Comment savoir si vous avez des calculs dans la vésicule ?

Les calculs de la vésicule se forment sans qu’il y ait de symptômes évidents. Ils perturbent la vie de ceux qu’ils touchent sans qu’ils se rendent compte que quelque chose va mal. Une mauvaise alimentation peut engendrer leur apparition. Nous allons vous apprendre à les reconnaître et à les éviter à temps.

Les symptômes des calculs de la vésicule

santé-douleur-foie-500x251

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’étaient réellement les calculs de la vésicule biliaire ? Et bien ce sont des cristaux, des cristaux durs qui s’accumulent et bloquent les fonctions  basiques de cet organe. Ils sont généralement engendrés par une altération de la bile, à cause d’infections, de petites pathologies qui affectent la vésicule biliaire, mais également à cause d’un excès de cholestérol ou d’une mauvaise alimentation.

De nombreuses personnes en sont réduites à devoir subir une opération pour les retirer, un problème assez commun qu’il vaut la peine de prévenir, dans la mesure du possible. Nous allons vous informer, dans cet article, sur les principaux symptômes de cette pathologie. Même si, et nous insistons particulièrement sur ce fait, les médecins nous disent que 40% des personnes touchées n’en présentent aucun. Mais il vaut tout de même la peine de les connaître.

1. Le type de douleur

La douleur apparaît à l’improviste et dure seulement quelques instants. Elle survient en général dans la partie supérieure droite de l’abdomen, ou entre les omoplates. Ce sont les premiers symptômes, les premiers inconvénients du calcul qui, à ce moment, commence à bouger et à bloquer les voies cystiques ou cholédoques.

2. Le gonflement de l’abdomen

N’ayez pas peur, notre ventre est souvent gonflé et cela n’a pas forcément un lien direct avec la présence de calculs dans la vésicule biliaire. Mais, faites attention à la fréquence d’apparition de ce symptôme. Cela vous arrive-t-il tous les jours ? Toujours après les repas ? Le mieux est de faire un contrôle de symptomatologie. Si c’est quelque chose de continu, et si vous ressentez d’autres symptômes qui se trouvent dans ceux dont nous vous parlons, consultez votre médecin.

3. Les problèmes digestifs

Lorsque nous souffrons de calculs dans la vésicule, nous avons souvent de petits problèmes digestifs, comme les indigestions, les éructations, les inflammations ou les crampes à l’estomac. Et surtout, il est très difficile de bien digérer la nourriture, surtout les aliments gras. Ils nous remplissent, nous font nous sentir mal. C’est quelque chose de très caractéristique.

4. Les symptômes physiques

Ils n’apparaissent pas forcément toujours, mais ils peuvent survenir quelques fois et il est difficile des les manquer : la peau devient légèrement jaunâtre à cause de la bile. C’est quelque chose de très visible car cela peut également affecter les yeux.

5. Les changements dans les selles et dans l’urine

Il est essentiel de se souvenir que la vésicule est directement liée à la production de bile, à la transformation des graisses et au processus digestif. Si elle connaît un problème, si les calculs l’obstruent totalement, tout notre système digestif et excréteur sera altéré. Il est donc logique que les selles prennent une apparence plus claire et gélatineuse. L’urine peut également être plus obscure que d’habitude. Il est important de prendre en compte ces symptômes.

Les règles adéquates pour prendre soin de votre vésicule

Cure-de-citron-et-huile-d'olive_diaporama_550-500x336

Il est clair que si vous souffrez de calculs dans la vésicule biliaire, le fait de suivre un régime adapté ne sera pas suffisant pour les dissoudre. Consultez toujours votre médecin, qui saura quoi faire et vous dira si vous avez besoin de subir une intervention. Mais si vous ne souffrez d’aucun symptôme, il vaut la peine de prévenir le risque de survenance de cette maladie grâce à quelques conseils très simples. Dans 60% des cas, cela permet d’éviter cette maladie :

  • Avant d’aller vous coucher, et juste au moment de vous lever, buvez une cuillerée d’huile d’olive avec 3 gouttes de jus de citron. Ce remède agit comme un grand protecteur et dépuratif très efficace de la vésicule biliaire.
  • Buvez un jus naturel de betterave rouge et de pomme. Il est très sain et parfait pour vos dîners. Il est idéal si vous le préparez avec une pomme verte et une betterave rouge de taille moyenne. Coupez le tout en morceaux et passez-les au mixeur avec un verre d’eau. Buvez-en 3 fois par semaine.
  • La levure de bière : vous pouvez l’inclure dans vos smoothies ou jus par exemple. Elle est très bénéfique car elle contient beaucoup d’inositol, un grand protecteur de notre vésicule comme de notre foie.  

Rappelez-vous que dès les premiers symptômes, il vaut la peine d’avertir et de consulter son médecin. Il est le seul qui pourra réaliser les tests nécessaires pour savoir si vous souffrez, ou non, de calculs.

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi