Selles blanches ou pâles : causes de leur apparition et traitement

5 juin 2018
Lorsque des selles blanches apparaissent, nous nous inquiétons. Ce problème requiert beaucoup d'attention. Vous découvrirez ici quelles sont les causes à l'origine de leur apparition et comment elles sont traitées.

Les selles nous renseignent sur l’état de nos intestins et de notre tube digestif. Un changement de couleur peut être un signe avant-coureur d’une maladie ou d’une condition affectant notre santé. Par exemple, les selles blanches constituent le signe clair d’un dysfonctionnement dans l’organisme.

La palette de couleur des selles comprend de nombreuses nuances de brun ainsi que le vert et le noir. Lorsqu’elles sont blanches ou pâles, que devons-nous faire ?

Selles blanches ou pâles

Lorsque les selles sont blanches ou d’une nuance d’argile, cela nous indique que nous avons un problème dans le système biliaire (pancréas, foie ou vésicule biliaire). La couleur brune des selles est causée par les sels biliaires sécrétés par le foie.

Quand elles sont blanches, cela est dû à une infection du foie qui diminue la production de bile ou à un blocage dans les canaux biliaires. Le système digestif est alors incapable d’absorber correctement les graisses.

Il existe également des selles de couleur claire (jaune à gris) et des selles grasses, appelées acholiques.

Il est courant d’avoir ce type de problème à un certain moment de notre vie. Certains changements peuvent être simplement temporaires, mais ils peuvent également devenir très préoccupants et prendre des proportions impressionnantes.

Lisez-aussi : La couleur et la forme de vos selles en disent long sur votre santé

Les possibles causes de l’apparition de selles blanches

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de selles blanches : la prise de certains médicaments, des mauvaises habitudes de vie, une maladie…

1. Médicaments

Selles blanches à cause des antibiotiques.

La prise de certains médicaments fait que les selles deviennent blanches chez certains patients. Les antibiotiques utilisés pour traiter des infections comme la tuberculose ou des maladies intestinales comme la diarrhée constituent un exemple.

Par ailleurs, les anti-inflammatoires et les contraceptifs oraux causent aussi des selles blanches. De la même façon, les stéroïdes anabolisants peuvent causer une hépatite d’origine médicamenteuse, ainsi que des selles blanches.

Les selles blanches disparaissent habituellement quelques semaines après l’arrêt du médicament déclencheur.

2. Hépatite

L’hépatite est une inflammation du foie, généralement de type virale, causée par le virus de l’hépatite A, B ou C. L’hépatite C est la plus dangereuse car, lorsqu’elle n’est pas traitée, elle devient mortelle.

L’un des symptômes de l’hépatite est des selles pâles ou argileuses causées par un mauvais fonctionnement du foie.

3. Hépatite alcoolique

Verre de bière

La cause de cette maladie est une consommation excessive d’alcool. Elle se manifeste par une inflammation du foie. Cela dépendra de la quantité d’alcool que vous buvez et de la durée de votre consommation.

Les symptômes sont une ascite, de la fatigue, des œdèmes, une encéphalopathie hépatique et une jaunisse. L’hépatite est l’une des causes les plus fréquentes des selles blanches. L’hépatite (alcoolique ou virale) peut entraîner une cirrhose.

4. Cirrhose biliaire

La cirrhose biliaire est une maladie chronique et irréversible du foie en phase terminale. Elle se produit lorsque les cellules du foie sont détruites.

Elle provoque une irritation et une inflammation des canaux biliaires du foie. L’écoulement de la bile est bloqué, causant des dommages aux cellules hépatiques. Elle est suivie d’une cicatrice appelée cirrhose.

L’un des nombreux effets de la cirrhose est l’apparition de selles blanches.

5. Cancer

Illustration du cancer

Certains types de cancer peuvent causer des selles de couleur claire ou pâle, ainsi que de la fatigue. Le cancer du pancréas, les tumeurs biliaires et d’autres cancers qui obstruent le canal biliaire font que les selles prennent une couleur jaune pâle ou argileuse. En raison d’un manque d’enzymes digestives provenant du pancréas.

Cela peut également causer de la fatigue, car la nourriture n’est pas entièrement digérée et les nutriments ne peuvent pas être absorbés. Ce qui peut entraîner une malnutrition.

6. Calculs biliaires

Les calculs biliaires sont des résidus solidifiés dans la vésicule biliaire qui peuvent obstruer l’écoulement de la bile.

Les calculs sont formés à partir du cholestérol ou de la bilirubine durcie. Lorsque les calculs biliaires sont gros, ils obstruent parfois les canaux biliaires. En charge de libérer la bile remplie de bilirubine dans les intestins, ce qui fait pâlir les selles.

Lorsqu’ils sont trop gros et ne disparaissent pas avec les médicaments, une intervention chirurgicale doit être effectuée pour les prélever.

7. Cholangite sclérosante primaire

Femme qui fait ses besoins

La cholangite sclérosante primaire est une maladie dans laquelle les canaux biliaires deviennent enflammés ou cicatrisés. Cette condition entraîne une décompensation de l’écoulement biliaire. Il n’atteint pas agréablement les selles et elles sont donc décolorées.

Nonobstant, cette pathologie peut être traitée grâce à un traitement médicamenteux ou à une intervention chirurgicale.

Diagnostic et traitement des selles blanches

L’apparition de selles blanches est une condition grave. Il est important de consulter rapidement un médecin, qui devrait fournir un traitement adéquat lorsque les causes sont découvertes et diagnostiquées.

Les tests qui doivent être effectués pour que le médecin puisse poser un diagnostic précis devraient être les suivants :

  • Des tests sanguins pour observer toute anomalie.
  • Une tomographie informatisée : il s’agit d’un test de diagnostic qui génère une image de l’intérieur du corps.
  • Une cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) : il s’agit d’un type spécial d’imagerie par résonance magnétique (IRM) qui capture des images détaillées du système biliaire.
  • Une échographie abdominale : il s’agit d’un test pour créer une image des organes et s’assurer que tout est en ordre et en place.
  • Des tests de la fonction hépatique.
  • Une intervention chirurgicale pour trouver des défauts dans le tractus biliaire.

Une fois la cause des selles blanches traitée, elles devraient revenir à leur couleur normale. Cependant, si la maladie n’est pas guérissable, les selles conserveront une apparence anormale et il faudra alors approfondir les traitements.

Selles blanches chez l’enfant : causes et traitement

Selles blanches chez l'enfant.

Il est toujours important de vérifier les selles de nos enfants, car elles peuvent révéler des problèmes de santé. Les selles blanches ou la diarrhée blanche sont courantes chez les enfants, parfois à cause du lait ou des produits laitiers qui ne leur conviennent pas.

Lorsque nous avons des enfants, il faut toujours s’informer des raisons pour lesquelles cela se produit et des causes des selles blanches, ainsi que du traitement le plus approprié pour les traiter. Bien entendu, consultez un médecin le plus rapidement possible.

Voir aussi : Comment arrêter la diarrhée rapidement

Causes des selles blanches chez l’enfant

  • La qualité, la quantité et la proportion des aliments qu’ils consomment.
  • La consommation d’aliments froids.
  • Une mauvaise absorption de la nourriture à cause d’un minuscule parasite qui nuit à l’intestin.
  • L’hépatite, parce que le foie ne fonctionne pas correctement et ne produit pas la quantité de bile nécessaire à une bonne digestion.

Traitement des selles blanches ou pâles chez l’enfant

La première chose à faire lorsqu’un enfant a des selles blanches ou pâles est de consulter un médecin. Il procédera sans doute à un examen des selles de votre enfant.

Dans ces circonstances, il est conseillé de boire beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation. L’enfant a besoin de beaucoup d’eau et de sels minéraux. Parfois, la présence  germes présents peut provoquer les selles blanches. Si c’est le cas, un traitement à base d’antibiotiques sera nécessaire.

Enfin, n’ayez jamais recours à des anti-diarrhéiques contenant du lopéramide chez les enfants sans ordonnance médicale. La même recommandation s’applique à tout autre médicament n’ayant pas été prescrit par un professionnel de santé.

  • Beckingham IJ, Ryder SD. ABC of diseases of liver, pancreas, and biliary system. Investigation of liver and biliary disease. BMJ. 2001;322(7277):33–36. doi:10.1136/bmj.322.7277.33
  • Thomas ME, Luton P, Mortimer JY. Virus diarrhoea associated with pale fatty faeces. J Hyg (Lond). 1981;87(2):313–319. doi:10.1017/s0022172400069539
  • Stern TA, Pallais JC, Scharf JM, Schlozman SC. Found in feces: differential diagnosis, workup, and treatment. Prim Care Companion CNS Disord. 2012;14(3):PCC.12f01341. doi:10.4088/PCC.12f01341