliorer la santé cardio-vasculaire. Ainsi, l’ail peut aider à réduire le cholestérol, la pression artérielle ou l’agrégation plaquettaire, par exemple. Cependant, il sera toujours fondamental d’avoir une alimentation saine et de faire l’exercice physique régulièrement.

1. Mâcher une dent d’ail

Mâcher une dent d'ail crue pour réduire le cholestérol

 

Le premier de ces remèdes est le plus simple des trois pour réduire le cholestérol grâce à l’ail. Cependant, il y a un aspect important : la façon dont on doit consommer l’ail cru.

De nombreuses personnes préfèrent avaler la dent d’ail pour éviter de sentir la saveur et l’odeur. Cependant, cette étude démontre que cela peut réduire son efficacité. Il est donc préférable de la mâcher.

De quoi avez-vous besoin ?

  • 1 dent d’ail cru par jour (1 g)

Comment consommer ce remède ?

  • Tous les jours, mâchez une dent d’ail cru.
  • Si vous avez du mal, vous pouvez la mélange à un ou d’autres aliment(s), mais sans cuisson.
  • Vous pourrez moins sentir le goût fort de l’ail en mâchant la dent avec des graines d’anis ou quelques feuilles de persil.

Lisez cet article : Les mythes des régimes contre le cholestérol

2. Réduire le cholestérol : consommer de l’ail et du jus de citron

Cette étude démontre les bénéfices, pour la santé cardio-vasculaire, de consommer une combinaison d’ail et de jus de citron. Elle a été menée, pendant 8 semaines, auprès de personnes entre 30 et 60 ans souffrant d’hyperlipidémie modérée.

De quoi avez-vous besoin ?

  • 8 dents d’ail de taille moyenne et crues (20 g)
  • 1 cuillerée de jus de citron.

Comment consommer ce remède ?

  • Pour commencer, il faut consommer la cuillerée de jus de citron à jeun.
  • Puis, mangez les dents d’ail au cours de la journée, mais toujours crues. Elles peuvent être utilisées en guise de condiment, mélangées à du gazpacho, tartinées sur du pain grillé, etc.
  • Les résultats de l’étude s’évalueront après deux mois de consommation.

Lisez cet article : Un délicieux beurre à l’ail pour agrémenter vos plats

3. Manger de l’ail noir

Réduire le cholestérol grâce à l'ail noir

 

L’un des grands inconvénients que présente la consommation d’ail, c’est son odeur. C’est pour cette raison que de nombreuses personnes refusent d’en manger et qu’elles préfèrent chercher d’autres alternatives pour la santé.

Cependant, parmi les méthodes de processus qui ont été menées à bien pour éliminer l’odeur, l’ail noir s’est avéré avoir beaucoup de succès et être très populaire. Cette variété s’obtient par le biais de la maturation à haute température et humidité.

Ce processus de vieillissement obscurcit sa couleur et change sa saveur et sa texture. La dent se maintient dans sa forme mais devient molle. De plus, cela peut faire penser un peu à la réglisse.

Aussi, nous devons souligner que certains des composants de l’ail évoluent pendant ce processus de maturation. Ainsi, son pouvoir antioxydant serait encore plus efficace, de même que sa capacité à réguler les lipides, dont le cholestérol.

De quoi avez-vous besoin ?

  • Quelques dents d’ail
  • Un récipient qui puisse maintenir une température constante entre 40ºC et 60ºC pendant 1, 2 ou 3 mois (thermo, yaourtière, cuiseur de riz, crock-pot, etc.)
  • Papier aluminium

Comment préparer ce remède ?

  • En premier lieu, enlevez la couche extérieure du bulbe, mais pas la peau plus collée à la dent d’ail.
  • Ensuite, enroulez les têtes dans du papier aluminium.
  • Introduisez les dents d’ail dans le récipient et laissez reposer pendant au moins deux mois. Vous saurez que l’ail sera prêt quand l’intérieur deviendra noir. Vous pouvez commencer à surveiller l’évolution au bout d’un mois.
  • Le processus est simple, mais il faut de la patience !

Comment le consommer ?

  • Vous pouvez manger une dent d’ail une demi-heure avant chacun des trois repas principaux.

Vous disposez maintenant de plusieurs options pour réduire le cholestérol grâce à l’ail d’une manière simple et naturelle. Cependant, vous devez avant tout consulter un médecin, surtout si vous souffrez de problèmes digestifs ou si vous prenez des médicaments, car cela pourrait interférer avec l’un d’entre eux.

 

  • Avicenna J Phytomed. 2014 Jan-Feb; 4(1): 1–14. Garlic: a review of potential therapeutic effects. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4103721/
  • Aslani, N., Entezari, M. H., Askari, G., Maghsoudi, Z., & Maracy, M. R. (2016). Effect of garlic and lemon juice mixture on lipid profile and some cardiovascular risk factors in people 30-60 years old with moderate hyperlipidaemia: A randomized clinical trial. International Journal of Preventive Medicine. https://doi.org/10.4103/2008-7802.187248
  • Ha, A. W., Ying, T., & Kim, W. K. (2015). The effects of black garlic (Allium satvium) extracts on lipid metabolism in rats fed a high fat diet. Nutrition Research and Practice. https://doi.org/10.4162/nrp.2015.9.1.30
  • Jabbari, A., Argani, H., Ghorbanihaghjo, A., & Mahdavi, R. (2005). Comparison between swallowing and chewing of garlic on levels of serum lipids, cyclosporine, creatinine and lipid peroxidation in Renal Transplant Recipients. Lipids in Health and Disease. https://doi.org/10.1186/1476-511X-4-11
  • Nutrition Research and Practice. 2015 Feb;9(1):30-36. English. The effects of black garlic (Allium satvium) extracts on lipid metabolism in rats fed a high fat diet. https://doi.org/10.4162/nrp.2015.9.1.30