L’alimentation en cas de calculs biliaires

22 août 2019
Comment réadapter son régime lorsque l'on souffre de calculs biliaires ?

Vous avez des calculs biliaires ? Par conséquent, vous devrez savoir que l’alimentation est étroitement liée à la maladie. Pour améliorer la condition, nous devons réduire les probabilités d’inflammation. Autrement dit, nous devons être très vigilants par rapport à la consommation de graisses.

Pour en savoir davantage sur la manière dont l’alimentation peut aider à soulager les symptômes provoqués par les calculs biliaires, nous vous invitons à lire cet article.

Qu’est-ce que la vésicule biliaire ?

La vésicule biliaire est un sac en forme de poire, entourée d’une paroi musculaire. Elle se situe du côté droit de l’abdomen, dans la zone supérieure. Elle stocke et concentre la bile, un liquide produit par le foie et nécessaire pour digérer les graisses et absorber quelques vitamines.

Pourquoi les calculs biliaires se forment-ils ?

Des calculs biliaires

Ils se forment à partir de la cristallisation de la bile, un fluide produit par le foie et sécrété dans l’intestin à travers les conduits biliaires pour aider à digérer les graisses. Certains calculs biliaires ne produisent pas de symptômes détectables.

On croit souvent que les calculs dans la vésicule peuvent être causés par de mauvaises habitudes alimentairesUne consommation excessive d’aliments riches en graisses obligent la foie à sécréter plus de bile. D’où l’importance de contrôler son alimentation, que ce soit pour prévenir l’apparition de calculs ou pour soulager les symptômes.

Les calculs dans la vésicule sont plus fréquents chez les femmes, notamment après 50 ans et avec des antécédents familiaux de calculs. Leur incidence augmente également pendant la grossesse et chez les personnes qui prennent des œstrogènes oraux, chez les personnes qui réalisent fréquemment des jeûnes, celles qui ne font pas d’exercice et chez les personnes souffrant de cirrhose.

Vous avez des calculs biliaires ? Voici l’alimentation conseillée

En règle générale, les recommandations diététiques à suivre en cas de calculs biliaires sont simples :

  • Avoir une alimentation variée pauvre en graisses et en cholestérol
  • Adapter le nombre de calories à l’alimentation quotidienne
  • Essayer de fractionner les repas en 5 portions par jour
  • Éviter les jeûnes prolongés
  • Éviter les repas copieux

Lisez également : 5 remèdes pour réduire l’inflammation abdominale après les fêtes

Liquides

  • Eau en grande quantité
  • Infusions tièdes de thé et de camomille
  • Lait écrémé en petites quantités et en augmentant progressivement

Découvrez donc : Camomille et autres remèdes pour faciliter la digestion

Soupes, bouillies et purées

  • Soupe de bouillon végétal, riz blanc, pâtes
  • Bouillies bien cuites de farine d’avoine, de lentilles, de maïs, etc
  • Purée de pommes de terres, pommes de terre à l’eau ou au four
  • Purée de légumineuses sèches très cuites passées au tamis

Viandes

  • Veau, lapin, mouton, à l’eau, au barbecue ou à la poêle, tendres et coupés en petits morceaux
  • Poulet sans peau, poule sans peau ou pigeon sans peau, au barbecue ou à la poêle, tendres et coupés en petits morceaux
  • Jambon maigre, peu salé ou peu sucré
  • Poissons : poisson blanc, sole, colin, merlan, etc., cuits à l’eau, assaisonnés avec un filet d’huile, du citron ou au barbecue

Desserts

  • Flan, confiture, compote, jus de fruits, fruits cuits ou pommes cures
  • Pain et biscuits : biscuits, pain blanc en petite quantité, pâtes sèches, pâte feuilletée ou cake

Types de cuisson recommandés

  • Avec peu de graisse
  • Sans friture
  • Avec des graisses non chauffées au-delà des 100°C.
  • Crus, à l’eau, à la plancha, à la vapeur, en papillote

Alimentation à éviter

Des haltères, une pomme et une orange

  • Températures extrêmes : les aliments et les boissons très froids et très chauds sont des stimulants biliaires. Il faut ainsi consommer et boire à une bonne température
  • Sucres : des études révèlent que les hautes concentrations de monosaccharides et les disaccharides stimulent la sécrétion de bile. Par conséquent, nous devons consommer avec modération les aliments qui possèdent des sucres
  • Xanthines : les aliments riches en caféine et théobromine tels que le café, le thé concentré, les sodas peuvent être de grands stimulants de la vésicule biliaire. Nous devons ainsi réduire leur consommation au maximum
  • Volumes importants : les grandes quantités de nourriture ingérée en un seul repas peuvent entraîner une stimulation importe et des douleurs. Par conséquent, il est préférable de manger plusieurs fois par jour et en petites quantités
  • Autres : on conseille également de réduire les agrumes, les boissons carbohydratées et la consommation d’alcool

Enfin, les personnes souffrant de calculs biliaires doivent consulter un nutritionniste pour qu’il établisse un plan nutritionnel individuel selon leurs besoins ainsi qu’un gastro-entérologue pour qu’il indique le traitement à suivre.

 

  • Otano S, Castillo Rascón MS, Echevarria M, Bollati E, Leiva R, Medina G. Litiasis vesicular: Su relación con el Síndrome Metabólico y la Obesidad. Bioquímica y Patología Clínica 2008; 72(2): [Aprox. 5p.].
  • Colpas Morales Liceloth S, Herrera Sáenz F, Salas Díaz R, Mercado J. Morfología y composición de los cálculos biliares en 90 colecistectomías realizadas en el Hospital Universitario del Caribe. 2008-2009.Rev. cienc. biomed. 2010; 1(2).
  • Speets AM, Van der Graaf Y, Hoes AW, Kalmijn S, De Wit NJ, Mali WP. Expected and unexpected gallstones in primary care. Scand J Gastroenterol.